Fermer

Vivre plus sainement?

Immersion bienfaisante en forêt

La tradition japonaise du «bain de forêt» s’est depuis longtemps établie aussi en Suisse. En quoi cela consiste-t-il exactement?

Vous vous baladez lentement en forêt, regardez le feuillage à la cime des arbres, touchez les herbes qui recouvrent le sol et dessinez sur celui-ci des cœurs avec des pives et de petits morceaux de bois. Vous pouvez également décorer votre bras d’un «tatouage forestier» avec des fruits de la forêt soigneusement cueillis ou exercer votre attention devant une fourmilière. Ceux qui pratiquent le bain de forêt mettront parfois deux heures à parcourir ce qui ne prend que cinq minutes à un groupe de joggeurs, car ils se concentrent sur les couleurs, les parfums, les sons et la nature même de la forêt. Ils s’immergent entièrement en elle avec tous leurs sens, comme le suggère le terme «bain de forêt». Cette tendance née au Japon s’est depuis longtemps établie également chez nous. Il s’agit de se détendre en forêt et de faire le plein d’énergie.

(Poursuivez votre lecture ci-dessous …)

Trouvez votre paix intérieure

Un véritable baume pour l’âme

Les nombreuses offres pour les personnes intéressées et les formations d’animateur de bains de forêt montrent bien que cette tendance s’est établie en Suisse. L’accent est mis sur l’attention, le bien-être et la responsabilité personnelle. Cette tradition japonaise a également conquis des régions touristiques avec des forêts et des paysages particulièrement magnifiques – par exemple dans la forêt d’Aletsch dans le Valais.

Qing Li, qui fait des recherches sur le «Shinrin-Yoku» à la Nippon Medical School de Tokyo, a rendu les bains de forêt populaires. Les brèves promenades en forêt sont monnaie courante pour les Japonais depuis des siècles. Ce n’est pas étonnant, car le Japon est le pays qui compte la plus grande couverture forestière au monde après la Finlande. Depuis des décennies, Qing Li étudie les effets positifs de la forêt sur l’homme, par exemple sur le système immunitaire, et les terpènes sont ici les substances les plus efficaces.

Les terpènes sont les principaux composants des huiles essentielles produites dans les plantes. Bien qu’elles présentent un intérêt pour la pharmacologie, leurs fonctions biologiques n’ont pas encore fait l’objet de recherches approfondies.

La forêt a un effet positif

«Des recherches sur l’efficacité des terpènes, que les arbres libèrent dans l’air, sont menées déjà depuis un certain temps, notamment en Asie. Toutefois, ce type de recherches n’en est encore qu’à ses débuts en Europe et les résultats obtenus en Asie ne peuvent pas être tout simplement transposés à nos forêts car les essences d’arbres sont différentes», précise Nicole Bauer, psychologue spécialisée dans la psychologie environnementale à l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL. La situation est différente au Japon, où la médecine forestière est reconnue par l’État comme médecine préventive. Depuis 2012, elle est même proposée comme spécialisation médicale dans les universités japonaises.

Pour Nicole Bauer aussi, il ne fait aucun doute que la forêt est bonne pour notre santé. Lors d’une interview avec iMpuls, elle déclare: «Dans le cadre d’une étude, nous avons consigné l’humeur des gens avant et après une marche de 30 minutes dans la forêt. Constat: après la promenade en forêt, tout le monde était beaucoup plus positif qu’avant celle-ci. «Sur le plan physique, on sait qu’après une balade dans la nature ou la forêt, la capacité de concentration s’améliore, la tension artérielle baisse et la concentration d’hormones de stress, comme le cortisol, dans la salive diminue».

Nous le savons tous par notre propre expérience: marcher en forêt est bon pour la santé. Alors n’hésitons pas! Mais surtout, lentement et avec tous les sens en éveil...

de Silvia Schütz,

publié le 16.03.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg