Fermer

Vivre plus sainement?

Soigner une mycose des ongles

Les ongles en gel et le port fréquent de baskets pour la pratique d’un sport favorisent l’infection par une mycose des ongles. Celle-ci peut être évitée en se séchant les pieds à l’aide d’un sèche-cheveux après la douche, par exemple.

Tongs ou «Adilettes»? Si les fans de mode aiment à débattre sur ce sujet, ils ont une longueur d’avance concernant leur santé: le fait de porter souvent ce type de chaussures ouvertes en été réduit en effet les risques de développer une mycose unguéale, car les ongles restent au sec alors que les champignons aiment l’humidité.

Ces champignons – dont il existe plusieurs espèces – s’attaquent donc principalement aux ongles des pieds qui transpirent, constamment enfermés dans des chaussures.

Entre un et deux pour cent des jeunes adultes présentent une mycose unguéale. Cette proportion augmente chez les sportifs qui portent souvent des baskets. Les personnes âgées, quant à elles, sont environ six pour cent à être concernées par cette affection. La raison? Les séniors souffrent plus souvent de troubles circulatoires et de diabète qui, en affaiblissant les défenses immunitaires locales, favorisent tous deux les infections par des champignons cutanés. 

L’ongle du gros orteil est le plus souvent touché

Lorsqu’un champignon prolifère au niveau de l’ongle, ce dernier devient dans un premier temps friable à l’extrémité et prend une couleur blanche ou jaune. Ces modifications s’étendent ensuite peu à peu au reste de l’ongle jusqu’à atteindre sa racine.

L’ongle du gros orteil est le plus souvent touché. Lorsque la mycose unguéale touche les mains, ce qui arrive plus rarement, on la retrouve surtout chez des personnes qui travaillent fréquemment les mains dans l'eau, comme les plongeurs en restauration ou les jardiniers par exemple. Les champignons peuvent aussi proliférer facilement en dessous des ongles en gel.

Que faire pour se débarrasser de cette infection pénible? Les traitements antimycosiques sous forme de vernis à ongles en vente libre peuvent apporter une amélioration. En l’absence de résultats visibles au bout de deux mois d’utilisation, il est recommandé de consulter un médecin. Deux cas peuvent alors se présenter: soit le diagnostic n’était pas le bon et il ne s’agit pas du tout d’un champignon cutané, soit il faut employer les «grands moyens» pour venir à bout du problème. Dans ce dernier cas, on peut par exemple avoir recours à des comprimés contenant de la terbinafine, un principe actif qui s’accumule dans l’ongle en même temps qu’il repousse. Ce traitement dure plusieurs semaines à plusieurs mois, en raison du temps nécessaire à la repousse des ongles. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Autres conseils pour des pieds en bonne santé

Tout sur le sujet

Ce que vous pouvez faire:

  • Il est quasiment impossible d’éviter le contact avec des spores mycosiques. On les trouve partout où il y a une présence humaine. Il est donc important d’éliminer les facteurs qui permettent au champignon de pénétrer au niveau des ongles.
  • Séchez bien vos pieds après la douche, y compris les espaces entre les orteils, quitte à utiliser un sèche-cheveux. Appliquez ensuite une crème de soin à l’urée.
  • Si vos pieds transpirent beaucoup, saupoudrez du talc dans vos chaussettes et changez de chaussures chaque jour, surtout si vous portez des chaussures de sécurité ou des bottes en caoutchouc.
  • Coupez vos ongles court avant de commencer un traitement.
  • Faire retirer chirurgicalement les ongles atteints d’une mycose n’apporte rien.
  • Les troubles de la croissance des ongles, les ongles ayant subi par le passé de graves lésions suite à un accident ou encore certaines pathologies comme le psoriasis peuvent imiter la mycose unguéale. En cas de doute, consultez votre médecin.
  • Si vous avez été infecté une fois par une mycose des ongles, celle-ci peut récidiver à tout moment.
  • La mycose des ongles survient fréquemment en même temps qu’une mycose des pieds (qui apparaît souvent entre les deux derniers orteils). Il faut traiter la mycose des pieds avec une crème au clotrimazole, par exemple, avant qu’elle ne se propage aux ongles.
  • Les infections des ongles peuvent aussi être dues à des bactéries, auquel cas un traitement antibiotique spécifique s’impose.

de Dr Florian Diaz Pesantes,

publié le 05.07.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bon d’achat pour un cours

S'abonner
geschenk-icon.jpg