Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

7 raisons de désencombrer

Le fait de ranger et de faire du tri permet non seulement de créer de la clarté à la maison et dans nos placards, mais c’est aussi bon pour le moral. 7 raisons pour lesquelles nous devrions désencombrer de temps en temps.

Faire du tri est bon pour le moral, parce que...

... ça crée de l’espace pour de nouvelles choses

Posséder de nombreuses choses est aussi synonyme de stress, comme le veut la devise: «L’homme le plus riche n’est pas celui qui possède tout mais celui qui a besoin de peu.» Se débarrasser de certaines choses crée de l’espace pour de nouvelles - non seulement à la maison, mais aussi dans l’esprit. Les possessions demandent de l’attention, car on doit en prendre soin. Cela nécessite une énergie qui n'est alors pas consacrée à d’autres choses.

Thomas Kuhn
Quand on fait le ménage, on apprend à s’écouter. Nous entraînons notre pleine conscience et apprenons à mieux nous connaître.
Thomas Kuhn, développeur organisationnel et coach

... ça soulage notre cerveau

Notre cerveau essaie constamment de reconnaître l'ordre. Nous voulons mettre de l’ordre. Lorsqu’il y a du désordre autour de nous, il est plus difficile de trouver une structure, ce qui peut surcharger le cerveau. Lorsque nous réduisons le désordre et les stimulations que le cerveau doit traiter, cela a un effet reposant et aide à se détendre. Le simple fait de s’organiser peut réduire le stress.

... le désordre nous détourne du véritable objectif

Un espace de travail encombré peut stimuler la créativité et contribuer au développement des idées. Cependant, si l’on veut travailler efficacement et avec concentration, le désordre sur le bureau peut être un obstacle. Thomas Kuhn, développeur organisationnel et coach, en est convaincu. En effet, le désordre nous détourne de l’objectif et rend nos pensées vagabondes.

(Voir suite ci-dessous...)

... le nettoyage et le débarras peuvent avoir un effet méditatif

La nature s’éveille, le soleil brille et nous libérons des hormones de joie. Le printemps donne envie de faire le ménage. Il peut y avoir quelque chose de méditatif dans le fait de s’adonner au tri et au nettoyage de printemps. «Nous constatons un succès immédiat, le système de récompense dans le cerveau est activé et le travail physique est en plus bon pour nous», affirme Thomas Kuhn.

... il aide à laisser le passé derrière soi

Lorsque nous nous débarrassons d’objets qui n’ont plus de rapport avec notre vie actuelle, nous pratiquons également le lâcher-prise sur le passé. En effet, posséder des bibelots nous maintient dans le passé. Ou, comme le dit l’auteure britannique à succès Karen Kingston: les possessions peuvent nous bloquer. Le livre de l’Anglaise sorti en 1998 «Simplifiez votre intérieur: Ne laissez pas le désordre gâcher votre vie!» est devenu un best-seller mondial.

(Voir suite ci-dessous...)

En lien avec le sujet

... nous oblige à prendre des décisions

Tri: mode d’emploi

Désencombrer consiste à ne garder que ce dont on a réellement besoin et ce qui nous procure de la joie. C’est ce qu’affirment l’Anglaise Karen Kingston et la Japonaise Marie Kondo, toutes deux devenues mondialement célèbres grâce à leurs livres.

Au fil des ans, Karen Kingston a mis au point une méthodologie pour faire le tri. Selon elle, il existe quatre types différents de désordre dont il faut se méfier:

  • Les choses que nous n’utilisons pas ou n’aimons pas
  • Les choses qui ne sont pas organisées
  • Trop de choses dans un espace trop petit
  • Les choses que nous n’avons pas terminées

Marie Kondo résume le tri à une simple question. «Est-ce que cet objet me rend heureux?» Plus d’infos ici.

Faire le vide est un entraînement pour le cerveau car cela nous apprend à prendre des décisions. Pour chaque objet, posez-vous la question suivante: En ai-je encore besoin, ou non? Le tri nous aide également à penser plus clairement dans d’autres domaines et à savoir ce que l’on veut. Il peut favoriser un mode de vie plus structuré et plus ordonné.

... il y a un lien entre l’ordre intérieur et extérieur

Ou comme l’illustre une citation issue du bouddhisme zen: en mettant de l’ordre dans son environnement, on met aussi de l’ordre dans son cœur et sa vie. «Quand on fait le ménage, on apprend à s’écouter. Nous entraînons notre pleine conscience et apprenons à mieux nous connaître», explique Thomas Kuhn, qui a développé un cours de formation en ligne sur la résilience pour l’Ecole-club Migros.

de Susanne Schmid Lopardo,

publié le 14.04.2021


Cela pourrait également vous intéresser:

Migros s'engage avec Pink Ribbon contre le cancer du sein

En savoir plus
pink-ribbon.jpg0