Fermer

Vivre plus sainement?

Des médecins découvrent l’alcool comme remède contre les nausées

Un test a montré que la méthode des tampons imbibés d’alcool donnait de meilleurs résultats qu’un médicament éprouvé.

Simple, rapide et sans effets secondaires: c’est une thérapie contre les nausées et les vomissements qui a fait ses preuves lors d’une étude récente. Un tampon imbibé d’alcool isopropylique a suffi pour remédier au problème et chez la plupart des participants à l’étude, les troubles ont nettement baissé d’intensité en l’espace de 30 minutes.

Ne manquez plus aucun sujet traité par iMpuls: abonnez-vous à notre newsletter.

Tampon sous le nez

L’acide isopropylique (aussi appelé isopropanol) est présent dans de nombreux tampons de nettoyage de la peau et désinfectants pour les mains. En cas de nausée, la thérapie consiste à maintenir un tampon imbibé d’alcool sous le nez et à inhaler jusqu’à ce que les symptômes s’atténuent.

Auparavant, les sujets testés avaient souffert, en moyenne, de nausées pendant 12 heures, accompagnées de vomissements chez plus de 80 pour cent d’entre eux. Aucun effet négatif ne s’est manifesté lors du traitement.

Également efficace après les opérations

Dans des études antérieures, cette méthode s’était déjà avérée très utile contre les nausées, y compris après des opérations chirurgicales. Cette fois, des médecins d’un grand service d’urgence en ont testé les effets avec succès chez des adultes souffrant de nausées en raison de gastroentérites, d’intoxications alimentaires, d’infections urinaires ou d’autres symptômes.

Effet plus rapide que celui d’un médicament

Dans ces cas-là, le tampon d’alcool a eu des effets nettement plus rapides et concluants que l’antiémétique odansetron. Cette méthode est à déconseiller pour les sujets prenant des médicaments pour lesquels la consommation d’alcool est interdite.

Source: «Annals of Emergency Medicine»

de Dr med. Martina Frei,

publié le 25.07.2018


Cela pourrait également vous intéresser: