Fermer

Vivre plus sainement?

Ce que notre sang dit de nous

A la fois transporteur et éclaireur, le sang endosse des fonctions importantes dans notre corps. Découvrez tout ce que le sang dit sinon de nous.

Le sang, c’est la vie. Notre cœur en pompe sans interruption cinq à six litres à travers le corps. Ce liquide rouge charrie dans notre organisme des nutriments, des substances et des éléments dont les cellules ont besoin pour leur métabolisme, par exemple de l’oxygène.

Dans le même temps, le sang transporte les produits résiduaires vers des organes tels que le foie ou les reins, qui décomposent les substances nocives ou les évacuent.

Certains de ses composants soutiennent les défenses immunitaires. Les globules blancs identifient les agents pathogènes et les combattent. Pour réguler la température corporelle, le sang transporte par ailleurs de la chaleur. Et il pilote la coagulation – une fonction importante lorsqu’il s’agit de fermer les plaies.

La médecine distingue deux parties différentes dans le sang: une partie liquide, le plasma sanguin, et les constituants solides. Les spécialistes appellent sérum le plasma sans facteurs de coagulation. Il est souvent utilisé pour déterminer les valeurs sanguines car les substances y restent stables plus longtemps. Lorsque les médecins de laboratoire analysent ce liquide, ils accèdent à de nombreuses informations sur l’état de tout l’organisme et des indications sur de possibles pathologies. Lisez ci-après ce que le sang nous dit sur notre santé.

1Spurensuche.jpg
1Spurensuche.jpg

Eléments sanguins

Pour que nous soyons en forme, notre sang doit disposer de la bonne composition. Soit 55% de plasma sanguin (eau, sels, protéines, vitamines, métabolites) et 45% de cellules sanguines (globules rouges, globules et plaquettes).

2Elektrolyte.jpg
2Elektrolyte.jpg

Electrolytes

Chez les personnes souffrant d’hypertension, d’insuffisance cardiaque, d’affections du foie ou des reins, on vérifie régulièrement le statut des sels minéraux du sang. Les électrolytes (sodium, potassium, chlorure, bicarbonate) sont des particules électriquement chargées dans le sang. Elles aident notamment à assurer l’équilibre hydrique et sont importantes pour le fonctionnement des cellules nerveuses et musculaires. Si une personne, par exemple, doit prendre certains médicaments drainants en raison d’une insuffisance cardiaque, celle-ci court le risque de voir baisser ses valeurs de potassium dans le sang. Des contrôles réguliers aident alors à identifier à temps une carence dangereuse.

3Leber.jpg
3Leber.jpg

Foie

GPT, GOT et gamma-GT sont des enzymes situées dans les cellules hépatiques. Si cet organe est endommagé, leur nombre augmente dans le sang. Les protéines que sont l’albumine et la cholinestérase sont produites par le foie. Un niveau faible peut également indiquer que cet organe ne fonctionne pas correctement. De même, la bilirubine renseigne sur cet organe. En présence de certaines affections du foie et des voies biliaires, la peau ou les yeux jaunissent, car le taux de bilirubine augmente.

4Nieren.jpg
4Nieren.jpg

Reins

Des niveaux élevés de créatinine et d’urée, résultant toutes deux du processus de dégradation des reins, renvoient à un mauvais fonctionnement de cet organe. Les valeurs eGFR livrent des informations encore plus précises, en indiquant combien de liquide filtre le rein sur une période précise.

5Blutzucker.jpg
5Blutzucker.jpg

Glycémie

La valeur HbA1c montre quelle était la glycémie au cours des huit à douze dernières semaines. Elle aide les médecins à détecter un diabète et à décider de la thérapie consécutive. Le niveau de glucose renseigne sur la glycémie actuelle. Il dépend également de ce que l’on a mangé ou bu. Il aide des diabétiques à calculer leur dose d’insuline.

6Blutzellen.jpg
6Blutzellen.jpg

Cellules sanguines

Une variation du nombre de globules blancs (leucocytes) ou rouges (érythrocytes) peut être l’indice de divers troubles, par exemple une infection chronique ou aiguë. Un manque de globules rouges peut éventuellement être le signe d’une anémie. Si les valeurs des plaquettes sont anormales, il pourrait s’agir d’un problème de moelle osseuse, où l’organisme forme ces cellules.

7Gefaesse.jpg
7Gefaesse.jpg

Vaisseaux

Un taux de cholestérol élevé peut indiquer un risque accru en maladies cardiovasculaires. Un excès de lipides sanguins conduit en effet à des dépôts qui resserrent les veines. La valeur de cholestérol total mesure deux informations: la LDL répartit le cholestérol dans le flux sanguin, ce qui n’est pas très bénéfique, tandis que la HDL évacue les liquides sanguins excédentaires par l’intermédiaire du foie.

8Herz.jpg
8Herz.jpg

Cœur

La créatine kinase de type MB (CK-MB) et la valeur de troponine peuvent pour leur part renseigner sur un infarctus. Ces deux substances se trouvent avant tout dans les cellules musculaires cardiaques. En cas de dommage, elles sont plus nombreuses dans le sang.

9D-DImer.jpg
9D-DImer.jpg

D-dimères

Des valeurs accrues peuvent notamment indiquer que le corps essaie de dissoudre un caillot. En effet, les D-dimères apparaissent lors de la décomposition de la fibrine, qui stabilise le caillot. Si un médecin soupçonne qu’un caillot obstrue un vaisseau (thrombose), il vérifie les D-dimères. Si les valeurs sont normales, il peut exclure une thrombose. Une augmentation peut toutefois également être le symptôme d’autres troubles.

10Blutgerinnung.jpg
10Blutgerinnung.jpg

Coagulation

Pour juger si le sang coagule correctement, les médecins déterminent par exemple le taux de prothrombine ou la valeur INR. Si le sang a besoin de plus de temps que normal pour coaguler, le taux de prothrombine est faible. 100% correspondent alors à la valeur moyenne de la population normale. Le taux de prothrombine ou la valeur INR jouent un rôle pour surveiller les patients prenant certains médicaments anticoagulants.

11Entzuendungszeichen.jpg
11Entzuendungszeichen.jpg

Signes d’inflammation

Une valeur CRP élevée peut être l’indice d’une infection. La protéine CRP est formée dans le foie et fait partie du système de défense immunitaire du corps. Des valeurs accrues en ferritine peuvent également renvoyer à une inflammation. La ferritine stocke le fer qui serait toxique sous forme libre. Par ailleurs, la vitesse de sédimentation des globules VS aide à identifier les inflammations du corps. Les médecins examinent alors à quelle vitesse chutent les globules rouges d’un échantillon.

12Schilddruese.jpg
12Schilddruese.jpg

Thyroïde

Pour constater une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie, c’est la valeur TSH qui est prise pour base. La TSH est l’«hormone de stimulation de la thyroïde». Elle est formée dans et incite la thyroïde à produire certaines hormones. Une valeur élevée indique une hypothyroïdie (ou sous activité) – car l’hypophyse doit alors produire beaucoup de TSH pour stimuler la thyroïde. Une valeur faible renvoie donc pour sa part à une hyperthyroïdie.

Eléments sanguins

Pour que nous soyons en forme, notre sang doit disposer de la bonne composition. Soit 55% de plasma sanguin (eau, sels, protéines, vitamines, métabolites) et 45% de cellules sanguines (globules rouges, globules et plaquettes).

de Diana Engelmann

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser: