Fermer

Vivre plus sainement?

Le yoga utile contre le mal de dos

En matière de mobilité, de qualité de vie et de besoins en analgésiques, le yoga vaut la physiothérapie. La méthode asiatique est presque tout aussi utile contre les douleurs.

Au bout du compte, le yoga aide autant à lutter contre le mal de dos que la physiothérapie. C’est le bilan d’une étude réunissant 320 participants qui souffraient du dos depuis au moins 12 semaines. Ces personnes ont été traitées soit par le yoga, soit par la physiothérapie.

Les deux tiers prenaient des analgésiques

Sur une échelle de zéro (aucune douleur) à dix (douleurs très aiguës), les participants évaluaient leurs douleurs à sept en moyenne, au tout début de l’étude. A peu près 70% d’entre eux prenaient des médicaments contre la douleur. Un grand nombre avait un revenu limité et présentait d’autres affections comme des douleurs à la nuque. Ces deux facteurs compliquent la guérison.

Un bon effet, même si les participants manquaient souvent

Au bout de douze séances de yoga hebdomadaires, les douleurs des participants à l’étude ont baissé à en moyenne 5,3 points. Après 15 séances de physiothérapie, elles s’élevaient à 5,0 points – sachant que les participants des deux groupes ont manqué au moins cinq séances en moyenne.

frau-macht-yoga-auf-wiese.jpg

Cours de yoga

Fortifiez votre corps et détendez-vous avec l’un des nombreux cours de yoga proposés par l’Ecole-club Migros.

Vers l’offres

L’effet a perduré plusieurs mois

La mobilité et la qualité de vie se sont améliorées autant, quelle que soit la méthode suivie. Le pourcentage de patients qui prenaient des analgésiques a baissé à environ 54% aussi bien après les séances de yoga que de physiothérapie. L’effet positif a duré 40 semaines supplémentaires. La majorité des patients dit avoir continué à faire régulièrement des exercices à la maison.

S’informer peut aussi aider

Les résultats du groupe témoin donnent de l’espoir aux personnes souffrantes qui n’aiment ni le yoga, ni la physiothérapie. Ce groupe a juste reçu de la documentation sur le thème du mal de dos. Le mal de dos a diminué d’au moins 30% chez une personne sur cinq de ce groupe.

Source: «Annals of Internal Medicine»

de Martina Frei


Cela pourrait également vous intéresser: