Comment trouver votre équilibre

Surmené(e), dépassé(e), stressé(e)? Il y a lieu d’agir. Notre expert sait comment remédier pour le mieux au stress négatif, voire le prévenir.

Au travail et pendant les loisirs

  • Réfléchissez à votre comportement de travail. Quels sont ses véritables avantages? Quels sont ceux qui sont illusoires à bien y regarder?
  • Prenez conscience de vos objectifs et fixez des priorités. Demandez-vous si ce que vous faites vous rapproche de votre objectif. Renoncez aux activités qui contribuent peu à la progression.
  • Concentrez-vous sur ce que vous jugez vous-même important. Dans les domaines hors de l’activité professionnelle, où vous pouvez avoir un plus fort niveau d’autonomie, cela sera plus facile.
  • Demandez-vous: qu’est-ce qui me fait vraiment du bien et où puis-je recharger mes batteries? Prévoyez de telles actions dans votre programme hebdomadaire, p. ex. loisirs, culture, sport, fitness, philosophie, formation continue, oisiveté. 
  • Autre chose: le travail peut aussi donner de l’énergie quand on y trouve un sens, qu’il est gratifiant et que ses conditions satisfont nos propres besoins. Demandez-vous par conséquent ce que signifie pour vous cette activité professionnelle. Que vous apporte-t-elle (en dehors du salaire)? Exemples: contacts sociaux, reconnaissance, estime de soi, sentiments de réussite, nouvelles compétences.

Planifier une mise en œuvre réussie

hobby-mann-malt-aquarell.jpg
hobby-mann-malt-aquarell.jpg
  • Planifiez aussi vos loisirs. Ne rien avoir à faire signifie souvent sacrifier son temps libre au profit du travail.
  • Planifiez votre propre vie – sur le court et le moyen termes. Dans votre planification, veillez à pouvoir atteindre les objectifs fixés dans le temps disponible avec les mesures requises.
  • Prenez le planning hebdomadaire comme horizon temporel. Un programme hebdomadaire équilibré comporte des activités dans tous les domaines: activité professionnelle, autres travaux (p. ex. ménage), relations sociales, temps libre. Certaines activités couvrent plusieurs domaines. Notez aussi dans votre agenda des activités qui servent à faire le plein d’énergie – sous forme de «rendez-vous avec moi-même».

Certaines choses ne peuvent être changées, car le «prix» à payer serait alors trop élevé. Il peut être utile ici de donner une autre signification à la situation, c’est-à-dire de considérer les bons côtés au lieu de se focaliser sur les aspects négatifs. Pour ce qui ne peut être changé, on peut tenter de procéder à de petites adaptations. Le ressenti peut ainsi être différent si vous repassez dans la cuisine ou réalisez cette tâche sur le balcon en été, en écoutant de la bonne musique.

Comment aborder les changements

olivier-inhelder.jpg
olivier-inhelder.jpg
Olivier Inhelder

Conseiller en organisation et coach BSO. Il dirige le Beratungspool, un grand réseau de conseillers et conseillères et de formateurs/formatrices pour la Suisse.

Si vous voulez mener à bien des changements, il est conseillé de veiller aux choses suivantes:

  • Dans les différentes mesures, ne planifiez pas trop de choses. Structurez l’activité en étapes individuelles claires. Ne lancez qu’un seul grand projet à la fois et au maximum un à deux petits.
  • Commencez par une chose vis-à-vis de laquelle vous n’avez pas une résistance intérieure naturelle. Vous ne parviendrez à aller courir tous les jours que si vous y trouvez du plaisir – et non pas parce que c’est bon pour la santé.
  • Discutez aussi de vos actions avec votre entourage et essayez de les impliquer également. Demandez-leur de s’enquérir régulièrement de vos progrès.
  • Fixez-vous des objectifs réalistes et vérifiez si vous avez mis en œuvre la mesure prévue.
  • Récompensez-vous lorsque vous avez atteint un objectif.

Publié le 29.05.2017,

de Karin Zahner


Cela pourrait également vous intéresser: