Fermer

Vivre plus sainement?

Que faire en cas de coup de soleil?

Attendre est une mauvaise réaction: il faut réagir le plus rapidement possible dès les premiers symptômes d’un coup de soleil.

Conseils pour traiter un coup de soleil
  • Se mettre immédiatement à l’ombre
  • Protéger encore la zone rougie même à l’ombre (textiles, chapeau)
  • Faire des enveloppements froids (linge imbibé d’eau, pas de glaçons)
  • Boire beaucoup d’eau
  • Donner des nutriments à la peau (après-soleil, crème hydratante)
  • L’aspirine est recommandée pour atténuer les douleurs. L’acide acétylsalicylique présente cet autre avantage d’être anti-inflammatoire
  • En fonction des symptômes (vomissements, frissons, troubles circulatoires, nausées), consulter un médecin

La chaleur, la lumière et le soleil peuvent avoir des répercussions positives sur notre qualité de vie et également améliorer notre bien-être psychique. Cela dit, le joli teint que donne par ailleurs un bain de soleil nous fait souvent adopter un comportement déraisonnable et/ou imprudent.

«Il est important de savoir qu’il n’existe pas de bronzage sain», tempère le Prof. Dr méd. Peter Itin, médecin-chef du département de dermatologie de l’Hôpital universitaire de Bâle. Le brunissement de la peau consécutif à une exposition aux rayons du soleil est au final toujours l’expression d’une lésion cutanée.

Des signes qui ne trompent pas

La peau très rouge après un bain de soleil est déjà un signe de coup de soleil typique qui ne trompe pas. Souvent aussi, la peau est douloureuse au moindre mouvement. Elle peut également être légèrement gonflée et entraîner des démangeaisons.

Il est conseillé de consulter un médecin en cas de fortes douleurs ou de grave brûlure avec des cloques qui ne guérissent pas en quelques jours. En aucun cas il ne faut percer les cloques. Des symptômes tels que nausées ou vomissements, maux de tête, raideur de la nuque ou frissons doivent également amener à consulter un médecin.

Il est important de réagir vite

Dès le moment où les premiers symptômes d’un coup de soleil sont visibles ou se font sentir, il est pourtant nécessaire de réagir vite et non d’attendre. Le Prof. Dr méd. Peter Itin indique deux stratégies: «Traitement anti-inflammatoire et refroidissement.» En clair: des enveloppements humides et des stéroïdes locaux sous forme de lotion ainsi qu’une crème refroidissante sont judicieux à court terme. «Si la brûlure est douloureuse, on peut également traiter avec un antirhumatismal non stéroïdien.»

Boire beaucoup d’eau

Pour traiter un coup de soleil, on recourt souvent à de petits remèdes maison, comme par exemple des compresses à base de séré et de yogourt. Ceux-ci permettent certes d’atténuer les douleurs, mais ils n’ont pas un effet anti-inflammatoire comme les pommades à base d’hydrocortisone. De même, il ne faut pas oublier que les bactéries contenues dans les produits laitiers peuvent parfois déclencher des infections. C’est pourquoi ces produits sont plutôt déconseillés. En revanche, des produits à base de camomille, par exemple, ont un effet anti-inflammatoire.

Mais le principe fondamental qui prévaut en cas de coup de soleil est celui-ci: fuir le soleil!

de Markus Sutter


Cela pourrait également vous intéresser: