Fermer

Vivre plus sainement?

Voici comment agissent les antihypertenseurs

Les antihypertenseurs font partie du «Top Ten» des médicaments les plus prescrits. Les médicaments les plus fréquemment utilisés pour régulariser la pression artérielle appartiennent à quatre groupes en fonction de leur mode d’action. Comme ils agissent sur des cibles différentes, ils peuvent être combinés sans problème.

Il existe quatre grands groupes d’antihypertenseurs, chacun ayant son propre mode d’action. Les principes actifs de chaque groupe abaissent la pression artérielle de la même manière, mais ils peuvent différer en termes, par exemple, de puissance d’action.

Pour comprendre comment ils agissent, imaginons un tuyau rempli d’eau et sous haute pression. Il symbolise les artères de notre corps.

Pour réduire la pression dans le tuyau, il suffit d’évacuer un peu d’eau. C’est exactement ce que font les médicaments drainants, appelés «diurétiques». Ces principes actifs drainants sont par exemple l’hydrochlorothiazide, le torasémide ou l’amiloride.

Dilatation des vaisseaux sanguins

Une autre possibilité serait de dilater le tuyau, de sorte que la pression à l’intérieur diminue. Les «antagonistes du calcium» agissent de cette manière: ils dilatent les veines. Par conséquent, la pression dans les vaisseaux sanguins diminue. Les principes actifs des antagonistes du calcium se terminent en général en «-dipine», par exemple l’amlodipine ou la nifédipine.

La pression artérielle chez l’être humain peut être régulée de plusieurs manières, par exemple via le système nerveux. Le système nerveux dit «sympathique» permet de réagir rapidement en cas de danger. Il mobilise les forces, augmente le pouls et la pression artérielle, et veille au bon fonctionnement de l’organisme.

Effet contre le stress ou sur les reins

Les antihypertenseurs du groupe des «bêta-bloquants» freinent un peu le système nerveux sympathique. Si l’hypertension artérielle est liée au stress, ils peuvent être d’un grand secours.

Les bêta-bloquants se terminent en «-olol». Le bisoprolol, le métoprolol ou le nébivolol en sont quelques exemples.

Les reins jouent également un rôle essentiel dans la régulation de la pression artérielle. D’une part, ils doivent être bien approvisionnés en sang, mais d’autre part, la pression artérielle ne doit pas être trop élevée, car cela endommage les reins. C’est pourquoi, ils disposent de «capteurs de mesure» qui enregistrent la pression artérielle.

(Continuez à lire ci-dessous...)

Autres articles sur la pression artérielle

Vers le dossier

Médicaments fréquemment utilisés

Si elle est faible, certaines cellules des reins produisent des substances qui provoquent un rétrécissement des veines et une augmentation de la pression artérielle. Elles permettent également aux reins d’excréter moins d’eau et de sel.

C’est là qu’interviennent les antihypertenseurs de type «inhibiteurs de l’ECA» ou «sartans», très fréquemment prescrits. Ils ralentissent la production de ces enzymes. «ACE» est l’abréviation de «angiotensin converting enzyme», qui signifie «enzyme qui transforme la protéine angiotensine. Le nom de cette protéine contient les termes médicaux de «veine» (angio) et de «tension» (tensin). 

Les inhibiteurs de l’ECA se terminent en «-pril», les principes actifs sont par exemple le ramipril, l’énalapril ou le lisinopril. Les sartans ont un effet similaire, mais agissent sur une cible légèrement différente. Ils se terminent en «-sartan», par exemple, le losartan, le valsartan ou le candesartan.

La combinaison de médicaments agit souvent mieux

Dans quels cas un antihypertenseur est-il prescrit? Cela dépend de plusieurs facteurs: l’âge joue un rôle déterminant, la présence d’éventuelles autres maladies, si l’hypertension a déjà endommagé des organes, etc.

Dans quels cas un antihypertenseur est-il prescrit? Cela dépend de plusieurs facteurs: l’âge joue un rôle déterminant, la présence d’éventuelles autres maladies, si l’hypertension a déjà endommagé des organes, etc

Dans quels cas un antihypertenseur est-il prescrit? Cela dépend de plusieurs facteurs: l’âge joue un rôle déterminant, la présence d’éventuelles autres maladies, si l’hypertension a déjà endommagé des organes, etc.

de Dr med. Martina Frei,

publié le 28.08.2020

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg