Fermer

Vivre plus sainement?

Quand l’intestin fait des siennes

Près de 20% des personnes vivant en Europe centrale souffrent de constipation. Les femmes sont plus touchées que les hommes et la fréquence des troubles augmente avec l’âge.

La fréquence normale des selles varie entre trois fois par semaine et trois fois par jour, la plupart des individus se rendant généralement à la selle une fois par jour. On parle de constipation lorsque, d’une part, les selles sont absentes pendant plus de quatre jours, ou que leur quantité diffère nettement par rapport aux propres habitudes, et que, d’autre part, on ressent des gênes en conséquence. Il est alors fréquent qu’il faille pousser fortement pour évacuer les selles et celles-ci sont jugées dures et grumeleuses. Les causes de la constipation peuvent être multiples: le plus souvent, elle provient d’un style de vie caractérisé par un manque d’exercice et une mauvaise alimentation, mais aussi de changements d’habitudes à l’occasion d’un voyage. Par ailleurs, la constipation peut être la conséquence d’une maladie ou l’effet secondaire de médicaments.

Boire suffisamment

Encadré: quelques conseils
  • Les constipations sont très fréquentes. Elles apparaissent plus souvent chez les femmes que chez les hommes et augmentent avec l’âge.
  • Faites si possible de l’exercice tous les jours (promenades, vélo, etc.).
  • Veillez à consommer suffisamment de fibres lors des repas (légumes, salade).
  • Buvez suffisamment, au moins 2 litres par jour. Si vous utilisez des gonflants naturels comme le son de blé ou les fruits secs en particulier, buvez en même temps un grand verre d’eau au minimum.
  • Ne prenez de laxatifs que sur avis médical et avec prudence sur une durée prolongée.
  • Faites tirer au clair auprès d’un spécialiste une modification notable et durable des selles, car elle pourrait être l’indice d’une maladie.

Une activité physique régulière (surtout dans le domaine de l’endurance) et une normalisation du propre rythme de vie (rythme sommeil/veille, phases d’activité et de repos) peuvent déjà stimuler suffisamment une digestion jugée paresseuse. Un apport journalier en fibres en quantité suffisante et, surtout, une consommation suffisante de liquide évitent l’épaississement excessif des selles dans le gros intestin et ont un effet positif sur la défécation. Les fruits, les figues et le sirop (ou les jus qui en sont tirés), tout comme les fruits secs, peuvent soulager la constipation de façon naturelle. Bien qu’il existe différents produits et médicaments laxatifs en vente libre, il convient de prendre ceux-ci exclusivement sur avis médical, et pour une période limitée, car certaines substances peuvent créer des effets d’accoutumance, voire endommager la muqueuse intestinale. En cas de constipation très aiguë et de selles douloureuses, les clystères (lavements) et les suppositoires à la glycérine peuvent apporter un soulagement.

Consulter si les problèmes persistent

En cas de modification notable des selles et de constipations prolongées, il convient d’en déterminer les causes. Des maladies comme le diabète ou une hypothyroïdie peuvent être à l’origine d’une constipation, de même qu’une tumeur dans l’intestin – en cas de doute quant à cette dernière, le diagnostic d’un spécialiste au moyen d’une coloscopie est indiqué.

de Dr med. André Dietschi


Cela pourrait également vous intéresser: