Fermer

Vivre plus sainement?

Travailler debout sans effets secondaires

Se tenir constamment debout lors du travail est éreintant. Que faut-il faire pour éviter le mal de dos et d’autres troubles? Voici les conseils de la Ligue contre le rhumatisme.

Vous travaillez principalement debout? Bienvenue au club. En effet, 36 pour cent des personnes actives de Suisse se tiennent dans cette position pendant au moins trois quarts de leur temps de travail.

Les conseils suivants vous permettront de réduire les sollicitations sur le corps:

Beine eines Mannes und einer Frau und drei Paar Schuhe
Beine eines Mannes und einer Frau und drei Paar Schuhe
Qui est concerné?

Le personnel de vente, de logistique, de production, de guichet, de cuisine et de service, les agents de nettoyage ou les coiffeurs, qui travaillent tous principalement debout. Soulever et porter des charges font souvent partie de leur quotidien. Vous voulez en savoir plus? Commandez gratuitement la brochure «Travailler debout» de la Ligue contre le rhumatisme.

Bougez les disques intervertébraux

Les disques intervertébraux puisent leurs nutriments dans les tissus environnants, à condition d’être soumis à une sollicitation et à une détente régulières. Ce n’est que lorsque la pression diminue à nouveau qu’ils peuvent puiser toute leur énergie et rester en bonne santé.

  • Conseil: bougez régulièrement. Changez de position au moins toutes les deux heures. Appuyez par exemple vos mains sur votre bassin et penchez-vous légèrement vers l’arrière. L’idéal est de marcher ou de s’asseoir de temps en temps. Vous approvisionnerez ainsi vos disques intervertébraux en nutriments.

Il y a debout et debout

La posture corporelle détermine la pression exercée sur les articulations. Une posture voûtée, une inclinaison du haut du corps vers l’avant, une rotation de la tête ou des bras et des épaules levées représentent des sollicitations supplémentaires. Remédiez-y par une posture active et naturelle.

  • Conseil: dans la posture active, vous êtes debout ou assis, le corps vertical et la tête droite. Les pieds sont ancrés sur le sol, écartés de la largeur des hanches. Les deux épaules sont détendues. Les articulations sont ainsi alignées.

Soulever et porter en ménageant ses articulations, utiliser des aides

Dans de nombreux métiers, le fait de se tenir debout n’est pas la seule sollicitation pour le corps. Dans toute l’Europe, des millions de personnes souffrent aussi de douleurs dues au fait de (mal) soulever et porter des charges lourdes.

  • Conseil: veillez, lorsque vous soulevez, portez et reposez des charges, à garder le dos droit. Cette posture prévient les problèmes de dos. Ne vous penchez qu’autant que nécessaire. Utilisez si possible des moyens auxiliaires (p. ex. chariots roulants).

(poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Choisissez la bonne hauteur de travail

Pliez votre bras à angle droit, les épaules restent détendues. La face inférieure des coudes sert alors de repère pour la hauteur du bord supérieur de la table (règle du coude). La hauteur de travail varie selon la difficulté de l’activité exercée. Pour les travaux très précis (par exemple en tant que bijoutier), le plan de travail devrait être plus haut que la ligne du coude, alors qu’il devrait être plus bas pour les travaux de force qui utilisent le poids du corps (par exemple pour un menuisier).

  • Conseil: adaptez la hauteur de travail à votre taille, à votre activité et à votre force. Si le poste de travail n’est pas réglable en hauteur, la hauteur de travail devrait être déterminée par rapport aux personnes de grande taille. Les personnes plus petites pourront s’aider d’un marchepied.

Amortissez les chocs

Un revêtement de sol élastique est idéal pour les postes de travail en position debout. Rester debout et marcher sur un tel sol permet de se fatiguer moins vite. Les chaussures sont également un facteur important pour réduire la fatigue.

  • Conseil: portez de bonnes chaussures avec de bonnes semelles. Il peut aussi être utile de changer de chaussures au cours de la journée. La musculature sera ainsi sollicitée différemment, ce qui prévient les douleurs. Des bas de compression peuvent aussi s’avérer utiles.

Utilisez les appuie-fesses et profitez des temps morts

Les appuie-fesses réduisent considérablement la sollicitation des jambes. Ils sont recommandés avant tout aux personnes qui travaillent au même endroit pendant une période prolongée. Pour les postes de travail debout dans la production ou au bureau, il est recommandé de recourir à un appui auxiliaire pour les pieds. Si le travail se fait uniquement debout, des chaises doivent être installées dans la salle de pause.

  • Utilisez des appuis-fesses et des appuis pour les pieds. Profitez des petits temps morts pour vous asseoir ou pour faire des exercices de détente. Passez vos pauses assis, si possible avec les jambes surélevées.

de Barbara Zindel,

publié le 27.03.2018


Cela pourrait également vous intéresser: