Fermer

Vivre plus sainement?

Antihypertenseurs: peut-on en prendre moins?

Une étude révèle qu’il n’y a guère de différence pour les personnes âgées si elles ne prennent pas l’un de leurs médicaments contre l’hypertension. Toutefois, les patients ont été sélectionnés et suivis en fonction de certains critères pour cette expérience.

En général, plus une personne est âgée, plus elle prend de médicaments. Mais sont-ils vraiment tous nécessaires? C’est la question que beaucoup de gens se posent, y compris des médecins.

Les médecins généralistes de 69 cabinets anglais ont accepté de procéder à un test. Dans une étude portant sur environ 550 patients, tous âgés de plus de 80 ans et traités pour une hypertension artérielle, ils ont retiré un antihypertenseur à la moitié des participants.

Valeur la plus élevée inférieure à 150

Les médecins n’avaient sélectionné que certains patients pour cette étude: ceux auxquels ils avaient prescrit un nombre particulièrement important de médicaments, ceux qui n’étaient pas très motivés ou qui ne souhaitaient pas respecter les prescriptions et les personnes relativement fragiles.

La condition pour participer était que la pression artérielle soit bien équilibrée avec deux médicaments ou plus et que la valeur soit de 149 maximum. Les personnes qui avaient été victimes d’un infarctus ou d’un accident vasculaire cérébral l’année précédente ne pouvaient pas participer.

Très faible augmentation de la tension artérielle

Un tirage au sort a ensuite eu lieu. La moitié des participants à l’étude ont arrêté l’un des deux antihypertenseurs, les autres ont continuer de prendre tous leurs médicaments. Par mesure de sécurité, tous les participants du «groupe Arrêt» ont subi un examen médical au bout de quatre semaines pour s’assurer que leur tension artérielle ne dépassait pas 150.

Après douze semaines, tous les patients et leurs médecins ont fait le point: la qualité de vie était restée la même pour les participants des deux groupes. Dans le groupe auquel le médecin avait retiré un agent antihypertenseur, la valeur tensionnelle la plus élevée était en moyenne de 3,4 points et la valeur la plus basse de 2,2 points supérieure aux valeurs relevées dans l’autre groupe.

(Poursuivez votre lecture après les encadrés…)

En savoir plus sur la tension artérielle

Vers le dossier

Examiner l’éventualité d’un arrêt prolongé de médicaments

La différence était donc faible. Les auteurs de l’étude sont prudents et recommandent de mener des études complémentaires pour déterminer si cette petite différence de tension artérielle pourrait être nocive à long terme, ou s’il serait possible de renoncer également à d’autres médicaments.

Toutefois, leur conclusion finale semble plus positive: chez certains patients âgés, la tension artérielle ne change pas de manière significative (du moins pas à court terme) s’ils ne prennent plus l’un des antihypertenseurs.

Source: «Jama» (lien en anglais)

de Dr med. Martina Frei,

publié le 17.07.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg