Fermer

Vivre plus sainement?

La télévision pourrait aider les enfants dans l’acquisition du langage

Que doivent considérer les parents et les grands-parents pour que les petits tirent avantage de la télévision?

Certains disent que la télévision est mauvaise pour les enfants. D’autres affirment que non, qu’ils peuvent apprendre quelque chose en regardant la télévision. Des scientifiques ont souhaité répondre officiellement à cette question.

Il existe certes des recommandations sur le temps que les jeunes enfants doivent passer devant l’écran, mais celles-ci ne sont guère étayées scientifiquement.

Maximum une heure par jour

En Suisse, les experts recommandent de ne pas placer les enfants de moins de trois ans devant un écran (cela vaut également pour les jeux vidéo); les enfants à partir de trois ans ne devraient pas y passer plus de 30 à 60 minutes par jour, les enfants avant l’âge de six ans ne doivent pas utiliser de console de jeu et à partir de dix ans, les experts préconisent une heure d’écran par semaine pour chaque année de vie.

L’association des pédiatres américains, par exemple, donne les conseils suivants: les enfants de moins de 18 mois ne devraient pas regarder la télévision, ni regarder des films sur un écran ou un smartphone. Pour les enfants âgés de deux à cinq ans, il est recommandé de ne pas dépasser une heure d’écran par jour, et seulement s’il s’agit d’un programme pour enfants de qualité comme «Sesame Street».

En outre, une personne de référence doit être présente chaque fois que cela est possible. Dans le cas des enfants âgés de six ans et plus, les parents doivent également déterminer ce que l’enfant est autorisé à regarder, pendant combien de temps et à quelle fréquence.

Test des compétences verbales

Ces recommandations ont été adoptées par de nombreuses organisations autour du globe, sans que l’on ne connaisse toutefois réellement leur pertinence. Une étude récente apporte désormais un peu plus de clarté.

Des scientifiques ont compilé 42 études qui ont testé la capacité des enfants à parler, en mesurant parallèlement le temps que ces derniers passaient devant un écran. Au total, près de 19 000 enfants ont participé à ces études.

(Voir suite ci-dessous...)

Tout sur la santé des enfants

Vers le dossier

Le point décisif

La suspicion: les enfants qui regardent beaucoup la télévision apprennent moins bien à parler. C’est effectivement le cas, comme le confirme l’étude actuelle: plus la consommation de télévision est importante, plus les capacités verbales des petits sont diminuées – mais cela dépend des programmes qu’ils regardent et s’ils sont assis seuls devant le poste.

En effet, les enfants qui regardaient des programmes pour enfants de bonne qualité avaient même des compétences verbales légèrement meilleures. Cela s’appliquait également aux enfants qui étaient accompagnés par l’un de leurs parents. Les garçons en particulier semblent profiter de ce temps d’écran partagé.

Plaisir et progrès dans l’apprentissage

En revanche, les enfants chez lesquels la télévision tournait en arrière-plan ont moins bien appris à parler. L’étude confirme ainsi sur le principe les recommandations des pédiatres.

Toutefois, le grand «mais» de cette évaluation est que d’autres facteurs pourraient également jouer un rôle. Par exemple, il est possible que des enfants bien encadrés regardent moins la télévision que ceux qui sont laissés à eux-mêmes toute la journée et n’ont personne à qui parler.

Mais cela ne change rien au conseil des scientifiques: limitez le temps d’écran, choisissez de bons programmes pour enfants, regardez-les ensemble, parlez à l’enfant et posez-lui des questions sur le programme. Il prendra ainsi plaisir à regarder la télévision et apprendra encore mieux à parler.

Source: «Jama Pediatrics»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 16.09.2020

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg