Fermer

Vivre plus sainement?

Bien se doucher, cela s’apprend!

Les douches fréquentes et l’utilisation de savon fragilisent l’enveloppe protectrice de la peau. Inutile de renoncer à l’hygiène pour autant si nous respectons les règles du jeu. Vous trouverez ici des produits et astuces efficaces.

Conseils pour la douche
  • Utiliser des produits nettoyants à pH neutre ou légèrement acide
  • Utiliser les gels douche uniquement pour les zones problématiques
  • Eviter les savons classiques car ils sont très alcalins
  • Préférer les douches aux bains
  • Prendre sa douche à une température aussi fraîche que possible

«A trop savonner, on finit par puer»

Que devient notre peau avec cette pluie permanente sortant du pommeau de douche? «A trop savonner, on finit par puer!», écrit la dermatologue Yael Adler dans son best-seller «Dans ma peau». Cela semble paradoxal, mais il n’en est rien. En effet, la fine couche de cellules cornées de l’épiderme, la couche supérieure de la peau, constitue une barrière de protection vis-à-vis de l’extérieur. Elle repousse les allergènes, les produits chimiques, les substances toxiques, les agents pathogènes et les bactéries. Une mauvaise pratique de la douche endommage cette enveloppe protectrice et conduit à ce que prolifèrent des bactéries qui nous font «puer». Se doucher en préservant sa peau.

Se doucher à l’eau uniquement

Il n’y a rien de mal à se doucher tous les jours, mais il faudrait surtout n’utiliser que de l’eau. L’eau agresse moins la peau que le savon, car elle a une valeur de pH neutre. 

(Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Utiliser des produits de douche au pH neutre ou légèrement acide

Le pH de la peau se situe autour de 5,5 et il est donc légèrement acide. Cette acidité vient des produits finaux du métabolisme, des déchets des cellules cornées, du sébum et de la sueur, qui se situent sur la couche cornée. Un pH de 7 est considéré comme neutre; tout ce qui est au-dessus est alcalin. L’enveloppe protectrice acide nous défend aussi contre une grande partie des bactéries qui décomposent la sueur et nous font «puer». Si nous nous douchons avec du savon alcalin, nous fragilisons, voire détruisons, cette enveloppe protectrice, car l’acidité est alors en déséquilibre. C’est pourquoi nous sentons mauvais quand nous utilisons trop de savon.

Vous pouvez aussi choisir un gel douche au pH neutre ou légèrement acide. Voici quelques points à prendre en considération: le gel douche ne devrait être ni coloré ni parfumé, et ne pas mousser. En outre, il ne devrait pas être alcalin, mais avoir un pH neutre ou légèrement acide.

Pour les zones à problèmes, utiliser uniquement un gel doux

Lors de la douche, savonner tout le corps n’est pas non plus toujours nécessaire, il est suffisant de bien nettoyer les zones problématiques telles que les pieds, les aisselles et la région des fesses, en utilisant alors une eau plutôt fraîche.

Éviter les savons classiques

Les savons classiques sont très alcalins et modifient le pH légèrement acide de la peau. Il peut s’écouler entre deux et six heures jusqu’à ce que celle-ci ait retrouvé son état initial. Durant cette période, il n’y a plus de gardiens à la porte contre les bactéries étrangères, la peau est vulnérable, elle démange et sèche. La dermatologue conseille par conséquent d’utiliser des produits nettoyants légèrement acides ou au moins dotés d’un pH neutre.

Une douche plutôt qu’un bain

Un long bain moussant bien chaud peut sembler merveilleusement relaxant, mais il lessive la barrière de protection acide de notre peau. 

Se doucher autant que possible à l’eau fraîche

Se doucher trop longtemps et avec de l’eau trop chaude nuit à la peau. L’eau, et en particulier l’eau chaude, épuise la couche naturelle de graisse et d’acide gras de la peau. Quiconque reste trop longtemps sous la douche assèche sa peau.  C’est pourquoi il est important de se doucher aussi longtemps que nécessaire mais aussi vite que possible. Et de favoriser l’eau froide à l’eau chaude.

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser: