Fermer

Vivre plus sainement?

Le sport est-il nocif si les articulations des genoux sont déjà endommagées?

Un accident de ski, une opération du genou, des kilos en trop, un âge avancé ou des proches ayant eu besoin très tôt d’une prothèse de genou – tous ces facteurs peuvent augmenter le risque d’arthrose du genou. Cependant, les résultats d’une étude de longue durée sur le sujet sont rassurants.

Faut-il ménager les articulations du genou endommagées pour prévenir l’arthrose? Ou est-il préférable de continuer à solliciter ses genoux en faisant par exemple du jogging, de la natation, du vélo, de l’aérobic, du tennis, du ski et autres sports?

C’est exactement ce que des scientifiques américains ont cherché à savoir. Pendant huit ans, ils ont suivi près de 1’200 personnes présentant un risque élevé de souffrir un jour d’arthrose du genou.

Une radiographie révèle la présence d’une arthrose du genou

Chaque année, les participants à cette étude, qui avaient au début entre 45 et 79 ans, devaient répondre à des questions et, à la fin de l’étude, leurs genoux ont été radiographiés: 155 d’entre eux avaient développé au cours de ces années une arthrose du genou.

Dans un deuxième temps, les chercheurs ont comparé les caractéristiques des personnes avec et sans arthrose du genou. Les résultats devraient réjouir aussi bien ceux qui préfèrent ne pas faire de sport que ceux qui aiment pratiquer un sport.

(Poursuivez votre lecture après les encadrés…)

Pour en savoir plus sur les douleurs articulaires

Dossier sur le thème

Même les non-sportifs peuvent être rassurés

En effet, être souvent en position assise n’augmente pas la probabilité de souffrir un jour d’arthrose du genou. Toutefois, un autre résultat est encore plus important: à savoir la tendance, chez les personnes qui avaient fait de l’exercice pendant de nombreuses années, de manière modérée ou intense, à développer plus rarement une arthrose du genou. Et cela avait été même bénéfique non seulement pour le cartilage de leurs genoux, mais aussi pour leur silhouette et leur santé cardiovasculaire.

Selon l’étude, faire du sport régulièrement pourrait réduire d’environ 30% le risque d’arthrose du genou. Le seul bémol étant que les chercheurs ne peuvent pas l’affirmer avec 95% de certitude. Or, ce critère est bien établi dans la recherche médicale.

Mesure de l’épaisseur du cartilage

Mais un autre élément semble indiquer que ces résultats sont irréfutables. En effet, en 2019, une autre étude portant sur des personnes souffrant déjà d’arthrose du genou est parvenue à des conclusions similaires.

Selon cette étude, le cartilage du genou, essentiel pour permettre aux os de l’articulation de glisser, ne s’amincit pas si la personne fait beaucoup d’exercice. Chez les femmes, une activité physique d’intensité moyenne s’était révélée même plus bénéfique pour le cartilage qu’une activité physique de faible intensité.

Sources (liens en anglais): «JAMA Network Open», «Arthritis Care Research»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 31.07.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant