Le chagrin d’amour peut nuire à la santé

Nous le rencontrons dans les livres, les films et notre propre expérience: le cœur brisé. Des chercheurs ont découvert qu’il pouvait nuire à la santé.

Lorsque dans un couple, l’un des partenaires décède, il arrive souvent que l’autre personne meure également dans l’année qui suit. Quelle en est la raison? Le cœur brisé. Tel est le constat d’une étude danoise dans le cadre de laquelle ont été étudiées les données de près d’un million de Danois sur une période s’étalant de 1995 à 2014. Selon celle-ci, les personnes ayant perdu leur partenaire souffrent deux fois plus souvent de fibrillation cardiaque, et ce pour la première fois. Le risque est au maximum dans les 8 à 14 jours suivant la perte du partenaire. Les chercheurs supposent que c’est le stress suscité par le deuil qui est à l’origine de ces arythmies cardiaques. L’étude a été publiée dans la revue britannique spécialisée en ligne «Open Heart».

de Silvia Schütz


Cela pourrait également vous intéresser: