Fermer

Vivre plus sainement?

Comment la musique détend les êtres humains et les animaux

Enfants musiciens, animaux de zoo moins agressifs, sensation de plénitude dans une chorale - cinq personnes racontent comment se détendre avec de la musique et comment celle-ci agit.

«Je suis musicien et, même sourd, j’entendrais des morceaux de musique en moi»

sebastian-bohren.jpg
sebastian-bohren.jpg

«La musique m’accompagne chaque jour. Pas seulement quand je joue du violon. Elle peut avoir un effet apaisant, réconfortant ou stimulant, intensifier une humeur ou inverser sa courbe. Quand je souhaite me détendre, j’écoute de la musique légère comme Queen ou Pink Floyd – cela me change de la rigueur de la musique classique. Parmi les instruments à cordes, le violon et le violoncelle se disputent souvent l’honneur d’être l’instrument se rapprochant le plus de la voix humaine. Le sens le plus important pour moi n’est pas l’ouïe mais la vue, car je suis musicien et, même sourd, j’entendrais des morceaux de musique en moi.»

Sebastian Bohren (33 ans) est violoniste, entre autres comme premier violon solo de l’Orchestre de chambre de Bâle et de la Camerata de Zurich

«Quand nous chantons, nous offrons des sons au monde»

patric-ricklin.jpg
patric-ricklin.jpg

Photo: Christoph Kaminski/kellenbergerkaminski

«Chanter est bienfaisant sur le plan psychique et physique. Je le constate aussi chez les chanteuses et chanteurs de mon chœur. C’est un exercice pour l’ensemble du corps qui permet, entre autres, de faire travailler les petits muscles et la respiration. Cela détend le corps et le stimule en même temps. Quand nous chantons, des vibrations parcourent notre corps du plancher pelvien jusqu’à la gorge, où elles explosent comme un volcan et se transforment en chant. Il s’agit donc aussi d’une activité très expressive, nous offrons des sons au monde. Et chacun sait qu’offrir rend heureux.»

Patric Ricklin est chef de chœur, chef d’orchestre et ancien chanteur d’opéra. Il dirige entre autres les silser-chorwochen.ch

«La musique classique permet de réduire l’agressivité»

pascal-marty.jpg
pascal-marty.jpg

Photo: Ornella Cacace

«La musique a des effets divers et variés sur les animaux. Les gorilles, par exemple, deviennent moins agressifs lorsqu’ils entendent de la musique classique. Les éléphants sont plus calmes quand ils entendent de la musique. Lorsque de jeunes rats entendent de la musique classique, plus tard, ils apprennent mieux et plus rapidement. Les bruits intenses réduisent cependant cette aptitude. La musique classique agit de manière positive sur la capacité d’apprentissage et le développement du cerveau. Tous les morceaux de musique et tous les types de musique n’agissent pas de la même manière. Il est possible d’observer parfois directement les effets, tels que la réduction du stress, sur le comportement des animaux.»

Pascal Marty est curateur communication au Zoo de Zurich. Lui-même parvient à mieux se concentrer avec de la musique classique et des bruits de la nature en arrière-plan

(Fortsetzung weiter unten…)

Se détendre en musique: mode d’emploi

«Je peins de la musique»

lea-lu.jpg
lea-lu.jpg

Photo: Ornella Cacace

«Je suis synesthésiste depuis ma naissance, c’est-à-dire que chez moi deux sens ou plus sont reliés entre eux. Je vois des couleurs quand j’entends de la musique et des bruits. Pour chaque son, un nuage de couleur apparaît sur mon écran mental, qui remplit tout l’espace intérieur. Quand je compose, des couleurs se mettent également à vibrer - je peins alors de la musique. Une mélodie est constituée de différentes couleurs, et quand tout un groupe de musique joue, je me retrouve au cœur d’un faisceau multicolore. Le sens le plus important pour moi est l’ouïe. Suivie de près par l’odorat. La musique et les parfums déclenchent des émotions et c’est là que la vitalité prend sa source.»

Lea Lu, chanteuse et compositrice, son nouvel album sortira au printemps 2021.

«Beau à vous arracher des larmes»

sybille-doubs.jpg
sybille-doubs.jpg

Photo: Ornella Cacace

La musique est l’alliée de l’être humain. Nous pouvons nous laisser bercer par elle et nous envoler hors du temps. La pratique active de la musique agit sur notre perception, le rythme de notre respiration et notre capacité de coordination. Elle est précieuse quand un enfant s’épanouit en faisant de la musique, qu’il atteint ses limites, les dépasse et ressent en lui le rythme qu’il fait naître. C’est un moment d’une beauté inouïe lorsqu’un enfant vit de l’intérieur la musique qu’il joue. Notre fils de dix ans est en train d’inventer une musique de film. Hier, nous avons entendu un astronaute flotter dans l’espace. C’était beau à vous en arracher des larmes.

Sibylle Dubs (47 ans) est professeur de musique, elle enseigne au mkz (école de musique et conservatoire de Zurich) et à l’école primaire Holderbach à Zurich.

de Silvia Schütz,

publié le 07.10.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg