Fermer

Vivre plus sainement?

30 minutes de sport par jour évitent les décès prématurés

Beaucoup d’exercice physique permettrait d’éviter un cas d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire cérébral ou d’arrêt cardiaque sur dix.

Qu’est-ce qui est bon pour l’environnement, réduit la pollution de l’air, prévient l’endettement et économise des coûts de transport? La réponse: 30 minutes d’exercice cinq jours par semaine, par exemple en allant au travail ou en en revenant, chez soi, ou encore en faisant du sport. Mais ce ne sont là «que» les effets secondaires de l’activité physique.

La maladie peut entraîner la pauvreté

En effet, 5 fois 30 minutes d’exercice physique par semaine évitent notamment un décès prématuré sur douze et une maladie cardiovasculaire sur vingt, comme le révèle une étude à laquelle ont participé 130 000 habitants de 17 pays. Parmi ceux-ci figuraient des nations à haut niveau de vie comme la Suède et le Canada, des Etats aux salaires moyens comme la Pologne et l’Afrique du Sud, mais aussi des pays pauvres comme le Bangladesh. C’est justement dans ces derniers que les maladies entraînent souvent pauvreté et surendettement.

Plus on fait d’exercice physique, plus c’est bénéfique

Si la population était physiquement très active (plus de 750 minutes d’exercice par semaine), statistiquement, un décès prématuré sur huit et une maladie cardiovasculaire sur dix pourraient même être évités, conclut l’étude. A son début, les participants ont noté, pendant une semaine, la durée et l’intensité, par jour, de leur activité physique. Une enquête complémentaire a été réalisée tous les trois ans au moins: en moyenne, les participants ont été suivis sur une durée de sept ans environ.

Source: "The Lancet"

de Dr med. Martina Frei,

publié le 24.11.2017


Cela pourrait également vous intéresser: