Fermer

Vivre plus sainement?

Massage en couple à la maison en cinq étapes

Le contact physique manque souvent au quotidien. Il fait pourtant tellement de bien: le stress diminue, les muscles se détendent et le taux de «l’hormone de l’amour», l’ocytocine, augmente.

1. Préparer

Qui masse? Qui se fait masser? En position allongée ou assise? Et jusqu’où peut-on aller? La transition vers l’intimité peut être souhaitée, ou pas. Définissez les limites en amont. Il est également possible de se faire masser en étant habillé ou recouvert d’une couverture légère. Les mains, les pieds, la nuque ou les épaules peuvent également être massés en position assise. On se détend toutefois davantage en position allongée. La personne qui se fait masser devrait être au chaud, et celle qui masse avoir les mains chaudes.

2. Ressentir

En tant que masseur ou masseuse, commencez par poser les paumes de vos mains sur la partie du corps que vous vous apprêtez à masser. Laissez vos mains «explorer»: quels muscles sont tendus? Avec un entraînement régulier, la capacité de perception de vos mains s’améliorera progressivement. Un muscle se crispe-t-il à un endroit donné pendant le massage? Si oui, demandez des retours. Il est possible qu’un contact particulier ait été désagréable pour votre partenaire.

3. Caresser

Même sans être masseur professionnel, tout le monde est capable de caresser avec la paume des mains. Le plat de la main glisse plus facilement avec une huile de massage ou une crème tiède qui plaît aux deux partenaires. Caressez délicatement avec les paumes de vos mains: dos, jambes, pieds, nuque, bras, mains – toutes les parties du corps avec lesquelles la personne massée se sent à l’aise.

4. Commenter

La personne qui se fait masser peut soit rester passive, soit participer activement au déroulement du massage. Communiquez les gestes qui vous sont agréables et ceux qui le sont moins. Vous pouvez aussi montrer la façon dont vous aimeriez être massé(e). Ceci est également possible sans longues explications et rend le massage plus agréable pour les deux partenaires. La personne qui masse peut demander: «Est-ce que c’était trop fort?»

Prudence en présence de ces maladies
  • Fièvre: pas de massage du corps entier; massage des mains ou des pieds autorisé.
  • Varices: à cet endroit, caressez uniquement de manière douce et superficielle.
  • Ostéoporose: n’appliquez qu’une pression légère.
  • Maladie cardiaque sévère ou cancer: demandez régulièrement à votre partenaire si ce que vous faites est agréable ou non.
  • Tuméfactions, œdèmes: ne massez pas la zone tuméfiée.

5. Masser

Sur les parties du corps crispées, n’exercez d’abord qu’une légère pression et ne l’augmentez que si la personne massée le ressent comme bénéfique. Intensifiez les caresses sur les autres parties: appliquez davantage de pression, massez avec un seul ou plusieurs doigts au lieu d’utiliser la paume, vous pouvez même aller jusqu’à «pétrir». Pour ce faire, déplacez vos mains en cercle l’une après l’autre en massant de manière traditionnelle. Une autre technique consiste à «emporter» et à étendre le tissu conjonctif sous-cutané. Ceci est plus facile à accomplir sans huile ni crème. En procédant ainsi, impossible de vous tromper. Pour finir, caressez à nouveau délicatement votre partenaire et laissez le massage se terminer sur cette note. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Autres conseils bien-être à tester chez soi

Massage du dos

Conseils et astuces
  • Prévoyez 30 minutes pour un massage. Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez réduire la durée du massage. Le simple fait de s’allonger permet déjà de se détendre.
  • La zone massée ne doit pas forcément être le dos. Les massages des pieds, des mollets, des bras ou de la nuque font aussi du bien.
  • En cas de fortes douleurs, il peut être judicieux d’effectuer des cercles autour de la zone endolorie, plutôt que de la masser directement.
  • Les sources de chaleur, p. ex. les coussins de noyaux de cerises, facilitent le massage des nuques tendues.
  • Un bain chaud avant ou après le massage renforce l’effet bien-être (pour les massages des mains ou des pieds, faire un bain de mains ou de pieds).
  • Certaines personnes sont moins chatouilleuses avec une bouillotte ou une couverture légère. Si cela ne suffit pas, évitez les zones sensibles telles que l’aine ou la plante des pieds.
  • Si vous souhaitez masser en profondeur le tissu sous-cutané, il est préférable de renoncer à l’utilisation de crème ou d’huile.
  • Attention: l’huile de massage peut laisser des traces.

Placez les mains en haut à gauche et à droite de la colonne vertébrale, gardez vos mains dans cette position pendant un instant et laissez-les «ressentir». Caressez le dos parallèlement à la colonne vertébrale en descendant vos mains, commencez par quelques lignes de haut en bas, puis partez de la colonne vertébrale vers les côtés, dessinez les cercles dans l’ensemble du dos – vous ne pouvez pas vous tromper. Important: pour commencer, travaillez délicatement les petites zones musculaires tendues et n’augmentez la pression que lorsque c’est agréable pour votre partenaire.

Massage de la nuque

Si la nuque est crispée, détendez d’abord les muscles à l’aide d’une source de chaleur, par exemple avec un coussin rempli de noyaux de cerises, avant de commencer à masser. Ici aussi, il convient de commencer par des caresses: commencez p. ex. à droite et à gauche de la tête en direction des épaules, puis passez lentement au pétrissage en douceur des faisceaux musculaires. Massez plus délicatement que le dos.

Massage des mollets

Pour le massage des mollets, on peut s’allonger sur le dos et plier les jambes, ou se mettre sur le ventre. Commencez par des caresses. Si votre partenaire le supporte bien, pétrissez le mollet avec la paume de la main. Les mouvements en direction du cœur soutiennent le reflux sanguin. Prudence en présence de varices: sur ces dernières, effectuez uniquement un massage superficiel et en douceur.

Massage des pieds

Ces derniers sont souvent malmenés dans la vie de tous les jours. Le plus simple consiste à masser les pieds (et les mains) de temps à autre, par exemple lors d’une pause en randonnée. Pour les mains et les pieds, le plus simple est de masser avec le pouce plutôt qu’avec le plat de la main.

de Cornelia Caviglia,

publié le 31.10.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner un bilan de santé de medbase

S'abonner