La magie des sites énergétiques

Il émane de certains lieux une aura particulière. Que sont ces «sites énergétiques»? Et quel est leur effet sur la santé?

Sur le Kronberg, dans le pays d’Appenzell, il existe une boucle sur laquelle on peut bien sentir par soi-même ce que l’on entend par lieu énergétique. Le chemin mène tout d’abord à travers un bosquet laissant passer peu de lumière.

Dans ce lieu, on ne ressent pas encore de sensation de bien-être. Mais il en va très différemment sur la deuxième portion, lorsque le chemin passe devant une chapelle, le regard s’ouvre aux alentours et la chaîne de l’Alpstein trône à main droite avec le Säntis.

Avant tout dans les régions montagneuses

Selon Andrea Fischbacher, spécialiste en science des religions et directrice du centre de recherche sur les sites énergétiques et culturels en Suisse, on peut trouver des sites énergétiques partout, mais les régions montagneuses auraient tendance à en présenter une plus forte densité que la plaine. Petit florilège des lieux caractéristiques: les chutes d’eau, les parois rocheuses, les grands arbres, les sources, les chapelles et les calvaires anciens, pour n’en citer que quelques-uns.

Les sites énergétiques sont nommés de la sorte car les endroits concernés sont censés disposer de vibrations particulièrement élevées. Le centre de recherche détermine les niveaux d’énergie au moyen d’un pendule et consigne les résultats en unités de Bovis – d’après une science-frontière, car il n’existe pas de méthodes scientifiques attestées pour recenser les vibrations subtiles. C’est également la raison pour laquelle Andrea Fischbacher parle de «tester» et non pas de «mesurer».

Une approche historico-culturelle

Toutefois, la suite de la procédure adoptée par Andrea Fischbacher est on ne peut plus historico-culturelle. Plus concrètement, elle fait entrer les résultats des tests dans un contexte. En se demandant par exemple si et de quelle manière un site doté d’une aura particulièrement élevée a servi autrefois de lieu de culte et comment celui-ci a évolué au fil de l’histoire.

Des lieux affichant des valeurs de Bovis élevées se caractérisent souvent par une utilisation précoce en tant que lieu de culte, ce qui n’étonne pas Andrea Fischbacher: «Nos ancêtres avaient un lien fort avec la nature et avec ses vibrations. Par conséquent, ils érigeaient leurs lieux culturels là où se dégageaient des énergies spécifiques.»

Une affaire personnelle

Néanmoins, les lieux énergétiques n’ont pas à voir qu’avec la religion ou la foi. Comme l’indique leur nom, il peut s’agir d’endroits où l’on peut faire le plein d’énergie, qui invitent à prendre son temps ou qui sont sources d’inspiration.

Pour cette raison, les lieux énergétiques relèvent aussi toujours d’une affaire personnelle. Les personnes religieuses peuvent sentir l’énergie positive lorsqu’elles se retrouvent dans un calvaire où se rassemblaient déjà nos ancêtres. Andrea Fischbacher, par exemple, est prise d’un fourmillement lorsqu’elle se tient dans le chœur de la cathédrale de Zurich, qui est également un lieu énergétique connu. D’autres seront envoûtés par un panorama.

Explorer les lieux énergétiques

Bien entendu, le fait que de nombreux lieux énergétiques se trouvent dans de splendides paysages ne relève pas du hasard. Même sans se soucier des unités de Bovis, de telles coulisses invitent à s’attarder – du fait de leur calme, de leur environnement à couper le souffle ou des sons de la nature.

Vous trouverez des exemples de tels lieux énergétiques en Suisse à l’adresse: http://www.myswitzerland.com/fr/sites-energetiques.html et sous www.kraftorte.ch (sous «Angebote»).

Conseil de lecture: Andrea Fischbacher: Orte der Kraft am Gotthard – Wanderbuch und Grundlagenwissen zu Orten der Kraft. Werdverlag Thun 2017

Taminaschlucht.jpg

Bad Ragaz, gorges de la Tamina (SG)

Les gorges de la Tamina accueillent la source de la célèbre eau thermale de Bad Ragaz. La chapelle   aurait été découverte au XIIIe siècle et devint rapidement un lieu de cure recherché à l’échelle mondiale. A lui seul, le cadre sauvagement romantique des gorges de la Tamina vaut le déplacement et cette crevasse rocheuse de 750 mètres de long et de 70 mètres de profondeur donne un bon aperçu de l’énorme force de l’eau.

Wildkirchli.jpg

Ebenalp, Wildkirchli (AI)

Les grottes de Wildkirchli, à 1500 m d’altitude, recèleraient plusieurs sites énergétiques. L’atmosphère mystique et mystérieuse qui règne, notamment par temps de pluie, est incomparable. L’auberge de montagne Äscher vaut le détour. Un des murs de l’édifice se compose en effet d’une paroi rocheuse autour de laquelle la maison est construite avec trois murs seulement.

Cerux-du-van.jpg

Creux du Van (NE)

A la frontière entre les cantons de Vaud et de Neuchâtel, la formation rocheuse Creux du Van, à pic de 160 m, ne manque pas d’impressionner. Avec un peu de chance, les randonneurs pourront observer des chamois, des bouquetins et des marmottes dans ce lieu chargé d’énergie. Et au milieu de la cuvette, on peut voir jaillir la source «Fontaine Froide», dont l’eau demeure à une température de 4° Celsius durant toute l’année.

Wallfahrtskirche-Heiligkreuz.jpg

Heiligkreuz (LU)

Heiligkreuz est un lieu de pèlerinage apprécié d’Entlebuch et également un site énergétique. Les visiteuses et les visiteurs peuvent notamment s’y rendre sur le Sentier des âmes - un circuit de randonnée faisant traverser une forêt féerique de fougères et de myrtilles faisant oublier l’agitation du quotidien.

verenaschlucht.jpg

Gorges de Sainte-Vérène (SO)

Avec leurs chapelles et leur lieu d’ermitage, les gorges de Sainte-Vérène, situées au Nord de Soleure et au pied du Jura, sont une destination appréciée et un bien culturel d’importance nationale. Le long du ruisseau, le chemin fait pénétrer dans les impressionnantes gorges. Des vibrations particulièrement fortes auraient été mesurées dans la chapelle de Sainte-Vérène.

Bad Ragaz, gorges de la Tamina (SG)

Les gorges de la Tamina accueillent la source de la célèbre eau thermale de Bad Ragaz. La chapelle   aurait été découverte au XIIIe siècle et devint rapidement un lieu de cure recherché à l’échelle mondiale. A lui seul, le cadre sauvagement romantique des gorges de la Tamina vaut le déplacement et cette crevasse rocheuse de 750 mètres de long et de 70 mètres de profondeur donne un bon aperçu de l’énorme force de l’eau.

de Manuela Specker


Cela pourrait également vous intéresser: