Fermer

Vivre plus sainement?

Blessures provoquées par des cotons-tiges

En 1923, lorsque les cotons-tiges ont été mis sur le marché, leur inventeur ne se doutait pas qu’ils seraient responsables de blessures chez un grand nombre de personnes. Rien qu’aux Etats-Unis, quelque 12 540 enfants se retrouvent chaque année à cause d’eux dans un service d’urgence.

Le conduit auditif est autonettoyant et le cérumen est bon pour les oreilles, mais la plupart des gens ne le savent pas. Ils considèrent – à tort – les cotons-tiges comme un bon instrument pour nettoyer les oreilles. De 1990 à 2010, rien qu’aux Etats-Unis, les cotons tiges ont causé plus de 260 000 blessures si sérieuses chez des enfants que les victimes ont dû être conduites aux urgences. 

Cela se produit le plus souvent en nettoyant les oreilles

Une récente étude américaine a maintenant analysé ces blessures: 73% se sont produites en nettoyant les oreilles, 10% en jouant avec des cotons-tiges, 9% sont survenues par enfoncement du coton-tige dans le conduit auditif, par exemple à cause d’une chute. 

Perte auditive et paralysie des nerfs

Ces blessures ne sont pas toujours bénignes. La plupart des jeunes patients ont été conduits en urgence chez le médecin car ils saignaient de l’oreille. Tympans perforés, perte auditive ou paralysie des nerfs du visage sont parmi les conséquences les plus graves. 

Conseil aux parents

Les victimes le plus fréquentes étaient des bébés ou de petits enfants de moins de trois ans chez qui les parents avaient manipulé le coton-tige dans l’oreille. Les auteurs de l’étude recommandent donc d’attirer l’attention de toutes les jeunes mamans sur la nécessité de ne pas utiliser de cotons-tiges pour faire la toilette de leurs enfants et de ranger ces objets hors de leur portée. Pour éliminer le cérumen, il existe de meilleures méthodes que l’emploi de cotons-tiges, par exemple un rinçage doux ou des instillations de gouttes qui ramollissent le cérumen. 

Une base de données permet une estimation

Ces statistiques sur les blessures dues aux cotons-tiges reposent sur une base de données américaine. Elle enregistre toutes les personnes accidentées qui se rendent dans l’un des 100 hôpitaux sélectionnés. Cela permet d’établir une estimation nationale pour plus de 5300 hôpitaux américains disposant d’un service d’urgence ouvert en permanence. 

Source: «The Journal of Pediatrics» 


Cela pourrait également vous intéresser: