Fermer

Vivre plus sainement?

Lâcher prise avec le Yin Yoga

Le yin est l’opposé du yang, le lâcher-prise l’inverse du contrôle. Et pour lâcher prise, il y a le Yin Yoga. Ce qui semble simple à première vue exige une patience que beaucoup doivent d’abord travailler.

Inutile de chercher des corps recouverts de sueur lors d’une séance de Yin Yoga. En effet, cette variante de yoga méditative vise moins au renforcement des muscles ou à l’atteinte de l’équilibre avec des poses complexes qu’à un état de calme et de régénération.

Une pratique calme qui ne nécessite pas le silence

Le Yin Yoga peut être caractérisé de pratique calme. Calme, parce que le pratiquant reste dans une pose pendant trois à cinq minutes. Avec le Yin Yoga, nous plongeons véritablement dans un asana et y demeurons tout au long de la respiration. Les postures tenues sur une durée prolongée permettent d’activer les fascias répartis dans tout le corps. Cette pratique conserve l’élasticité des tissus conjonctifs et favorise la souplesse du corps. Au terme d’une séance de Yin Yoga, nous nous sentons merveilleusement régénérés, tout du moins la plupart du temps. Car les personnes qui étirent intensément leurs hanches et débloquent les émotions qui y étaient stockées peuvent commencer à gamberger. Avec un peu de patience, les blocages initiaux peuvent toutefois être surmontés et le corps et l’esprit parviennent à lâcher prise.

Des sons et du parfum pour une ambiance sensuelle

De nombreux professeurs proposent leurs séances de Yin Yoga le soir. Des sons, du parfum ou la simple lueur de la bougie créent alors une ambiance sensuelle. Satisfaits et l’esprit calme, nous sommes dans une disposition idéale pour méditer avant de dormir. Plus rien ne s’oppose ensuite à une agréable nuit de sommeil. (poursuivez votre lecture ci-dessous...)

En lien avec le sujet

Trois exercices de Yin Yoga pour le soir

1. Position assise sur les talons: 
commence à quatre pattes, prends appui sur les orteils de sorte que seul le devant des orteils touche le sol. Rassieds-toi sur les talons pointés vers le haut. Respire et conserve la position pendant trois à cinq minutes. La position active les différents méridiens des orteils et de la plante des pieds - soit les méridiens de la rate, du foie, de la vésicule biliaire, de la vessie et des reins.

2. Pendule: 
écarte les pieds de la largeur des hanches et fléchis légèrement les genoux. En restant détendu(e), bascule le haut du corps vers l’avant, de sorte qu’il surplombe les jambes de façon souple et lourde. Dans cette position, attrape ton coude gauche avec ta main droite et inversement. Reste au moins trois minutes dans cette position. Cet exercice étire la partie dorsale et agit avant tout sur le méridien de la vessie.

3. Position accroupie: 
prends une position accroupie comme on la voit souvent dans les pays asiatiques et arabes. Les pieds sont alors écartés de la largeur des hanches et légèrement tournés vers l’extérieur, les jambes accompagnent la rotation. Si les talons ne touchent pas le sol, prends une couverture roulée et place-la sous les talons. Laisse pendre librement tes bras et ta tête, détends-toi. Reste dans cette position pendant trois à cinq minutes. Cet exercice détend le bas du dos, il ouvre les hanches et agit sur les méridiens des reins, de la rate et du foie.


Cela pourrait également vous intéresser: