Fermer

Vivre plus sainement?

Trouver le ressenti de son corps

Les traitements ostéopathiques sont multiples et conviennent à tous en principe.

Depuis cinq ans, le professionnel du vélo Stephan Küng se rend régulièrement chez son ostéopathe. «Pour moi, l’ostéopathie, c’est comme le garage pour la voiture. Quand tout est en ordre, on roule sans y penser. Mais quand il y a une bosse, on va chez le réparateur. Et même si l’on circule un an sans incident, la voiture doit subir une révision chaque année.» S’il chute ou sent que quelque chose ne va pas, il consulte son ostéopathe. Sinon, il n’y va que de temps à autre pour un contrôle, mais aussi pour prévenir d’éventuels problèmes.

L’ostéopathie comprend trois sous-domaines: le système musculaire et squelettique, le système cranio-sacral (crâne, système nerveux, circulation du liquide céphalorachidien) et le système viscéral (digestion, métabolisme, respiration, vaisseaux et hormones, etc.).

Les aspects émotionnels et psychosomatiques font également partie de chaque traitement. A partir de questions posées au patient et de son examen, les troubles du fonctionnement sont régulés par des techniques manuelles et équilibrés.

La question centrale porte moins sur l’apparition d’un problème que sur la recherche du motif qui s’oppose à une guérison. L’ostéopathie traite toujours l’individu comme une entité, en s’appuyant pour cela sur des connaissances approfondies en anatomie et en physiologie du corps humain et sur l’analyse des facteurs dérangeants (stress, alimentation, manque d’exercice physique).

Un large éventail de techniques manuelles permet le traitement ciblé des troubles détectés du fonctionnement. Ces techniques sont en majeure partie très douces et conviennent également pour les nourrissons, les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées.

Aborder les problèmes de manière globale

Les traitements ostéopathiques offrent de nombreuses possibilités de soulagement, notamment pour les douleurs dorsales et articulaires, le côlon irritable, les aigreurs d’estomac, l’asthme, le mal de tête, la migraine, le bruxisme, ainsi qu’en pédiatrie et en gynécologie.

Beaucoup pensent que l’ostéopathie a surtout pour but de «remettre d’aplomb» le corps. Il y a bien plus derrière. Le corps est considéré comme un tout, on ne se contente pas d’essayer de résoudre le problème localement. Il s’agit de trouver le ressenti de son propre corps pour qu’il puisse fonctionner correctement et efficacement.

Thérapie cranio-sacrale

La thérapie cranio-sacrale est une forme de traitement de médecine alternative qui s’est développée à partir de l’ostéopathie. C’est une technique manuelle où les manipulations sont essentiellement pratiquées sur le crâne (cranium), l’os hyoïde, la nuque, le diaphragme, la cage thoracique, le bassin et le sacrum, ainsi que sur la colonne vertébrale et les pieds.

La thérapie cranio-sacrale est une technique corporelle où l’on aborde le patient avec beaucoup d’attention et de soin. Cette forme de thérapie peut être utilisée avec des personnes de tout âge.

Auteurs: Sven Wagner / Susanne Pflügler

publié le 26.06.2018


Cela pourrait également vous intéresser: