Fermer

Vivre plus sainement?

Une rééducation précoce profite aux muscles blessés

Les personnes commençant la rééducation deux jours seulement après une blessure musculaire retrouvent leur forme 20 jours plus tôt.

Alors que les lésions musculaires graves sont légion dans le sport, personne ne savait très bien jusqu’ici à quel moment les personnes concernées devaient de préférence commencer la rééducation. Une étude danoise portant sur des sportifs amateurs apporte maintenant une réponse: commencer rapidement permet de raccourcir la convalescence.

Un entraînement progressif de trois mois

La plupart des 50 participants à l’étude s’étaient blessé un muscle de la cuisse ou du mollet en jouant au football ou en pratiquant l’athlétisme. Dans les 48 heures suivantes, ils ont été répartis au hasard dans deux groupes. Le groupe A a commencé la rééducation deux jours seulement après la blessure, le groupe B neuf jours après. L’entraînement de trois mois était identique pour tous et se composait de quatre niveaux, avec au début des exercices quotidiens d’étirements statiques. Durant la dernière phase de l’entraînement de rééducation, des exercices fonctionnels accompagnés de musculation étaient au programme.

Douze mois d’observation

En moyenne, les participants du groupe A n’avaient plus de douleurs au bout de 63 jours et pouvaient totalement reprendre leur sport – soit nettement plus tôt que ceux du groupe B, pour qui ce chiffre était de 83 jours. Pendant la phase de suivi consécutif d’un an, un patient du groupe A a de nouveau eu une blessure musculaire, alors qu’aucun sportif n’a fait état de lésion musculaire durant cette période dans le groupe B.

Source: «New England Journal of Medicine»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 17.11.2017


Cela pourrait également vous intéresser: