Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Comment lutter contre la fatigue chronique

On se lève fatigué le matin, on se traîne toute la journée et on est heureux le soir de pouvoir enfin se recoucher. Quelles sont les causes de la fatigue chronique? Et comment la traiter?

«Docteur, je me sens tellement fatigué.» C’est le cas d’environ un patient sur huit dans les cabinets médicaux. La fatigue en soi n’est pas une maladie, mais un signe que quelque chose ne va pas. Les principales raisons et causes:

La cause la plus fréquente: déséquilibre énergétique

La cause la plus fréquente de fatigue de nos jours est lorsque l’équilibre entre ce qui nous donne de l’énergie et ce qui nous en prend est rompu. Les parents qui élèvent seuls leurs enfants, qui ont des difficultés au travail, les problèmes financiers, le stress des examens pour les étudiants; ces phases de la vie entraînent souvent aussi de la fatigue, car les temps de repos y sont insuffisants.

Conseil: éliminez ce qui vous vole de l’énergie

La régénération comme mot-clé: veillez à l’équilibre entre ce qui vous prend de l’énergie et ce qui vous en donne. Éliminez – dans la mesure du possible – les facteurs qui entravent votre repos, comme les quantités importantes de café, le travail sur écran jusque tard dans la nuit ou les heures supplémentaires à répétition. En effet, vivre constamment «à toute vitesse» épuise nos forces à long terme.

Le syndrome d’apnée du sommeil comme cause de mauvais sommeil

Certaines personnes atteintes l’ignorent, mais leur partenaire l’entend: les courtes pauses respiratoires pendant le sommeil (syndrome d’apnée du sommeil) sont souvent à l’origine non seulement de la fatigue diurne, mais aussi de l’hypertension artérielle. Parmi d’autres causes figurent un sommeil trop court, des heures de sommeil irrégulières ou des bruits nocturnes qui perturbent (inconsciemment) le sommeil.

Conseil: dormez suffisamment

Un sommeil régulier et en quantité suffisante, telle est la devise! Si vous devez toujours «rattraper» votre retard de sommeil le week-end, alors vous ne vous en accordez pas suffisamment pendant la semaine. Essayez de vous coucher plus tôt, respectez des horaires de lever fixes et évitez le travail de nuit. Le syndrome d’apnée du sommeil doit être traité par un médecin car il est associé à un risque plus élevé d’accidents et d’autres maladies.

Une éventuelle carence en fer

Cet oligo-élément est important pour l’hémoglobine. Sans fer, une anémie s’installe. Les globules rouges ne peuvent alors plus transporter suffisamment d’oxygène vers les organes et le cerveau. La conséquence: le corps et l’esprit deviennent mous. Une des raisons d’une carence en fer peut être une absorption insuffisante, par exemple en raison d’une maladie intestinale ou d’une mauvaise alimentation. Une autre raison est une perte excessive de fer, par exemple à cause de menstruations abondantes.

Conseil: évitez la caféine, le thé noir et le vin rouge

Veillez à un apport suffisant en fer (par exemple avec de la viande rouge, du brocoli, des légumineuses, des légumes à feuilles foncées, de la vitamine C, et si nécessaire avec des suppléments). Évitez les aliments qui inhibent l’absorption du fer, comme la caféine, les boissons contenant du tanin comme le vin rouge et le thé noir, et les phytates dans les céréales. Si une carence en fer est suspectée, une analyse de sang permettra de clarifier la situation, bien que le taux de fer auquel une personne présente des symptômes puisse varier considérablement.

(Voir suite ci-dessous...)

Fatigue: causes et remèdes à la fatigue

Vers le dossier

La dépression et l’apathie

L’apathie, une humeur dépressive, la fatigue et l’insomnie: cette combinaison peut indiquer une dépression. Souvent, ces symptômes sont accompagnés de problèmes de concentration, de changements au niveau de l’appétit, de la sensation d’être inutile ou même coupable.

Conseil: demandez de l’aide et consultez un médecin

Demandez de l’aide et consultez un médecin! La dépression est une maladie très grave potentiellement mortelle si elle n’est pas traitée.

Circonstances extérieures telles que le confinement dû au coronavirus ou la solitude

Les jours d’hiver sombres, le confinement lié au coronavirus, l’ennui, la solitude (mais aussi trop de socialisation à d’autres moments) peuvent avoir pour effet secondaire de vous fatiguer.

Conseil: la lumière et l’exercice stimulent

La lumière et l’exercice sont des stimulants. Pour certaines personnes, la photothérapie à l’aide de lampes qui émettent une lumière blanche très lumineuse avec le moins d’UV possible peut être bénéfique.

Une carence en nutriments

Si l’on néglige son alimentation sur une période prolongée, on court le risque de souffrir d’une carence en nutriments, vitamines ou oligo-éléments importants. Cette situation touche souvent les personnes âgées seules qui s’alimentent trop peu ou pas assez en raison de leur solitude ou parce qu’elles ont des difficultés à faire les courses et à cuisiner. Une carence en micronutriments essentiels peut également se produire en cas de surpoids et ne doit pas nécessairement s’accompagner d’un sous-poids.

Conseil: recherchez la compagnie

Avec l’aide de voisins, un service de courses peut être organisé. Pour échapper à la solitude en période de coronavirus, «rencontrez» vos proches via Internet. Une étude japonaise a montré qu’un simple miroir posé sur la table dans lequel on voit son reflet, peut aider à avoir plus d’appétit. Le médecin de famille ou un diététicien peut aider à résoudre les problèmes d’alimentation.

(Voir suite ci-dessous...)

Les maladies chroniques

De nombreuses maladies provoquent de la fatigue, comme une hypothyroïdie non traitée. Les affections rhumatismales, l’insuffisance cardiaque ou rénale, les douleurs, les maladies hépatiques et les tumeurs entraînent aussi souvent de la fatigue car elles demandent beaucoup d’énergie.

Conseil: en cas fatigue persistante, consultez un médecin

Si vos performances sont réduites pendant une période prolongée, si la fatigue persiste ou si elle prend une ampleur telle que vous vous faites du souci, vous devriez consulter un médecin. Parmi les autres signes avant-coureurs, citons: perte de poids involontaire de plus de 10% en six mois, sueurs nocturnes et/ou fièvre récurrente.

Autres causes: médicaments ou stimulants

Certains médicaments contre les allergies, les douleurs, l’hypertension ou d’autres maladies peuvent avoir pour effet secondaire de vous fatiguer. Et une quantité importante de caféine perturbe le rythme de sommeil tout autant qu’un excès d’alcool.

Conseil: évitez la caféine et l’alcool avant le coucher

La caféine et l’alcool doivent être consommés avec modération et non avant d’aller au lit. N’arrêtez pas un médicament de votre propre initiative, mais discutez avec votre médecin de la solution la plus adaptée ou des autres options possibles.

L’épuisement

Une idée fausse récurrente

Après la retraite, de nombreuses personnes âgées ont besoin de moins de sommeil qu’auparavant. Tant que vous êtes encore en forme (sans toutefois être hyperactif) pendant la journée, le peu de sommeil n’est pas une raison de s’alarmer.

Les maladies chroniques telles que le cancer ou même après certaines maladies infectieuses peuvent provoquer un épuisement général. Cet épuisement débilitant au moindre effort persiste malgré un repos et un sommeil suffisants. Le Covid-19 est également soupçonné de déclencher cette affection chez certaines personnes.

Conseil: restez actif

Même s’il est difficile de démarrer: l’exercice est probablement le remède le plus efficace contre la fatigue. Les techniques de relaxation et les exercices de pleine conscience peuvent également être bénéfiques. Il est important de bien gérer votre énergie.

de Dr Roberto Llano,

publié le 02.02.2021

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser:

Migros s'engage avec Pink Ribbon contre le cancer du sein

En savoir plus
pink-ribbon.jpg0