Fermer

Vivre plus sainement?

Ambiance cosy et relaxation à la lueur des bougies

Les bougies parviennent toujours à créer une ambiance magique, qui vient notamment des particularités de cette source lumineuse.

La lumière est un élixir de vie prépondérant. Elle contrôle le biorythme et le métabolisme. Pour rester en bonne santé, nous avons besoin de la bonne quantité de lumière au bon moment.

Par le passé, la flamme de la bougie constituait une source d’éclairage essentielle. Il n’y avait tout bonnement rien d’autre jusqu’à l’avènement de la lumière électrique, au cours du XIXe siècle. Nos yeux apprécient cette invention, car lire à la lueur d’une bougie, par exemple, peut être très pénible et fatigant.

Prudence avec les bougies
  • Les bougies confèrent une ambiance cosy, mais il convient de les manier avec prudence. La flamme d’une bougie peut atteindre une température de 1400 degrés.
  • Soyez prudent lorsque des fenêtres sont ouvertes. Un petit courant d’air suffit parfois pour que la flamme se penche dans une autre direction et mette le feu aux objets qui l’entourent.
  • Ne placez pas de matériaux inflammables (comme des rideaux) à proximité d’une bougie.
  • Ne laissez jamais des enfants et/ou des animaux seuls dans une pièce avec une bougie.
  • Avec des bougies parfumées, on est encore plus décontracté. Eteignez-les à temps avant de vous endormir ou envisagez une solution qui s’éteint toute seule.

Un effet apaisant

Avec l’essor de la lumière artificielle, l’éclairage à la bougie a perdu de son importance, mais pas de son attrait. La lumière des chandelles a toujours exercé une grande fascination sur les êtres humains, d’autant plus qu’elle est aussi source de chaleur. L’effet éminemment apaisant de la lumière de la bougie vient entre autres des mouvements lents et ténus de la flamme. A la différence d’autres lampes, la lumière provenant des bougies est par ailleurs nettement moins vive, ce qui renforce son action apaisante. Et l’argument selon lequel les bougies nous rappellent les feux de camp d’autrefois, qui nous protégeaient des prédateurs et du froid, a peut-être du vrai. Cette impression de sécurité continuerait aujourd’hui encore à nous influencer.

Une ancienne technique de yoga

Une ancienne technique de yoga s’appuie également sur l’effet de la bougie. En effet, les personnes souffrant de problèmes de concentration, d’anxiété ou de stress sont invitées à fixer la flamme d’une bougie pendant quelques minutes à faible distance, ce qui apaisera leur esprit et les plongera dans un état de relaxation.

En lien avec le sujet

Un foule de variantes

D’un point de vue historique, l’invention de la bougie a été une avancée importante de l’humanité pour profiter plus efficacement des journées. Tandis qu’au Moyen Age, la cire d’abeille était encore la principale matière première des bougies des riches, le petit peuple devait se contenter de bougies à bas prix fabriquées à partir de suif et de graisse, qui dégageaient beaucoup de suie et une odeur nauséabonde.

De nos jours, les bougies se composent généralement de stéarine (obtenue à partir d’huile végétale ou animale) ou de paraffine (un produit résiduaire de la production de lubrifiant) ou d’un mélange des deux. Plutôt que de la paraffine, de nombreuses bougies contiennent aussi de l’huile de palme. Les bougies à la cire d’abeille sont indéniablement la variante la plus écologique, mais elles sont aussi nettement plus chères.

Plus il y en a, mieux c’est

L’ambiance agréable dégagée par cette lumière dépend toutefois aussi du nombre de bougies. Un seul exemplaire ne suffit guère à lui seul. Il appartient d’avoir plusieurs petites sources lumineuses, de préférence bien réparties dans une pièce, pour diffuser une sensation cosy. (Ceux qui ont peur de cette grande quantité peuvent se rabattre sur des bougies chauffe-plat).

Réserver la bougie aux soirées

La lumière de la bougie présente un autre avantage. En effet, de l’avis des experts, une source lumineuse dont le spectre contient une part de rouge aussi naturelle que possible (dont fait partie la lumière de la bougie tout comme l’ampoule à incandescence aujourd’hui bannie des rayons) est nettement préférable à une source lumineuse à forte part de bleu (ordinateur, téléviseur). Cette forte part de bleu freine la sécrétion de mélatonine, une hormone qui nous aide à bien dormir. En d’autres mots: mieux vaut utiliser les bougies le soir. Stimulé par la forte part de rouge de la lumière, notre corps peut secréter librement de la mélatonine tandis que nous lisons un livre et nous mettons lentement en veille.

Intérêt des bougies parfumées

Cet effet d’endormissement peut être renforcé par des bougies parfumées bien choisies. Une délicate odeur de lavande calme les nerfs. De même, le jasmin et la camomille ont un effet relaxant. Mais attention: dans un environnement aussi apaisant, on risque de s’endormir avec les bougies allumées. Il est donc important d’éteindre la flamme à temps. Un diffuseur de parfum électrique qui, de préférence, s’éteint automatiquement au bout d’un certain temps peut constituer une bonne alternative, surtout pour les personnes qui ont tendance à s’endormir rapidement.

de Markus Sutter,

publié le 16.11.2017


Cela pourrait également vous intéresser: