Fermer

Vivre plus sainement?

Que faire en cas de bursite?

Les bourses séreuses s’enflamment fréquemment en cas de sollicitation excessive. Les douleurs guérissent rapidement lorsque l’on observe quelques points.

Nous possédons près de 150 bourses séreuses qui se situent à des endroits du corps particulièrement mis à contribution, où la peau, les tendons ou les muscles sont à proximité directe de l’os. Ces coussinets mobiles sont plats, ils contiennent un film constitué de liquide et servent de couche de glissement. Ainsi, ils évitent que les os et les tissus ne frottent les uns contre les autres.

Une protection sensible

Toutefois, les bourses séreuses peuvent également poser problème. Les personnes touchées ressentent alors des douleurs et ne peuvent souvent plus bouger correctement l’articulation environnante.

L’inflammation d’une bourse sérieuse, ou bursite, survient généralement sous l’effet d’une sollicitation excessive. Au niveau des coudes, lorsqu’on les pose constamment sur un bureau, ou aux épaules, quand on fait du tennis ou de la natation.

Les inflammations situées aux genoux étaient autrefois appelées la maladie des prêtres. Aujourd’hui, elles se rencontrent avant tout chez les carreleurs et les agents d’entretien. De plus, les personnes faisant beaucoup de course à pied risquent une inflammation des bourses séreuses au niveau des hanches et des talons.

Mettre au froid, ménager et attendre

En cas de douleurs, il est conseillé de ménager la zone concernée. Si la situation s’améliore et que les douleurs diminuent, il est souvent inutile de consulter.

Des pommades et des gels rafraîchissants, des poches réfrigérées ou de la glace font dégonfler la bourse séreuse irritée. Des anti-inflammatoires et des analgésiques permettent également d’accélérer le processus de guérison. Toutefois, il faut se ménager pour bien guérir.

Une affection bénigne ou dangereuse

Un médecin pourra déterminer s’il s’agit d’une évolution bénigne ou plus compliquée. Car la bursite peut également venir de maladies comme la goutte.

Si des blessures ou des accidents mènent à des douleurs semblant indiquer une bursite, celle-ci devrait impérativement être examinée. En effet, des plaies ouvertes peuvent ouvrir la porte à des bactéries susceptibles de provoquer une bursite purulente.

Quand du liquide s’accumule

Dans ce cas, l’opération s’impose. Il faut alors ouvrir la bourse séreuse, la nettoyer et évacuer le liquide.

Pour une inflammation plus bénigne et non bactérienne également, il peut être nécessaire d’aspirer le liquide lorsque la bourse séreuse ne dégonfle pas d’elle-même.

Un trouble récurrent

Une fois qu’une bourse séreuse s’est enflammée, cette bursite risque de se produire à nouveau. Il convient donc d’éviter le plus possible les sollicitations excessives de l’endroit concerné.

Les coudes, par exemple, peuvent être protégés au moyen d’un support rembourré. La pression depuis l’extérieur est ainsi mieux répartie – et la bourse séreuse est ménagée.

de Dr Christian Heinrich,

publié le 16.05.2018


Cela pourrait également vous intéresser: