Fermer

Vivre plus sainement?

Chouchoutez votre intestin

Nous pouvons améliorer notre digestion. Mais pour cela, nous devons savoir ce qui est bon pour l’intestin, par exemple le fenouil et les tisanes non sucrées.

haferflocken.jpg
haferflocken.jpg

Flocons d’avoine

Quarante grammes de flocons d’avoine contiennent trois grammes de bêta-glucane, dont il est prouvé qu’il améliore le taux de cholestérol et de glycémie. De plus, l’avoine est très bien tolérée, même par les personnes ne supportant pas le gluten.

suppe-mit-kraeutern.jpg
suppe-mit-kraeutern.jpg

Plantes aromatiques

Différentes huiles essentielles présentes dans le fenouil, l’anis, le cumin et la livèche ont une action antispasmodique et stimulent la motricité de l’appareil digestif. Ces produits peuvent être ajoutés directement à un plat lourd sous forme d’épices et cuisinés (par exemple du cumin dans les rösti, les plats au fromage ou les potées; de l’anis, du fenouil et du cumin pour donner du goût au pain) ou préparés sous forme de thé (surtout le fenouil). En cas de ballonnements ou de lourdeurs d’estomac, boire la tisane gorgée par gorgée.

tee-einschenken.jpg
tee-einschenken.jpg

Tisanes

L’eau, les tisanes et thés aux fruits non sucrés sont des boissons convenant parfaitement à l’intestin. Pour que les fibres ingérées avec l’alimentation gonflent dans l’estomac et forment une bouillie souple qui glisse mieux, il faut avoir assez de liquide. Plus un repas contient de fibres, plus il faut boire en complément.

Ainsi, si l’on ne boit pas assez en mangeant du pain complet au seigle, les fibres capturent l’eau présente dans l’appareil digestif et causent de la constipation au lieu de permettre d’aller sans problèmes à la selle. Selon les besoins, deux litres de liquides ou plus par jour sont nécessaires pour une bonne digestion. De plus, nos organes digestifs supportent mieux les boissons chaudes que les froides.

frau-isst-apfel.jpg
frau-isst-apfel.jpg

Pommes

Différents constituants de la pomme tels que les polyphénols et la pectine (fibres alimentaires solubles) sont très bénéfiques pour l’intestin, car ils aident à réparer les couches de celui-ci dégradées par des infections.

frau-isst-joghurt.jpg
frau-isst-joghurt.jpg

Yogourt

Les bactéries lactiques présentes dans le yogourt (de préférence nature) favorisent la croissance de la flore intestinale naturelle, stimulent le système immunitaire et aident le corps à rester en bonne santé. Le yogourt est également particulièrement conseillé en cas de diarrhée ou de constipation.

sauerkraut.jpg
sauerkraut.jpg

Choucroute

Avec ses bactéries lactiques, la choucroute a une action similaire à celle du yogourt. A consommer de préférence avec du cumin!

zwiebel-schaelen.jpg
zwiebel-schaelen.jpg

Oignons

Les oignons peuvent occasionner des ballonnements, mais les fibres alimentaires qu’ils contiennent augmentent le nombre et l’activité des «bonnes» bactéries dans l’intestin et renforcent ainsi le système immunitaire. Commencer par de petites quantités (par exemple dans la sauce de salade), puis augmenter progressivement!

ingwer-schneiden.jpg
ingwer-schneiden.jpg

Gingembre

De nombreuses études attestent de l’action bénéfique du gingembre sur l’intestin. Ses différents composants ont une action analgésique, anti-inflammatoire, anti-bactérienne et probablement anti-cancérogène. Le gingembre stimule la motricité intestinale et aide à lutter contre la nausée.

Râpé fin, il se marie avec de nombreux plats (asiatiques) ou permet d’obtenir, mélangé avec de l’eau, du jus de citron et un peu de sucre, une boisson rafraîchissante. Plus le gingembre cuit longtemps, plus son goût est doux.

Flocons d’avoine

Quarante grammes de flocons d’avoine contiennent trois grammes de bêta-glucane, dont il est prouvé qu’il améliore le taux de cholestérol et de glycémie. De plus, l’avoine est très bien tolérée, même par les personnes ne supportant pas le gluten.

Publié le 13.11.2017,

de Marianne Botta Diener


Cela pourrait également vous intéresser: