Fermer

Vivre plus sainement?

Les concepts de base du yoga

Le yoga peut être pratiqué partout, dans la forêt, sur la terrasse, dans le salon, seul ou à plusieurs. Bon pour le corps et l’esprit, il jouit également d’une grande popularité. Mais que signifient tous ces termes? Nous vous présentons les principaux concepts du yoga.

Asana

Les asanas sont des positions corporelles ou des postures de yoga. Bien qu’elles puissent être tenues pendant un long moment, ces postures ne sont pas statiques. Elles sont tenues consciemment puis relâchées à nouveau. Une asana est un mouvement continu que l’ont créé en entrant consciemment dans la position. Leur principale caractéristique est le «laisser-faire». Elles sont censées calmer le flux des pensées et renforcer le corps et l’esprit. Le terme Asana vient du sanskrit, signifie «racine» (as) et désigne la surface sur laquelle on s’assoie pour pratiquer le yoga.

Chakra

Le terme Chakra signifie «roue» et désigne le tourbillon d’énergie subtile. Les chakras sont ancrés depuis des siècles dans les disciplines telles que le yoga, la méditation, le reiki et la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Les chakras désignent les points de liaison entre le corps physique et le corps astral (l’enveloppe énergétique invisible) d’une personne. Il existe d’innombrables chakras. En Occident, on parle le plus souvent des sept chakras principaux: chakra racine, chakra sacré, chakra du plexus solaire, chakra du cœur, chakra de la gorge, chakra frontal (troisième œil), chakra couronne. En particulier dans le Hatha Yoga et le Kundalini Yoga – également appelé yoga de l’énergie – le but est de stimuler, de renforcer et d’ouvrir les chakras. Il est dit que ce n’est que lorsque tous les chakras du corps sont ouverts que l’être humain est en harmonie avec lui-même. Il est alors en bonne santé, plein de vitalité et surtout équilibré, heureux et satisfait.

Chakra racine

Le chakra racine (Muadhara) est le premier des sept chakras principaux. Il est situé à l’extrémité inférieure de la colonne vertébrale, très près du plancher pelvien. Il est en résonance avec le corps physique et le corps astral (l’enveloppe énergétique invisible) et constitue une base importante pour le développement de l’ensemble du système des chakras. Son élément est la terre. Les thèmes du chakra de la racine sont la vitalité, la force vitale, la survie, la sécurité, la corporéité, la position dans la vie et l’ancrage.

Troisième œil

Dans l’hindouisme, le troisième œil correspond au chakra frontal. C’est le sixième chakra principal, situé au milieu de la tête, légèrement au-dessus et au milieu des sourcils. Il est également connu sous le nom d’«œil intérieur», un œil invisible dont la perception irait au-delà de la vision normale. Les thèmes du chakra frontal sont l’âme, l’esprit, l’intuition, le guide intérieur, l’inspiration divine, la présence, la lucidité, la clairvoyance, la visualisation et la télépathie.

Gourou

Gourou est le titre religieux d’un professeur spirituel. Dans la tradition indienne, il existe quatre niveaux de gourous: les parents (premier niveau); tous les enseignants impliqués dans la formation, y compris les non-spirituels (deuxième niveau); les maîtres spirituels (troisième niveau); le gourou cosmique, également appelé Avatar (quatrième niveau). Un avatar dans l’hindouisme est une incarnation parfaite de Dieu. En Occident, un gourou désigne généralement un maître éclairé capable de transmettre une expérience du Divin et d’accompagner ses disciples sur le chemin de l’illumination. 

Mudra

Les mudras sont des gestes symboliques des mains qui sont utilisés en Inde dans la vie quotidienne (geste de salutation Namaste) ainsi que dans la pratique religieuse et la danse indienne. Traduit, le terme «Mudra» signifie «Ce qui procure de la joie». L’idée des mudras de la main est de diriger l’énergie par la position des doigts. Il existe des mudras calmants qui aident le pratiquant à se détendre et à se reposer. Les mudras relaxants peuvent être utilisés contre les maux de tête et pour réduire le stress. Les mudras motivants et activants peuvent donner de l’énergie et vivifier l’esprit. Les séquences d’exercices sont également connues sous le nom de Finger Yoga. Et le meilleur dans tout ça: on peut le pratiquer même sans aucune expérience du yoga. (Voir suite ci-dessous...)

Apprenez-en plus sur le yoga

Vers le dossier

Om

Om est une syllabe aux vertus guérisseuses. Om ou Aum (en sanskrit) signifie l’universel et le tout. Om/Aum est un son mystique, un mantra, et est compris comme la base de tous les sons qui suivent. Il symbolise le passé (A), le présent (U) et le futur (M). L’origine du son Om est l’histoire de la naissance de l’univers. Il est dit qu’au commencement, dans un temps antérieur au temps, seule l’obscurité existait. Puis il y a eu un bruit retentissant, le Om. De ce Om, les dieux sont sortis et la création a commencé.

Patanjali

Patanjali était un savant indien. Il est considéré comme l’auteur du Yoga-sutra, le manuel classique du yoga. C’est pourquoi il est aussi appelé le «Père du Yoga». On suppose qu’il a vécu entre le IIe siècle avant J.-C. et le IVe siècle après J.-C. Outre le Yoga-sutra, il aurait également écrit d’autres ouvrages. La question de savoir s’il s’agit d’un seul et même auteur ou de plusieurs auteurs du même nom est toutefois sujette à controverse.

Sanskrit

Tous les termes du yoga sont en sanskrit et toutes les positions (Asanas) ont un nom sanskrit. Le sanskrit est la langue sacrée des hindous et la langue du yoga. Les écritures religieuses de l’hindouisme, comme les Vedas et les Upanishads, sont rédigées en sanskrit, dans l’écriture dite Devanagari. Le sanskrit est l’une des plus anciennes langues du monde et probablement même la plus ancienne encore parlée aujourd’hui. Les Indiens sont convaincus que le sanskrit date de 7000 ans, voire plus.

Upanishads

Les Védas sont l’origine et la base de l’hindouisme. Ils se composent de quatre parties divisées en quatre sections. La dernière section s’appelle «Upanishad», qui signifie au sens figuré «S’asseoir aux pieds d’un professeur». On trouve de nombreuses réflexions sur la philosophie du yoga dans ces textes d’enseignement, notamment dans les Upanishads du yoga et dans le Mahabharata, la plus grande épopée de l’Inde.

Yogi ou Yogini

Un yogi est une personne qui pratique le yoga quotidiennement et intensivement. Sa contrepartie féminine est une yogini. À la pratique quotidienne d’une à plusieurs heures s’ajoute un mode de vie conscient. Cela inclut un régime alimentaire conscient ainsi que le respect d’idéaux éthiques élevés tels que l’Ahimsa (non-violence), Satya (véracité), Asteya (ne pas voler) et Brahmacharya (modération de l’énergie sexuelle). (Voir suite ci-dessous...)

Arbre

iMpuls_0103_081_Tree_pose.png
iMpuls_0103_081_Tree_pose.png

L’arbre (Vrikshasana) fait partie des postures de yoga les plus connues et les plus caractéristiques. Il est effectué en position debout et permet d’entraîner l’équilibre. L’arbre améliore la posture et renforce le corps. Mais pas que: il aide également à se concentrer mentalement ainsi qu’à développer l’autodétermination et la poursuite de ses objectifs. Qui ne voudrait pas être – au moins de temps en temps – fort, stable, enraciné et calme comme un arbre?

Poisson

frauen-beim-yoga-nidra.jpg
frauen-beim-yoga-nidra.jpg

Le poisson (Matsyasana) est une asana effectuée en position allongée. Dans cette posture, les muscles de la poitrine et du cou sont étirés et les muscles du dos sont renforcés en douceur avec un mouvement vers l’arrière. La posture du poisson libère la zone de la poitrine. Elle convient particulièrement aux personnes qui sont souvent assises. Elle aide à lutter contre la fatigue et l’inertie en approfondissant la respiration et en stimulant l’esprit. On dit que c’est une asana à forte ouverture.

Position du lotus

yoga.jpg
yoga.jpg

La position du lotus (Padmasana) est la position assise la plus célèbre du yoga. Les saints de l’hindouisme ou du bouddhisme sont souvent représentés dans la position du lotus. Elle est considérée comme la posture assise optimale pour la méditation. La position du lotus complète est exigeante, elle demande beaucoup de souplesse et peut mettre à rude épreuve les articulations des genoux et des hanches. Il existe des variantes et des variations plus simples qui conviennent également à la méditation assise, comme le demi-lotus (Ardha Padmasana) ou la position en tailleur simple (Sukhasana).

Tadasana

Mountain Pose Yoga
Mountain Pose Yoga

Tadasana: la montagne. La posture de la montagne est une position debout qui permet de s’ancrer. Quiconque pense qu’il s’agit simplement de se tenir debout comme on le ferait sur une montagne se trompe. La posture de la montagne est la posture de base des asanas debout et est un outil important pour améliorer la posture corporelle. Elle réaligne le squelette. Une mauvaise position debout, surtout si le poids n’est pas idéalement réparti sur les pieds, provoque des déséquilibres qui affectent tout le corps. La posture Tadasana corrige de telles malpositions. (Voir suite ci-dessous...)

Découvrez nos exercices de yoga

Vers le dossier

Alimentation

L’alimentation est une partie importante du yoga. Un régime alimentaire sain et yogique doit renforcer non seulement le corps mais aussi l’esprit. Les règles de base de l’alimentation yogique peuvent être tirées de l’un des textes les plus importants du yoga, le Yoga-sutra de Patanjali. Si l’on prend en compte la recommandation de ne pas recourir à la violence et de ne pas nuire à d’autres êtres vivants, on pourrait déduire que les yogis se doivent d’être végétariens ou végétaliens. Cette consigne n’est toutefois pas explicitement écrite. Il est seulement indiqué de suivre les recommandations de vie du Yoga-sutra dans la mesure du possible, ce qui inclut également l’attention envers soi-même. Le yoga n’étant pas dogmatique, il n’interdit pas la consommation de produits d’origine animale.

Source de l’énergie vitale

Dans le yoga, la source de l’énergie vitale est la respiration, ou le prana. Dans la médecine traditionnelle chinoise, le Qi Gong et le Tai Chi, elle est également connue sous le nom de Qi, Chi ou Ki. Le but du yoga est de maintenir le prana en mouvement, de le faire circuler et de le renforcer grâce aux asanas, à la méditation et au Pranayama (exercices de respiration yogique).

Système immunitaire

Diverses études internationales ont confirmé que le yoga renforce le système immunitaire. Par exemple, des chercheurs de la University of South California ont découvert que le yoga, la méditation et la retraite spirituelle sont non seulement bons pour le mental, mais ont également un effet positif sur le système immunitaire et le cerveau. Le yoga favorise le mouvement et la méditation, il détend et favorise la pleine conscience. Les personnes qui font régulièrement du yoga souffrent moins souvent de refroidissements. Le cas échéant, le yoga peut alors les aider à s’en débarrasser rapidement. (Voir suite ci-dessous...)

Hatha Yoga et yoga hormonal

Le Hatha Yoga est la forme de yoga la plus connue en Occident. Le but du Hatha Yoga est d’équilibrer le corps et l’esprit par des exercices physiques (Asanas), des exercices de respiration (Pranayama) et la méditation (Bhavana et Dhyana). Le Hatha Yoga est un style de yoga plutôt calme et lent.

Le yoga hormonal a été développé par la brésilienne Dinah Rodrigues pour les femmes en ménopause. Il s’agit d’une thérapie par le yoga qui vise à influencer positivement la production d’hormones féminines. Dinah Rodrigues utilise des asanas classiques exécutés de manière dynamique, accompagnés d’exercices de respiration spéciaux qui ont pour effet de masser intensivement.

Kundalini Yoga

Le Kundalini Yoga est également appelé yoga de l’énergie ou yoga de la conscience. Il a été importé de l’Inde vers l’Occident dans les années 1960 par Yogi Bhajan. Il s’agit d’une forme dynamique de yoga. L’accent est mis sur l’éveil progressif et le ressenti de l’énergie Kundalini, la force créatrice. Dans le Kundalini Yoga, des séries d’exercices dynamiques et vitalisants sont combinées à des exercices de respiration. Les méditations apportent un équilibre énergétique aux exercices physiques. La Kundalini est la source de la force de vie universelle (Prana) qui sommeille en chacun de nous à la racine de la colonne vertébrale, telle un serpent enroulé ou une boucle de cheveux (Kundal: boucle de cheveux de l’être aimé).

Vinyasa Yoga

Vinyasa Yoga, Vinyasa Flow ou Ashtanga Yoga: différents noms pour un même style de yoga. Il s’agit d’une forme dynamique et puissante de Hatha Yoga. Les différentes asanas (postures corporelles) sont reliées par le Vinyasa (connexion d’une Asana à l’autre) et synchronisées avec la respiration. L’Ashtanga Yoga a été développé par l’Indien Sri Sri K. Pattabhi Jois. Ce dernier a étudié le yoga dans les années 1930 auprès du célèbre Krishnamacharya et est devenu son principal disciple.

L’Américain Norman Allen a plus tard introduit l’Ashtanga Yoga en Occident.

Yoga Nidra

Nidra signifie «sommeil». Le Yoga Nidra est une technique de yoga qui vise à atteindre le sommeil psychique par la méditation guidée, la relaxation profonde totale ou avec une conscience claire. La méditation dure environ 30 minutes et a une séquence prédéterminée et systématique. Environ un tiers du temps est consacré à la perception du corps, l’objectif étant d’unifier le corps et l’esprit. En raison de son effet relaxant et régénérateur, on dit que le Yoga Nidra correspond à environ deux heures de sommeil réparateur. Il existe des livres de Yoga Nidra avec CD pour la pratique à la maison. (Voir suite ci-dessous...)

En savoir plus sur les styles de yoga

Vers le dossier

Yoga du dos

La vie quotidienne est exigeante pour le dos, car ce dernier n’est souvent sollicité que d’un seul côté. Certaines personnes restent assises toute la journée, entraînant une tension et un épuisement du dos dus à un manque constant de mouvement. D’autres sont souvent debout ou en mouvement toute la journée, et souffrent de douleurs dorsales le soir venu. Le yoga du dos renforce les muscles dorsaux. Des exercices de yoga ciblés améliorent la posture, relâchent les tensions et maintiennent la souplesse de la colonne vertébrale. 

XXL

Le yoga est loin d’être réservé aux personnes minces et sportives. Il convient à tout le monde, même aux personnes en surpoids. Celles-ci peuvent d’ailleurs en tirer de nombreux bénéfices: le yoga renforce les muscles et ménage les articulations. Il peut également aider à perdre du poids. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de l’université de Duisburg-Essen. Dans le cadre d’une étude, des femmes en surpoids ont pu réduire leur tour de taille d’environ quatre centimètres. Ces dernières pratiquaient le yoga avec des asanas tels que le chien tête baissée et la position de l’enfant ainsi que des exercices de respiration, de relaxation profonde et de méditation.

Yoga des orteils

Du yoga pour les orteils? C’est bien ça. Nos pieds sont constamment sollicités: pour marcher, courir, sauter, danser et nous tenir en équilibre. Et pourtant, nous ne nous en préoccupons généralement que très peu. Le mauvais positionnement des pieds et des orteils peut entraîner des problèmes de genoux, des douleurs aux hanches, aux articulations, à la tête et au dos. Le yoga pour les orteils ou Toega a été inventé par le coach pieds nus Emanuel Bohlander. Le terme Toega est composé de «toe», qui signifie orteil en anglais, et de «ga» de yoga. Le Toega a pour but d’aider à percevoir le pied plus consciemment et à lui redonner sa mobilité. Pour ce faire, tous les orteils sont mobilisés, étirés, étendus et renforcés un à un.

de Susanne Schmid Lopardo,

publié le 07.05.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg