Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Tout savoir sur les renvois

Nous faisons des rots jusqu’à 30 fois par jour. Cependant, les rots bruyants sont considérés comme extrêmement gênants par la plupart des gens. Que se cache-t-il derrière ce processus très normal?

Que se passe-t-il quand on rote?

Quand on rote, de l’air s’échappe de l’œsophage ou, plus fréquemment encore, de l’estomac. Lorsque beaucoup d’air s’est accumulé, une sensation de pression se fait sentir. Le sphincter gastro-œsophagien s’ouvre alors brièvement et l’épiglotte se relâche, ce qui provoque un rot. Cela «fonctionne» particulièrement bien lorsque la personne est complètement détendue...

Comment l’air entre-t-il dans l’estomac?

Il est tout à fait normal de toujours avaler un peu d’air quand on mange. Si vous avalez votre nourriture à la hâte ou que vous parlez beaucoup en mangeant, vous facilitez encore plus ce phénomène. Les boissons gazeuses telles que l’eau minérale ou la bière sont également connues pour provoquer une augmentation des éructations, tout comme le fait de mâcher du chewing-gum ou de fumer. Pendant la grossesse, lorsque l’estomac est plus comprimé, les rots peuvent également devenir plus fréquents.

Combien de fois par jour est-il normal de roter?

De la fierté plutôt que de la honte

En Europe aussi, il existe des personnes qui produisent avec ferveur des sons provenant des profondeurs de leur corps: sur Internet, on peut trouver des vidéos – modérément appétissantes – avec des concours de rots. Selon le Livre Guinness des records, le rot le plus fort jamais mesuré est de 109,9 décibels. Le fier détenteur du record, originaire d’Angleterre, aurait dépassé sa performance par la suite. Avec 128 décibels, il a atteint le volume d’un marteau-piqueur.

La plupart des gens font des rots jusqu’à 30 fois par jour. Il s’agit généralement de petits rots auxquels on ne fait même pas attention. En plus, ils sont pratiquement silencieux lorsque la bouche est fermée. On ne peut parler de degré pathologique que lorsque les éructations deviennent si fréquentes et si importantes que la personne concernée se sent gênée dans sa vie quotidienne et que ce problème se produit régulièrement sur une longue période.

Que faire en cas de rots fréquents et gênants?

Il est conseillé de consulter un médecin. Le problème peut être lié à une faiblesse du sphincter gastro-œsophagien qui ne joue plus bien son rôle, à un œsophage étroit ou à des «petits sacs», appelés diverticules, au niveau de l’œsophage. Les médicaments contre les ballonnements et flatulences, qui permettent d’éclater les bulles d’air, peuvent aider. Un examen médical est également indiqué si une personne perd beaucoup de poids ou a des maux de ventre fréquents en plus des éructations, ou si des résidus alimentaires ou de l’acide gastrique remontent lorsqu’elle rote.

Faut-il essayer de s’empêcher de roter?

Il n’est pas dangereux de se retenir de roter. Cependant, on risque alors de ressentir une sensation de pression inconfortable. Et il se peut que l’air s’échappe ensuite au moment le plus inopportun, par exemple en parlant. En outre, se retenir de roter peut entraîner un gonflement du ventre à la longue. L’air prend alors le chemin inverse et pénètre dans l’intestin, où se forment les ballonnements. Par conséquent: il vaut mieux laisser sortir les rots discrètement que de les retenir par peur de faire du bruit.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

vers le dossier

Parfois, les rots ont une odeur désagréable. Cela signifie-t-il qu’ils viennent de l’intestin?

Non, c’est très rare. Les odeurs éventuelles proviennent d’aliments qui sentent fort comme l’ail ou les oignons. Le méthane produit pendant la digestion s’échappe généralement de l’autre côté du tube digestif, c’est-à-dire sous forme de pets. La présence de gaz – principalement de l’hydrogène – dans l’haleine indique une intolérance alimentaire, par exemple une intolérance au lactose ou au fructose.

Pourquoi le rot est-il si important pour les bébés?

Conseils – Voici comment faire un rot discret
  • Lorsque la bouche est fermée, il n’y a généralement pratiquement pas de son lors du rot. Par sécurité, vous pouvez également mettre votre main sur votre bouche.
  • Après une grande bière, il peut être conseillé de s’éclipser pendant un court moment pour se soulager.
  • Si vous ressentez une pression au niveau de l’abdomen ou de la poitrine, vous pouvez provoquer les rots en pratiquant la respiration dite diaphragmatique: inspirez profondément par le ventre via le nez de sorte que la paroi abdominale se gonfle vers l’avant. Le meilleur moyen d’y parvenir est de se détendre et de poser la main sur le ventre. Puis d’expirer lentement par le nez.

Les bébés avalent généralement beaucoup d’air lorsqu’ils boivent, surtout lorsqu’ils boivent en position allongée. Si on les couche directement après l’allaitement ou le biberon, ils se sentent souvent mal à l’aise. Il faut donc les tenir en position verticale pendant un certain temps jusqu’à ce qu’un bruit de rot se fasse entendre. On peut les y aider en leur tapotant ou en leur caressant doucement le dos. Il est conseillé de mettre un tissu sur son épaule. En effet, il n’est pas rare qu’un peu de lait ou de nourriture non digérée remonte à cette occasion. C’est normal au cours des premières semaines car le sphincter gastro-œsophagien n’est pas encore complètement développé.

Est-ce que roter est impoli?

Aujourd’hui, roter est considéré comme impoli, déplacé et inapproprié dans la plupart des cultures. Dans des pays comme la Chine et l’Inde, en revanche, les bruits de nourriture sont moins mal perçus et peuvent parfois même être un signe que la personne s’est régalée.

de Andrea Söldi,

publié le 28.10.2021

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser:

Courrier de noël Migros: ne laissons personne de côté

Commencer maintenant
Desktop_2880x1260.jpg