Fermer

Vivre plus sainement?

Comment prévenir les sensations de ballonnement

Des flatulences, des renvois, des brûlures d’estomac après un bon repas? Ce n’est pas une fatalité. Voici comment prévenir les ballonnements.

Qui ne connaît pas cette sensation de ballonnement après un repas copieux? On a le ventre gonflé, des douleurs d’estomac, des aigreurs ou des renvois.

Si ces sensations n’apparaissent que rarement, elles ne sont généralement pas d’origine pathologique. Car en principe, nous supportons bien ce que nous mangeons régulièrement. Notre système digestif s’y est adapté et habitué.

Il en va différemment quand nous sortons de la routine. C’est pourquoi un repas au restaurant ou un menu festif peuvent peser lourd sur l’estomac.

Le corps se rebelle contre ce qui est inhabituel

Recettes contre les ballonnements

Allez vous promener après un repas copieux. Cela stimule la musculature autour de l’appareil digestif et la nourriture est transportée plus rapidement.

Le fenouil et le cumin ont un effet apaisant sur l’estomac – en tant qu’épices ou sous forme de tisane.

Pas de schnaps après le repas! Celui-ci réduit bien les ballonnements dans un premier temps parce qu’il assouplit la musculature de l’estomac, mais il ralentit aussi la digestion.

Un espresso ou un café après manger peut stimuler la motricité de l’appareil digestif, mais pas empêcher les ballonnements. Il aurait même plutôt tendance à créer des aigreurs supplémentaires.

Placez une bouillotte sur votre ventre. La chaleur a un effet antispasmodique et décontractant.

Le corps se rebelle. La digestion d’une nourriture lourde et inhabituelle génère beaucoup de gaz qui appuient sur le ventre et causent des douleurs. Certains produits alimentaires comme les légumineuses, le chou, les oignons, le poireau et l’ail sont connus pour cet effet. Ils contiennent des molécules de glucose qui ne sont pas assimilées dans l’intestin grêle et sont transportées dans le côlon.

Elles y sont alors décomposées par les bactéries de la flore intestinale, ce qui – à nouveau – génère des gaz, ou des ballonnements. Des gaz sont aussi générés en plus grandes quantités lors de la digestion de repas sucrés et, partant, riches en glucides ou très gras.

Manger lentement

Souvent, ce n’est pas le «quoi» mais le «comment» qui est à l’origine des ballonnements. Le problème est accentué lorsque nous sommes énervés en prenant notre repas, ou que nous avons beaucoup parlé et avalé trop d’air en mangeant.

Qui mange lentement et mastique bien les aliments facilite le travail de ses organes digestifs. Boire beaucoup d’eau est également bénéfique – mais de l’eau non gazeuse s’il vous plaît! Ainsi, le bol alimentaire peut être bien transporté dans l’appareil digestif sans gaz supplémentaire.


Cela pourrait également vous intéresser: