Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Les animaux qui entendent le mieux - ou rien du tout

Certains animaux entendent les sons très aigus, d’autres les sons très graves. Animaux dotés de la meilleure ouïe et pourquoi les organes auditifs de certains insectes sont situés sur leurs antennes.

«Globalement, l’ouïe de tous les mammifères fonctionne à peu près de la même manière que celle de l’être humain», explique Stephan Neuhauss, professeur de neurobiologie à l’Institut de biologie moléculaire de l’Université de Zurich. Cela signifie qu’ils perçoivent les ondes sonores transmises à l’oreille moyenne par l’air et à l’oreille interne par le tympan. Chez les mammifères marins, le son parvient à l’oreille par le biais des vibrations de l’eau. 

De nombreux animaux entendent mieux que les êtres humains

«Si l’on prend en compte le son le plus faible que l’organe auditif est encore en mesure de percevoir, l’être humain dispose d’une bonne ouïe», précise le professeur. Toutefois, si l’on considère la bande de fréquences, à savoir les sons les plus graves et les plus aigus que nous pouvons entendre, les êtres humains se situent dans la moyenne. De nombreux animaux entendent mieux que nous.

La bande des fréquences audibles par l’oreille humaine s’étend de 40 (très basse) à 20’000 hertz (haute). La hauteur d’un son est mesuré en hertz, à savoir le nombre de vibrations par seconde. À titre de comparaison: les chauves-souris entendent des fréquences pouvant atteindre 300’000 hertz. En outre, la limite supérieure d’audibilité chez l’être humain diminue avec l’âge. En règle générale, elle recule d’environ 2000 hertz par décennie.

L'ouïe des chauves-souris compense leur piètre vue

Les chauves-souris entendent très bien, mais ne voient presque rien. Elles peuvent percevoir des sons très aigus et utilisent leur ouïe pour s’orienter dans l’espace, un phénomène baptisé écholocalisation. Les chauves-souris émettent des sons dans la gamme des ultrasons. Lorsque l’onde sonore rencontre un objet tel qu’un arbre ou une proie, elle se réfléchit. L’oreille de la chauve-souris capte cette réflexion. Sur la base du temps nécessaire au son pour lui revenir, la chauve-souris détermine la distance à laquelle se trouve l’objet, la direction dans laquelle il se déplace et à quelle la vitesse.

Les chiens et les chats ont une ouïe très fine

Les chiens entendent également très bien. Le sifflet pour chiens, que les êtres humains ne peuvent pas entendre, en est un bon exemple. Les chiens entendent des sons allant jusqu’à 50’000 hertz. Ils peuvent donc entendre non seulement un lapin se déplacer dans l’herbe, mais aussi percevoir de loin les pas de leur maîtresse ou de leur maître sur le chemin du retour.

Il en va de même pour les chats. Tout comme les chiens, avant de devenir des animaux de compagnie, ils étaient des chasseurs. Les chats disposent d’une vaste gamme de fréquences audibles: entre 45 et 64’000 hertz. Ils peuvent aussi faire pivoter leurs oreilles de manière beaucoup plus efficace que les chiens, de sorte qu’ils captent les sons provenant de toutes les directions.

(Poursuivez votre lecture après les encadrés…)

Pour en savoir davantage sur l'audition

Vers le dossier

Les chevaux orientent leurs oreilles avec une grande précision

Les chevaux ont également une très bonne ouïe. En outre, Ils peuvent orienter leurs oreilles avec une grande précision et dans de multiples directions. Cela leur permet de mieux localiser la provenance des sons. Chez les chevaux vivant en liberté, l’ensemble de la harde se fie à l’ouïe du meneur, lequel est constamment à l’affût de dangers.

Les sauterelles ont leurs organes auditifs aux genoux

Les insectes sont dotés d’organes auditifs tout à fait comparables aux oreilles des êtres humains et ont donc aussi un tympan. Toutefois, le terme utilisé pour les organes auditifs des insectes n’est pas «oreille» mais «organe tympanique». Le neurobiologiste explique: «Leurs organes auditifs ne sont en général pas situés sur les côtés droit et gauche de la tête, mais ailleurs sur le corps. Chez les sauterelles, par exemple, ils sont sur les articulations des genoux, chez d’autres insectes sur les antennes». En effet, plus les organes auditifs sont éloignés les uns des autres, plus les sources sonores peuvent être localisées avec précision.

De nombreux insectes captent des sons très aigus et perçoivent, par exemple, les fréquences émises par des chauves-souris. Ils peuvent ainsi se protéger de leurs prédateurs. «Il existe même des insectes qui replient leurs ailes et se laissent tomber au sol dès qu’ils entendent un certain son.»

Les dauphins sont les champions de l'écholocalisation

Leur système d’écholocalisation est similaire à celui des chauves-souris, mais fonctionne encore mieux. Les dauphins peuvent émettre simultanément deux clics ultrasonores de différentes fréquences, et ce, dans plusieurs directions. Le «double sonar» des dauphins est sans doute le système de navigation et de localisation le plus sophistiqué dans la nature. Les mammifères marins peuvent ainsi non seulement scanner les corps organiques, mais aussi détecter les poissons enfouis dans le sable au fond de l’océan.

Les baleines peuvent communiquer à 2000 kilomètres de distance

Le chant des baleines en rut a une fréquence si basse qu’une autre baleine située à 2000 kilomètres peut l’entendre. Cela correspond à la distance entre la mer du Nord et la mer Méditerranée. Les baleines nagent sur de longues distances, elles auraient sinon du mal à trouver un partenaire.

Les pieuvres sont sourdes

Les pieuvres n’ont aucun organe auditif: «Leur perception fonctionne de manière purement visuelle», explique Stephan Neuhauss. Elles peuvent voir non seulement avec leurs yeux, mais aussi par le biais de leur peau très sensible à la lumière. La peau ne peut certes pas transmettre l’information directement au cerveau, mais elle leur permet d’adapter en un temps record leur camouflage à la structure et à la couleur de leur environnement.

Les terriers et les serpents entendent mal

«La tendance chez les animaux est que ceux qui voient bien entendent plutôt mal», précise Stephan Neuhauss. En outre, certains animaux souffrent de maladies dégénératives. Les terriers, par exemple, entendent très mal. Les serpents ont également une mauvaise ouïe. Ils n’ont pas d’oreilles externes. «C’est pourquoi on pensait autrefois qu’ils n’entendaient rien, mais ce n’est pas vrai». Les serpents perçoivent les vibrations dans le sol non pas avec leurs oreilles, mais avec tout leur corps.

Les éléphants n'ont pas seulement de grandes oreilles pour bien entendre

Disposer de grands pavillons auriculaires permet de mieux capter les sons. C’est pourquoi, de nombreux animaux dotés de grandes oreilles entendent très bien. Les éléphants, quant à eux, entendent bien mais utilisent leurs immenses oreilles principalement pour se rafraîchir.  Selon Stephan Neuhauss, la forme particulière des pavillons, avec ses creux et ses bosses, est très intéressante. «La réfraction du son sur les creux influence la perception de celui-ci. La forme très étrange des pavillons des chauves-souris, par exemple, leur permet de capter davantage d’informations à partir d’un simple son».

de Susanne Schmid Lopardo,

publié le 25.02.2021, ajusté le 01.03.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Migros s'engage avec Pink Ribbon contre le cancer du sein

En savoir plus
pink-ribbon.jpg0