Fermer

Vivre plus sainement?

Les jeunes femmes devraient pratiquer le solarium avec modération

Plus l’on s’expose au solarium, plus le risque de contracter plus tard un cancer de la peau (mélanome) augmente. Les femmes qui ont été au solarium au moins 30 fois dans leur vie ont un risque accru de 30%.

Sont ici particulièrement menacées les jeunes femmes – âgées de moins de 30 ans – qui vont au solarium: elles contractent en moyenne un mélanome 2,2 ans plus tôt que celles qui n’y sont jamais allées. C’est ce qu’a révélé une surveillance de plus de 14 ans portant sur 140 000 Norvégiennes. Le mélanome est chez nous la quatrième tumeur maligne la plus fréquente et près de 300 personnes en décèdent chaque année en Suisse. Dans notre pays, près de 10% de la population s’expose régulièrement à un tel «bain d’UV» et 40% vont sporadiquement au solarium.

Une irradiation supérieure aux normes autorisées

Pour parvenir au bronzage souhaité, les solariums irradient la peau avec un fort rayonnement UV. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a considéré dès 2009 que cette pratique était cancérogène. Une petite étude menée en Australie a vérifié en 2008 si les lampes à UV de 20 solariums répondaient aux prescriptions en vigueur là-bas. Ce n’était pas toujours le cas: un appareil examiné sur six irradiait plus que la quantité UVA autorisée; certains diffusaient même plus de six fois les rayons UVA émis par le soleil à midi en Australie.

Source : «American Journal of Epidemiology» 2017 (Anglais)


Cela pourrait également vous intéresser: