Fermer

Vivre plus sainement?

Pourquoi méditer?

La méditation aide à diriger son attention à l’intérieur de soi au quotidien. Peut-elle également aider en cas de dépression ou de troubles du sommeil? Peter Locher, psychologue spécialiste en psychothérapie FSP chez Medbase, répond à ces questions et à bien d’autres.

Comment méditer?

Peter Locher: Dans la vie de tous les jours, notre attention est principalement centrée sur ce qui se passe autour de nous. Les yeux, les oreilles – tous les sens sont dirigés vers l’extérieur. Lorsque l’on médite, on consacre du temps à sa «vie intérieur»: que se passe-t-il lorsque l’on s’arrête et que l’on porte le regard à l’intérieur de soi? Quelles pensées, émotions et sensations physiques surgissent? Tout ce qui remonte à la surface dans de tels moments a le droit d’être là, sans être jugé «bon» ou «mauvais» ou condamné de quelque manière que ce soit.

Qui peut bénéficier de la méditation?

La méditation convient à de nombreuses personnes, car elle permet de réduire le stress et de se détendre plus rapidement. Méditer régulièrement peut se révéler particulièrement utile en cas de dépression, de troubles du sommeil, d’angoisses, de douleurs chroniques ou de maladies chroniques telles que le cancer. Elle ne peut pas remplacer une psychothérapie ou un traitement médicamenteux nécessaire, mais elle les complète efficacement.

Qu’est-ce qui est important en matière de méditation?

Il est important d’être motivé et d’être disposé à pratiquer régulièrement. On peut comparer la méditation à l’apprentissage d’un instrument de musique: celui qui ne pratique qu’une fois par semaine fera probablement nettement moins de progrès que celui qui pratique tous les jours.

Quels sont les effets de la méditation sur la dépression?

Il n’est pas possible de se débarrasser d’une dépression simplement en méditant. Toutefois, avec le temps, ceux qui méditent régulièrement prennent plus conscience de leur corps, de leurs émotions et de leurs pensées. La méditation aiguise l’attention, par exemple pour percevoir les signaux envoyés par l’organisme. Elle aide également à être moins distrait et à rester plus détendu. Même si la méditation ne peut prétendre guérir la dépression, elle réduit le risque de rechute. Elle peut donc représenter une part importante du traitement.

Qu’est-ce qui distingue la méditation d’une psychothérapie?

La «Prière de la Sérénité» résume bien cette distinction: «Donne-moi la sérénité d’accepter toutes les choses que je ne peux changer, le courage de changer les choses que je peux, et la sagesse d’en connaître la différence.»

La sérénité requise pour accepter les aléas de la vie peut être acquise par la méditation. En psychothérapie, on apprend à distinguer les situations dans lesquelles des changements et du courage sont de mise, et celles où l’accent devrait plutôt être mis sur l’acceptation.

Comment débuter?

Le plus simple est de s’asseoir pendant 15 minutes sans téléphone portable ou autres distractions et de concentrer son attention sur ses pensées et ses sensations. Il est souvent utile de se concentrer sur une respiration calme, ce qui est inhabituel pour beaucoup de gens de nos jours.

Et si l’on éprouve des difficultés?

Ceux qui ont du mal à accéder à la paix intérieure en méditant auront probablement plus de facilités avec la «relaxation musculaire progressive». Cette technique consiste à crisper et à relâcher les différents muscles du corps dans un certain ordre. C’est une méthode facile à apprendre pour ceux qui ont peu d’expérience. La relaxation musculaire sert de «pont» vers la relaxation mentale. Le type de méditation qui convient le mieux à une personne donnée dépend de sa personnalité. Il est également possible de méditer en marchant d’une manière régulière et calme, en faisant du Tai Chi ou du Qi Gong. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En savoir plus sur la santé psychique

Tout sur le sujet
Conseils
  • Méditez au moins trois à quatre fois par semaine.
  • Des applications comme «Headspace» peuvent aider à apprendre à méditer.
  • Il existe de bonnes instructions sur YouTube, par exemple pour la «relaxation musculaire progressive».
  • Des cours d’entraînement à la pleine conscience et à d’autres méthodes sont également proposés, par exemple par l’Association MBSR Suisse.

Qu’est-ce l’entraînement à la pleine conscience?
Il combine des éléments du yoga et du bouddhisme, où la méditation est une tradition de longue date. Cette méthode, appelée en anglais «Mindfulness-Based Stress Reduction», a été développée par le professeur de médecine américain Jon Kabat Zinn. L’entraînement à la pleine conscience est très connu et a fait l’objet de nombreuses recherches. Il peut aider à prévenir les rechutes en cas de dépression.

Quelles sont les différentes formes de méditation?

On distingue d’une part, les méthodes non spécifiques telles que les exercices de respiration, la «relaxation musculaire progressive» déjà mentionnée ou encore le «body scan». L’attention est alors dirigée sur le corps et l’on identifie les zones tendues de la tête aux pieds.

D’autre part, on retrouve les voyages intérieurs spécifiques ou les imaginations «sur mesure» en fonction de la personne, de son histoire et de ses problèmes, qui sont alors davantage appliqués dans le contexte de la psychothérapie.

Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque l’on médite?

La méditation modifie l’activité des cellules nerveuses dans différentes régions du cerveau. Cela signifie qu’elle entraîne des effets mesurables, qui peuvent également être démontrés par des changements au niveau des ondes cérébrales. En principe, cependant, l’expérience subjective est déterminante.

Dans quelles situations la méditation n’est-elle pas indiquée?

En cas de crises psychiques aiguës, il est souvent difficile de méditer. C’est le cas, par exemple, lorsque l’on est fortement désespéré, blessé, excité ou tellement fatigué que l’énergie manque.

de Dr med. Martina Frei,

publié le 17.12.2019, révisé le 16.01.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant