Fermer

Vivre plus sainement?

La chimie opère quand on s’aime bien

Le sentiment d’amitié est magnifique – la sensation de lien libère la substance messagère qu’est l’oxytocine à la fois chez les chimpanzés et chez l’être humain.

L’amitié n’est pas l’apanage des seuls êtres humains. C’est ce que montre l’exemple de ce couple d’amis, formé par Nyancuru et Uruhara en Afrique: ce sont deux chimpanzés. Ces meilleurs amis partagent tout ce qu’ils ont: le temps, la sympathie, leurs repas. Lorsqu’Uruhara est là, Nyancuru n’est jamais loin. Lorsqu’un congénère embête Uruhara, il a affaire à Nyancuru. Lorsque les deux amis se disputent, ils se retrouvent très vite dans les bras l’un de l’autre – et tout va bien.

Confiance animale

«Les deux singes ont des valeurs d’amitié extrêmement grandes», explique Jan Engelmann, de l’Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionniste de Leipzig. Il effectue des recherches sur le comportement des singes et a observé les chimpanzés pendant cinq mois au Kenya. Pour lui, une chose est sûre: nos cousins les plus proches tissent eux aussi des liens d’amitié étroits.

Comme l’a découvert J. Engelmann dans des tests comportementaux, ces liens reposent sur la proximité, la sympathie et la confiance. Les animaux sont-ils pour autant unis par le même sentiment d’amitié que les hommes? On ne peut pas poser la question aux singes, mais des échantillons d’urine de chimpanzés sauvages ont révélé aux chercheurs qu’ils sécrètent de l’oxytocine lorsque des sujets amis partagent de la nourriture ou s’épouillent.  (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

L’oxytocine inhibe le stress et favorise l’amitié

Lorsque les êtres humains se sentent liés à quelqu’un, l’oxytocine circule également dans l’organisme. Markus Heinrichs, de l’Institut de psychologie de l’Université de Fribourg (Allemagne), est l’un des premiers à avoir prouvé l’impact exact de la substance messagère. Il a découvert que l’oxytocine guide le comportement humain et comment. L’hormone réduit le stress et l’angoisse. De plus, elle augmente la capacité à lire les sentiments des autres. Les bons amis peuvent par conséquent ressentir comment va l’autre.

Des amis plutôt que des calmants

Afin de tester comment agit l’hormone, il a notamment soumis des volontaires à un test de stress, un mélange d’entretien d’embauche et de calcul mental devant un public critique. Les personnes qui avaient un ami près d’elles lors de la préparation à ce test avaient moins de cortisol (hormone de stress) dans la salive. Lorsque l’on administrait en plus de l’oxytocine en spray nasal aux participants, leur état de tension était moindre.

En général, les amis sont donc un calmant très efficace, mais les effets ne sont pas identiques chez tout le monde. Cependant, lors de ses tests, le chercheur a également trouvé des personnes chez lesquelles le soutien social ne diminuait pas le stress. Chez certaines personnes, l’hormone oxytocine produit moins d’effets dans l’organisme pour des raisons génétiques. Ces personnes sont donc nées solitaires. Et les amis ne pourraient rien faire dans ce cas-là.

de Sonja Gibis,

publié le 16.11.2017


Cela pourrait également vous intéresser: