Une incursion dans l’Aire Sulzer de Winterthur

Le plus grand ensemble industriel d’un seul tenant de Suisse est un véritable décor de film à parcourir.

sulzer-areal-theater.jpg

Notre première halte de flânerie est à Winterthur. «Lentement», nous rappelle le message figurant sur le panneau bleu de la zone d’entrepôt. Il date d’un temps où le chemin de fer à voie étroite roulait encore sur les rails par-dessus les pavés. Aujourd’hui, cet ensemble industriel d’un seul tenant, qui est le plus grand en son genre en Suisse, est largement piétonnisé.

Lentement, nous progressons le long des façades industrielles en briques jaunes pour arriver au cœur de la zone, avec le complexe résidentiel de la Kranbahn. Devant les portes des maisons, nous découvrons des anges en terre cuite et des vélos d’enfants. Nous longeons l’une des anciennes fonderies où rougeoyaient autrefois de gigantesques fours de fusion. Les hautes fenêtres cintrées rappelant une cathédrale laissent entrevoir des bureaux modernes aux murs oranges ou vert limette. Quelques pas plus loin, nous entrons dans la halle suivante, qui sert de parking.

One se croirait dans un film, avec cette salle à plafond haut doté d'imposantes poutres en fer et d’un rail pour grue sous un plafond de verre. «Nevergiveupdreaming» a bombé quelqu’un sur le mur. Dans le microcosme urbain Sulzer, on est même invité à la rêverie.

À lire

Publié le 16.08.2017,

de Petra Koci


Cela pourrait également vous intéresser: