Fermer

Vivre plus sainement?

Les jeunes de 14 ans en ont déjà «plein le dos»

Il est toujours bon de faire de la prévention dès l’enfance, particulièrement toutefois pour le dos. Chez plus de la moitié des jeunes de 14 ans, celui-ci est déjà une zone à problèmes.

A l’école secondaire, les douleurs dorsales surgissent tout d’un coup. Par contre, dans le primaire, des études montrent que pratiquement aucune mauvaise position n’est constatée. Pourquoi en est-il ainsi? Voici les raisons:

Manque d’exercice physique

Les enfants bougent beaucoup, c’est chez eux un besoin fondamental. Pour le nourrisson et l’enfant en bas âge, déjà, c’est l’activité physique qui permet l’interconnexion des cellules cérébrales. Plus les enfants restent assis devant l’ordinateur, non seulement à l’école, mais aussi pendant leur temps libre, plus ils souffrent tôt de douleurs dorsales. Cela crée un cercle vicieux: les enfants qui ont des douleurs bougent moins. Cela entraîne des maux de tête dus à la tension, une coordination insuffisante des mouvements et une raideur de la nuque.

Surcharge pondérale

En Suisse, un enfant sur cinq accuse trop de kilos sur la balance, 7% des enfants sont même en surcharge pondérale pathologique, ce qui sollicite excessivement l’appareil locomoteur. Bouger devient pénible, le plaisir du sport disparaît. Les enfants concernés restent davantage assis, ce qui favorise à son tour les douleurs dorsales. Les enfants en surpoids tombent aussi plus souvent que les enfants d’un poids normal.

Sac à dos ou cartable lourd

Les enquêtes des chiropracteurs ont montré que le port de sacs scolaires lourds déclenchait des douleurs dorsales. En principe, le poids du sac à dos ne devrait pas dépasser 10% du poids corporel. Le sac à dos devrait être porté sur les deux épaules, avec la charge répartie entre la ceinture ventrale et le dos. Par exemple, si un enfant pèse de 30 kg, le cartable ou le sac à dos ne devrait pas peser plus de 3 kilos.

Les élèves qui disposent d’un pupitre ou d’un casier à l’école souffrent moins fréquemment de douleurs dorsales car ils transportent moins de matériel scolaire avec eux. Même pendant leur temps libre, les enfants portent des sacs lourds. Toutefois, ils perçoivent en général cette charge «volontaire» comme moins importante.

Encourager les enfants à faire de l’exercice physique

Les parents sont également des modèles en matière d’exercice physique et de comportement. Encouragez le plus tôt possible votre enfant à faire de l’exercice. Il devrait essayer plusieurs sports et trouver celui qui lui procure du plaisir. Soutenez votre enfant dans la pratique de «son» sport, même si votre enthousiasme reste limité. Veillez à ce que le pupitre et la chaise de votre enfant – au moins à la maison – soient réglables en hauteur.


Cela pourrait également vous intéresser: