Fermer

Vivre plus sainement?

Action des huiles de bain et de massage

Utilisées pour le bain ou lors d’un massage, les huiles nourrissent la peau et sont sources de bien-être. Certaines ont un effet thérapeutique, tandis que d’autres conviennent aux personnes allergiques – petit tour d’horizon de leur action.

Un massage fait du bien, quoi qu’il en soit. Mais il est encore plus agréable avec une huile fluide et délicieusement parfumée. Une bonne huile de massage soignera les peaux sèches tout en apportant au corps d’importants nutriments lors du pétrissage.

Minérales ou végétales

Les huiles les plus précieuses sont d’origine végétale, telles que l’huile d’amande, de colza ou de millepertuis. Elles possèdent des acides gras et des vitamines. De plus, on leur prête une action anti-inflammatoire. Les huiles minérales, en revanche, ne contiennent pas ces éléments. Mais elles sont très bien tolérées par la peau et conviennent donc aux personnes allergiques. Par ailleurs, elles possèdent de bonnes propriétés de glissement et se conservent longtemps. Toutefois, elles ont également déjà été critiquées car elles contiendraient des composants nocifs.

Plantes thérapeutiques

Les huiles de base sont souvent complétées d’huiles essentielles. Ces substances volatiles et agréablement parfumées s’obtiennent à partir de fleurs, de feuilles, de graines, de bois ou de racines de plantes. Elles possèdent fréquemment des vertus thérapeutiques et peuvent avoir une action relaxante, anti-inflammatoire, antibactérienne, vivifiante ou stimulante pour la circulation sanguine. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Quelle huile pour quelle action?

Huiles de base

  • Huile de sésame: raffermit les tissus, équilibre l’humeur et réchauffe
  • Huile de noix de coco: rafraîchit et agit contre les inflammations
  • Huile de millepertuis: agit contre les inflammations, favorise la cicatrisation et stimule la circulation sanguine, bonne contre les bactéries
  • Huile d’amande: rafraîchit et soulage la douleur

Huiles essentielles

  • Camomille: agit contre les inflammations
  • Menthol et eucalyptus: ont une action expectorante
  • Huile de lavande: favorise le sommeil, bonne contre les inflammations
  • Huile de mélisse: apaise, rafraîchit
  • Huile de rose: agit contre les bronchites aiguës et chroniques
  • Pin sylvestre, baie de genièvre, thym, romarin: stimulent la circulation sanguine
  • ​​​​​​​Clou de girofle, cannelle: apaise la douleur

Une bonne odeur est aussi un baume pour l’esprit

Les huiles volatiles sont bénéfiques à nos sens et à notre humeur. Inhalées par le nez, les molécules odorantes ont un effet direct sur notre système limbique – lieu de stockage des sentiments et des perceptions inconscientes. Elles réveillent certaines émotions. Le choix de l’huile essentielle devrait se faire selon son propre odorat: c’est celle qui vous plaît le plus qui agira le mieux. Les huiles de massage peuvent aider à soulager des douleurs physiques ou des souffrances psychiques.

Un bain odorant complet

Les huiles essentielles sont également appréciées dans les bains complets. Lorsque l’on est tendu, enrhumé ou fatigué, la puissance des substances végétales peut être profitable. Sous forme pure, il convient de les utiliser avec parcimonie. Très concentrées, ces huiles peuvent en effet irriter la peau et déclencher des allergies dans le pire des cas. Pour un bain complet, il suffit d’utiliser cinq à dix gouttes. Bien souvent, les huiles sont proposées dans des concentrations ne présentant pas de danger, comme dans des huiles de bains prêtes à l’emploi ou dans des sels de bain.

Huile de bain – un bienfait pour les peaux sensibles

L’huile de bain, qui ne contient pas d’huiles essentielles, convient tout particulièrement au soin des peaux sèches ou aux personnes sujettes à une peau sensible et délicate. L’important est ici de regarder le niveau de pH et de veiller à l’absence de parfum ou d’autres substances irritantes.

Il revient à chacun de décider si le choix de l’huile se basera plutôt sur l’odeur, l’action thérapeutique ou la sensibilité cutanée. L’Egypte ancienne appréciait déjà les huiles essentielles et les huiles parfumées, promesses de vie éternelle, qui valaient alors plus que l’or et l’argent.

Produits assortis

de Claudia Langenegger,

publié le 23.02.2018


Cela pourrait également vous intéresser: