Fermer

Vivre plus sainement?

Chaud, froid, chaud, froid

Les bains et douches écossais favorisent la circulation sanguine et peuvent avoir des effets positifs sur notre santé.

Une douche froide en hiver – brrr, rien que d’y penser, on se met déjà à grelotter. Tant qu’à faire, on préfère généralement opter pour un bon bain chaud. Ou un compromis: une douche ou un bain dont la température alterne entre le chaud et le froid. Les bains écossais sont utilisés dans le cadre de l’hydrothérapie. Le prêtre et naturopathe Sebastian Kneipp a été le premier à reconnaître les effets des stimuli thermiques sur le corps et la santé et à les faire connaître.

Bon entraînement vasculaire

Le changement de température provoque la contraction et la dilatation des vaisseaux sanguins. La chaleur les dilate, puis, à travers le stimulus froid, ils se contractent à nouveau soudainement. «Lorsque les vaisseaux sanguins se contractent, une grande quantité de sang est pompée vers le cœur d’un seul coup et la tension artérielle augmente plutôt rapidement», explique Christoph Dehnert, spécialiste en médecine interne générale et en cardiologie à Medbase Zurich. Il faut donc se montrer prudent si l’on souffre de problèmes cardiaques ou d’hypertension artérielle. Cela vaut surtout pour les douches cascades froides ou les bassins d’eau froide, comme on en trouve dans les saunas. Les douches et bains écossais à la maison ainsi que les bains de bras et de pieds conviennent généralement à la plupart des gens.

Pour la circulation et le système immunitaire

En principe, les changements de température entraînent les muscles vasculaires. Cela favorise une bonne irrigation sanguine, la circulation est stimulée. Au sens large, les bains écossais sont une sorte d’entraînement cardiovasculaire passif. «Même la fonction du système immunitaire s’en trouve légèrement améliorée», affirme Christoph Dehnert. Quiconque souhaite donc renforcer son système immunitaire doit s’armer de courage et ouvrir de temps en temps le robinet d’eau froide. En cas de symptômes tels que de la fièvre, des frissons et des douleurs rhumatismales, mieux vaut toutefois s’abstenir.

D’abord réchauffer, ensuite refroidir

Conseils pour les bains écossais à la maison
  • Commencez toujours à chaud, puis terminez à froid. Rincez 3 à 5 minutes à chaud, puis 15 à 30 secondes à froid. Répétez l’opération deux à trois fois.
  • L’eau doit être chaude, pas brûlante. À basse température, la perception subjective peut servir d’indicateur: après tout, le processus doit rester supportable.
  • Les produits pour le bain et la douche peuvent aider. Le romarin, par exemple, a un effet stimulant, les agrumes rafraîchissent.
  • Il est préférable de répéter l’application plusieurs fois par semaine. Comme pour l’entraînement sportif: la régularité et la persévérance ont les effets les plus bénéfiques sur la santé.

Le sauna bien chaud suivi de son bain froid est probablement la forme la plus extrême de bain écossais. Il est possible de réaliser une application simple à domicile. Peu importe qu’il s’agisse d’une douche ou d’un bain: vous devriez toujours commencer avec le chaud et finir par le froid. Si le corps est préchauffé, la sensation de froid est moins désagréable. Le principe de base: environ trois à cinq minutes au chaud (température de l’eau de 36 à 38 degrés), puis 15 à 30 secondes au froid (12 à 20 degrés).

Pour la douche froide, il est néanmoins nécessaire de se faire un peu violence. Pour s’y habituer, on peut tâter le terrain sur une partie du corps, puis enchaîner progressivement avec les autres: commencez par la partie externe du pied droit – le point le plus éloigné du cœur – et dirigez le jet d’eau sur la partie externe de la jambe jusqu’à la hanche, puis sur la partie interne de la jambe jusqu’au pied. Procédez de la même façon avec la jambe gauche. Pareil pour les bras: commencez sur le dos de la main droite, diffusez le jet jusqu’à l’épaule, puis vers l’aisselle, continuez le long de la partie interne du bras jusqu’à la paume de la main. Après le bras gauche, passez à la poitrine, au ventre, au dos et au visage.

Idéalement, répétez le passage du chaud au froid deux ou trois fois. Sebastian Kneipp recommandait même de ne pas se sécher après la dernière douche froide, mais de seulement racler l’eau sur la peau. Le froid émis par l’évaporation prolongerait ainsi l’effet. Pour vous réchauffer, enveloppez-vous dans une couverture chaude ou bougez. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Prenez du temps pour vous détendre

Tout sur le sujet

Bras, pieds ou bain de siège

En plus des applications sur l’ensemble du corps, il existe plusieurs variantes de bains:

  • Le bain de siège écossais alimente l’abdomen en sang. Il est recommandé en cas d’incontinence.
  • Le bain écossais des bras stimule la circulation sanguine par le haut: il renforce l’irrigation sanguine au niveau de la tête et aide à soulager les maux de tête.
  • Dans le cas du bain écossais des pieds, la circulation sanguine est stimulée par le bas, ce qui est par exemple utile pour lutter contre les pieds froids chroniques. L’eau devrait arriver à mi-hauteur des mollets.
  • Cela vaut donc la peine d’également laisser couler l’eau froide. Peut-être pour se réveiller le matin? L’effet secondaire positif d’une meilleure circulation sanguine: la peau a l’air plus fraîche, le teint paraît plus rose.

de Petra Koci,

publié le 28.11.2019


Cela pourrait également vous intéresser:

S’abonner à la newsletter et gagner une carte annuelle de Fitness d'une valeur de Fr. 1420.-.

S'abonner