Fermer

Vivre plus sainement?

La clavicule: un os plat, fin et vulnérable

La clavicule est un os plat et fin. Elle relie le bras au corps. Comme elle située juste sous la peau sans protection, elle est vulnérable aux fractures.

En règle générale, ce sont les personnes âgées qui sont les plus sujettes aux fractures, car la densité et la solidité osseuse diminuent avec l’âge. Mais il en va différemment avec la clavicule. Cet os, qui relie la cage thoracique aux bras, est situé directement sous la peau et en raison de son mince «coussin protecteur» (tissus graisseux sous-cutané), il est relativement peu protégé des chocs. Les fractures de la clavicule concernent donc surtout les jeunes aimant la vitesse dans leurs activités de loisirs et recherchant des sensations fortes à VTT ou en snowboard.

Ne manquez plus aucun sujet traité par iMpuls: abonnez-vous à notre newsletter.

Consulter en cas de fracture

Que faire si vous soupçonnez une fracture?

Immobiliser: bouger le côté concerné le moins possible.

Traiter la douleur: en cas de très fortes de douleurs, un médicament antiinflammatoire est utile.

Consulter un médecin: une radio renseignera sur la gravité de la blessure.

Attention: une fracture de la clavicule ne doit pas être prise à la légère et ne pas consulter de médecin peut avoir des conséquences déplaisantes: l’os risque de ne pas se ressouder complètement et le bras de ne pas retrouver toute sa fonctionnalité.

Représentant trois pour cent de l’ensemble des fractures, la fracture de la clavicule est l’une des plus fréquentes du corps humain. Elle résulte dans la plupart des cas d’un choc important et direct sur l’os.

Si, après l’accident, les mouvements du bras provoquent de très fortes douleurs, il est très probable que la clavicule soit fracturée. Un gonflement, un hématome, et parfois même une déformation peuvent aussi apparaître à l’endroit de la blessure. Seul le médecin est alors habilité à poser un diagnostic précis. Il est donc important, s’il l’on soupçonne une fracture de la clavicule, de bouger le bras le moins possible en le maintenant vers le bas et de consulter un médecin rapidement.

Immobiliser et patienter

Dans la plupart des cas, un traitement conservateur au moyen d’un bandage claviculaire, d’un anneau de fixation ou d’une écharpe est mis en œuvre. L’endroit touché se répare alors de lui-même. Rarement, lorsque l’os s’est déplacé ou a subi plusieurs fractures, une opération s’avère nécessaire. En règle générale, la guérison dure ensuite quatre semaines chez les enfants et six chez les adultes.

de Michael Balavoine,

publié le 06.08.2018


Cela pourrait également vous intéresser: