Fermer

Vivre plus sainement?

Quand les pieds en ont assez

Généralement, une épine calcanéenne se fait sentir le matin, juste au lever, par des douleurs aiguës dans les pieds. Ces douleurs disparaissent généralement après avoir fait quelques pas – mais uniquement pendant la phase initiale. Car ceux qui ne réagissent pas et ne lèvent pas le pied en feront les frais tôt ou tard.

Hanspeter_Betschart.jpg
Dr med. Hanspeter Betschart

Médecin du sport au Centre pour la médecine et le sport de Medbase à Abtwil SG.

Avec leurs multiples petits os et innombrables muscles et tendons, les pieds sont un véritable chef-d’œuvre. Ils nous portent durant toute notre vie, stabilisent la marche et absorbent les chocs. Plus une personne est lourde et grande, plus la sollicitation exercée sur ses pieds est importante. A la descente, la force d’impact exercée lors de chaque pas peut être de deux à trois plus élevée que le propre poids corporel. Si les pieds sont soumis brusquement à des sollicitations prolongées et plus élevées, il peut en résulter une épine calcanéenne.

Les douleurs sont des signaux d’alerte

Sous l’effet de la sollicitation excessive, la bande fibreuse qui relie l’os du talon aux orteils, en suivant la cambrure du pied, c’est-à-dire le fascia plantaire, s’enflamme. Si l’inflammation n’est pas éliminée, le corps commence à stocker du calcaire autour de l’endroit concerné. Il s’agit d’un mécanisme de protection. Ce calcaire est bien visible sur les radiographies et c’est l’épine à proprement parler. Cependant, ce n’est pas le calcaire, mais l’inflammation chronique du fascia plantaire qui cause les douleurs, de sorte que celles-ci peuvent aussi apparaître sans épine proprement dite. Le phénomène peut aller jusqu’à causer une douleur à chaque pas. C’est pourquoi il est important de réduire rapidement la sollicitation et de ne pas ignorer les douleurs. Dans le meilleur des cas, l’inflammation aura disparu au bout d’une bonne semaine – sinon, elle peut se transformer en une maladie tenace de plusieurs mois.

Comment préserver ses pieds
  • S’entraîner régulièrement: celui qui s’entraîne régulièrement et observe des pauses donne au corps l’opportunité de s’habituer à la sollicitation.
  • Renforcer et étirer: la musculature du pied devrait être entraînée par des exercices ciblés. Un étirement de la musculature des mollets est en outre bénéfique afin d’éviter un raccourcissement, puis une inflammation des tendons.
  • Réduire le surpoids: chaque kilo supplémentaire affecte les pieds. L’objectif devrait être d’atteindre un poids normal.
  • De bonnes chaussures: pour les chaussures de sport, il vaut la peine de se faire conseiller dans un magasin spécialisé afin de donner aux pieds le soutien requis.

Ne pas économiser au niveau des chaussures

Le plus important pour éviter une telle inflammation est d’augmenter lentement la sollicitation. Mieux vaut ne pas s’attaquer tout de suite à une randonnée de six heures en altitude si l’on est seulement habitué aux promenades dans le quartier. Il vaut la peine de choisir un itinéraire facile pour le début. De plus, il importe de bien choisir ses chaussures afin d’offrir aux pieds un soutien optimal. Le mieux est d’acheter ses chaussures de randonnée et de course dans un magasin spécialisé et de se faire conseiller en conséquence.

Si une douleur aiguë se fait sentir malgré tout dans le pied et qu’une réduction de la sollicitation n’y remédie pas, mieux vaut consulter un médecin. Celui-ci pourra engager les bonnes thérapies, pouvant aller de simples exercices d’étirement à la prescription de semelles orthopédiques, en passant par la thérapie par ondes de choc.

de Dr med. Hanspeter Betschart,

publié le 13.11.2017


Cela pourrait également vous intéresser: