Le meilleur poisson pour les femmes enceintes et les enfants

Le poisson contient de précieux nutriments, mais aussi des substances nocives. Certaines variétés conviennent malgré tout aux femmes enceintes et aux enfants. Lesquelles et en quelle quantité?

Dans de nouvelles recommandations, l’autorité américaine des produits pharmaceutiques et alimentaires (FDA) tient compte de la teneur en mercure toxique et conseille ainsi aux femmes de consommer deux à trois fois par semaine une portion de poisson de la taille de la main, tandis que les enfants de plus de deux ans devraient manger un petit morceau une à deux fois par semaine.

Parmi les 36 espèces de poissons contenant peu de mercure et recommandées par la FDA, on trouve notamment le saumon, la truite, le flet et les crevettes. Les consommatrices devraient manger une fois par semaine au maximum les types de poissons considérés comme un «bon choix» par la FDA. Il s’agit notamment du flétan et du vivaneau. Les spécialistes déconseillent en revanche la consommation de sept variétés de poissons du fait de leur teneur fréquemment élevée en mercure, dont l’espadon et le requin. Pour le thon, la teneur en mercure peut varier: chez les espèces qui vivent longtemps et présentent une taille importante, le mercure s’accumule généralement davantage qu’avec les variétés de petite taille et vivant moins longtemps.

Les bébés de moins de six mois ne devraient pas manger de poisson. La portion préconisée par la FDA pour les enfants de deux à trois ans est d’environ 30 grammes, pour les quatre à sept ans de 60 grammes et pour les huit à dix ans de quelque 85 grammes.

La FDA a résumé ses conseils (en anglais) dans un graphique

Un tableau détaillé de la quantité de mercure contenue dans les différentes espèces de poisson (à dérouler, environ au milieu du texte)

de Martina Frei

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser: