«Ecoutez votre corps»

Le pharmacien Erni Pedro nous dévoile comment les sportifs peuvent faire face aux refroidissements et à d’autres maladies.

Les clients d’aujourd’hui sont-ils plus impatients qu’autrefois, demandent-ils plus vite un médicament pour pouvoir reprendre le sport au plus tôt?

Cela correspond à l’esprit du temps. Nous sommes fortement sollicités au travail et nous aimerions être à nouveau performants le plus vite possible. Mais le corps a besoin d’un certain temps de convalescence.

Quand je suis enrhumé(e), que j’ai une toux sèche ou des expectorations, quelles possibilités médicamenteuses me recommanderiez-vous?

Selon la situation, différents médicaments entrent en ligne de compte, p. ex. pour calmer la toux, mais aussi des anti-inflammatoires locaux. Chaque cas est différent et doit être clarifié individuellement. Celui qui fait du sport de compétition devrait en outre veiller à ne pas prendre de médicaments qui figurent sur la liste de doping.

Pour guérir un rhume, vaut-il mieux pratiquer un entraînement intense ou transpirer dans un bain chaud?

Un bain n’est certainement pas une mauvaise idée, car il atténue les douleurs musculaires, les huiles essentielles ont un effet bienfaisant sur les voies respiratoires et la circulation sanguine est stimulée. Un entraînement intense pendant un rhume est déconseillé car cela inflige au corps une double sollicitation.

Que pensez-vous d’une visite au sauna quand on se sent un peu malade?

Transpirer est toujours une bonne chose. Mais il faut garder à l’esprit qu’un sauna sollicite excessivement le système circulatoire déjà fragilisé en cas de maladie. Il n’existe pas d’études précises montrant une tendance claire sur les avantages et les inconvénients d’une visite au sauna pendant un rhume. Ici encore, les choses ne sont pas tout noir ou tout blanc, chaque cas est différent.

Quand envoyez-vous un client de votre pharmacie chez le médecin ou plutôt, quand lui recommandez-vous de consulter?

Si je soupçonne une grippe ou des complications, ou encore des infections secondaires.

Avez-vous un conseil systématique pour les sportifs un peu malades?

Ecoutez votre corps! Faites du sport tant que vous y trouvez encore du plaisir. Si vous vous sentez faible et fatigué, stoppez l’entraînement.

Publié le 02.02.2017,

de Markus Sutter


Cela pourrait également vous intéresser: