Quand la sciatique tape sur les nerfs

Caractérisé par des douleurs qui irradient jusque dans la jambe, un nerf sciatique coincé est vraiment douloureux. Pourtant, l’activité physique est alors plus conseillée que le repos au lit.

Notre colonne vertébrale est une merveille des plus complexes. Elle se compose de 24 vertèbres indépendantes maintenues ensemble par des disques intervertébraux. Les nerfs qui sortent de chaque vertèbre réceptionnent les signaux – tels que les stimuli douloureux – et les transmettent au cerveau.

La douleur transmise par le nerf sciatique, qui est le plus long de notre corps, peut irradier des reins jusqu’aux orteils, en passant par le fessier. Certaines parties des jambes peuvent être sujettes à des fourmillements, comme si elles étaient insensibles. La douleur est alors amplifiée en cas de toux ou d’éternuement. La cause se situe souvent dans le glissement d’un disque, qui appuie sur le nerf. Certaines personnes ne ressentent que de faibles douleurs tandis que d’autres n’arrivent alors pratiquement plus à se déplacer.

Les grands présentent un risque accru

A l’aide d’un test simple, les médecins peuvent déterminer si les problèmes de dos proviennent réellement du nerf sciatique. Le patient doit d’allonger sur le dos. Le médecin soulève sa jambe tendue vers le haut. Si, dans un angle d’environ 45 degrés, le patient ressent au niveau du fessier et de la cuisse une forte douleur qui irradie jusqu’à sous le genou, tout laisse à penser qu’il s’agit d’un nerf coincé à hauteur des reins.

Les personnes de grande taille présentent un risque accru, tout comme les fumeurs et les individus souffrant d’un stress très important et faisant trop d’efforts physiques. La plupart des personnes concernées ressentent les premières douleurs entre 45 et 65 ans. Selon leur intensité, des examens médicaux complémentaires par tomodensitométrie (CT, ou scanner) et imagerie à résonance magnétique (IRM) renseignent alors sur la présence d’une éventuelle hernie discale.

L’activité physique aide

Même s’ils sont vraiment douloureux, ces troubles ne sont généralement pas chroniques. Moins d’un tiers des personnes concernées souffrent encore de douleurs un an après leur apparition. Un exercice simple peut venir les soulager: il convient alors de s’allonger sur le dos et de poser ses jambes sur une chaise avec les genoux dans un angle de 90 degrés. Avec une bouillotte sous le bassin et au bout de quelques minutes de respiration consciente, le corps reçoit davantage d’oxygène, ce qui peut conduire à un dénouement progressif des tensions.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne faut en aucun cas se ménager. Les médecins déconseillent vivement cette stratégie, pour préconiser au contraire le plus d’activité physique possible. L’alitement devrait être limité au minimum. En effet, celui-ci soulage les symptômes, mais il n’aide pas les personnes concernées à se remettre plus vite sur pied.

Cinq sports pour un dos en bonne santé

nordic-walking.jpg
nordic-walking.jpg

Marche nordique

La marche nordique, ou nordic walking, est une discipline sportive qui ménage les articulations. Elle convient particulièrement aux patients souffrant de mal de dos et aux personnes en surpoids. Ne demandant pas d’effort physique particulièrement intense, la marche nordique est un bon sport pour commencer.

rueckenschwimmen.jpg
rueckenschwimmen.jpg

Dos crawlé

Le dos crawlé est une bonne technique de natation contre le mal de dos, encore meilleure que la brasse (qui présente le risque d’une hyperextension de la colonne vertébrale). La contrainte sur la colonne vertébrale est moindre et les tensions peuvent disparaître plus rapidement.

velofahrerin-auf-kiesweg.jpg
velofahrerin-auf-kiesweg.jpg

Cyclisme

Le cyclisme est bon pour le dos, car les articulations ne sont pas sollicitées. Cette discipline convient avant tout aux personnes en surpoids. Le haut du corps devrait alors être légèrement penché en avant.

tanzsport.jpg
tanzsport.jpg

Danse

La danse est bonne pour la cohésion sociale, elle peut avoir un effet bénéfique sur le psychisme et elle favorise la mobilité. Les mouvements de danse permettent aussi d’assouplir les articulations et les disques. Votre dos vous en sera également reconnaissant.

paar-beim-joggen-im-wald.jpg
paar-beim-joggen-im-wald.jpg

Jogging

Le jogging n’est pas uniquement une discipline idéale pour brûler des calories. Il permet également de renforcer les muscles du dos. Cela toutefois à condition d’avoir de bonnes chaussures, faute de quoi il risque d’accroître encore la douleur.

Marche nordique

La marche nordique, ou nordic walking, est une discipline sportive qui ménage les articulations. Elle convient particulièrement aux patients souffrant de mal de dos et aux personnes en surpoids. Ne demandant pas d’effort physique particulièrement intense, la marche nordique est un bon sport pour commencer.

de Markus Sutter


Cela pourrait également vous intéresser: