Fermer

Vivre plus sainement?

Traverser la ménopause avec plus de légèreté

Pour de nombreuses femmes, la ménopause s’accompagne de problèmes de poids. Les risques de santé augmentent et la qualité de vie diminue. Quelques mesures préventives permettent d’y remédier.

corinna-braunigger.jpg
corinna-braunigger.jpg
Dr Corinna Braunigger, médecin diplômé

Spécialiste en gynécologie et obstétrique, Medbase Frauenfeld

La principale mesure à prendre à l’apparition de la ménopause est de changer son mode de vie en adoptant durablement une alimentation équilibrée pauvre en graisses et en pratiquant une activité sportive. A titre préventif, chaque femme devrait avoir pour objectif d’éviter une prise de poids dès le début de l’âge adulte. En cas d’augmentation pondérale importante, consultez un médecin assez tôt.

L’entrée dans la ménopause constitue généralement un événement marquant dans la vie d’une femme. Une nouvelle phase commence, durant laquelle les hormones féminines ne sont plus associées à la grossesse ou à la contraception mais ont d’autres effets sur le corps et la qualité de vie. Outre les troubles bien connus liés à la ménopause, ces bouleversements peuvent aussi avoir un effet sur le poids du corps et conduire à une prise de poids.

A partir de 50 ans, les besoins en énergie diminuent

En Suisse, près de 41% des adultes sont en surpoids.

En Suisse, près de 41% des adultes sont en surpoids, 10% souffrant d’adiposité. A la différence de la population masculine, dont la part de personnes en surpoids reste relativement constante à partir de l’âge de 25 ans, ce chiffre augmente tout particulièrement chez les femmes à partir de 50 ans. Cela correspond à l’entrée dans la ménopause qui, du fait des changements hormonaux, induit un risque de prise de poids.

De surcroît, la répartition de la graisse corporelle peut évoluer durant cette période sous l’effet des hormones, avec une concentration accrue de la graisse dans la zone abdominale. Toutefois, ces changements hormonaux ne sont pas les seuls responsables de la prise de poids. Avec l’âge, les besoins en énergie diminuent. Sous l’effet du vieillissement, il est possible que l’on grossisse alors que l’on conserve le même style de vie et les mêmes habitudes alimentaires. Si, en plus des troubles liés à la ménopause, nous réduisons notre activité physique, les effets se conjuguent.

Le surpoids comme risque de cancer

Outre la possible dégradation de la qualité de vie, du bien-être et de la performance, un excès de poids met aussi la santé en danger. Dès lors que le tour de taille dépasse les 80 centimètres, le risque de maladies cardiovasculaires et de diabète s’accroît. En outre, le risque de cancer du sein et de l’utérus augmente chez les femmes en surpoids.

Adopter durablement une alimentation équilibrée et pauvre en graisses, tout comme pratiquer davantage d’activité physique sont de bonnes méthodes pour conserver son poids ou éventuellement le réduire. En cas de forte prise de poids et de troubles liés à la ménopause, il est par ailleurs indiqué de consulter un médecin ou d’aborder le sujet de la prise de poids lors de la visite de contrôle. Un diagnostic médical individuel peut alors s’avérer nécessaire.


Cela pourrait également vous intéresser: