Fermer

Vivre plus sainement?

Michael a décidé de faire mesurer son stress

Pour exercer son métier d’analyste d’images, ce père de famille a tous les jours trois heures de trajet. Autant dire que Michael vit à 300 à l’heure. Mais il a désormais décidé d’améliorer l’équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnelle. Pour cela, il a choisi de faire appel aux spécialistes de la santé de Medbase.

«Mes enfants Mika et Suki ont huit et onze ans, et ils sont toute ma vie. Mais ils sont toniques et me prennent beaucoup d’énergie», raconte Michael Frey. Son mode de vie ne lui laisse par ailleurs pas beaucoup de temps pour se détendre: originaire de Bâle, il vit avec ses enfants et sa femme Miho à Soleure, mais travaille à Zurich. Cela signifie qu’il a une heure et demie de trajet le matin, et une heure et demie le soir.

«Je me lève à 4 h 45, déjeune rapidement et file prendre mon train. Je quitte le bureau à 16 h 15 et suis de retour à la maison vers 18 h.»

Son métier d’analyste d’images auprès de la police cantonale de Zurich est lui aussi très prenant. Michael doit visionner des milliers de photos et identifier les visages de criminels. «J’adore mon travail, mais il est fastidieux et éprouvant», admet-il. Il précise aussi qu’il n’est pas toujours facile de se sortir les images de la tête.

michael-und-familie.jpg
michael-und-familie.jpg

Michael (41 ans) est heureux avec ses enfants Mika (8 ans) et Suki (11 ans), et son épouse Miho (45 ans). Mais il a de nombreuses obligations et pas assez de temps pour se reposer. (Nathalie Taiana)

Dans l’entourage de Michael, de plus en plus de gens subissent des burnout, et cela lui a donné à réfléchir. «Le stress touche tout le monde. Je me rends compte que je dois moi aussi faire attention et que je ne suis pas à l’abri», affirme-t-il. Pour son bien-être, il s’est mis à la course à pied et s’est inscrit au fitness. «Mais trouver la motivation nécessaire après une grosse journée de travail et s’y tenir n’est pas toujours facile.» 

Il a donc décidé de faire appel aux professionnels de santé de Medbase. «J’espère obtenir des conseils professionnels dans le domaine du sport, de l’alimentation et de la détente. Je pourrais aussi envisager d’explorer d’autres méthodes comme le yoga ou la méditation.»

Pour permettre aux spécialistes de lui donner des conseils compétents et de lui proposer des mesures concrètes, Michael doit d’abord se soumettre à un bilan médical, qu’il effectue au Medbase Checkup Center de Zurich. Ce bilan comprend une analyse de sang, une visite médicale avec ECG de repos et d’effort, une pesée, la mesure de la taille, du tour de ventre et du tour de taille, ainsi qu’une analyse du taux de graisse corporelle et un test de capacité pulmonaire.

michael-bei-untersuchung.jpg
michael-bei-untersuchung.jpg

Le Dr Christoph Dehnert (à droite), du Medbase Checkup Center de Zurich, examine Michael. (Nathalie Thaiana)

Michael est encadré, entre autres, par le docteur Christoph Dehnert, cardiologue et médecin du sport, qui connaît parfaitement les conséquences du stress. «Un tiers des actifs déclarent aujourd’hui être souvent stressés. Et la tendance est à la hausse», ajoute-t-il.

Les personnes confrontées à des exigences professionnelles élevées pendant une période de temps prolongée, celles qui ont des problèmes financiers, qui traversent un divorce ou subissent la perte d’un proche sont particulièrement menacées. Un stress négatif persistant, appelé distress, peut entraîner une dépression d’épuisement, également connue sous le nom de burnout, mais aussi d’autres troubles de la santé comme de l’hypertension, une baisse soudaine de l’audition, un AVC ou un infarctus.   

Pour évaluer son niveau de stress, Michael se prête à une mesure de la VFC. «VFC est l’abréviation de variabilité de la fréquence cardiaque. Elle indique comment notre fréquence cardiaque s’adapte à des conditions changeantes. Plus l’adaptabilité de la fréquence cardiaque est élevée, mieux la personne saura gérer son stress», explique Christoph Dehnert.

Le Stress-check dure 72 heures. Michael se voit remettre un capteur, dont il colle les deux électrodes sur sa poitrine. Elles enregistrent les battements de son cœur tandis que lui consigne pendant trois jours toutes ses principales activités. Le résultat: un baromètre d’énergie.

diagramme.jpg
diagramme.jpg

Pour définir son baromètre d’énergie, Michael consigne ses principales activités. (Source: Medbase Checkup Center)

Les données mesurées de la VFC sont analysées par les spécialistes de Medbase, en lien avec celles du bilan médical. Le jour du rendez-vous, Michael apprend que son taux de graisse corporelle est normal et qu’il est physiquement en meilleure santé que la moyenne des hommes de son âge. Ses deux à trois sorties de course à pied par semaine et ses quelques séances de musculation portent donc leurs fruits. 

Sa tension est en revanche un peu trop élevée. Inutile pour l’instant de prendre des médicaments, mais Christoph Dehnert conseille néanmoins à Michael de procéder régulièrement à des autocontrôles. «Afin de ne pas rater le moment où un traitement serait nécessaire.» (Conseils pour mesurer sa tension chez soi). Il souligne en outre que Michael a encore la possibilité, dans l’état actuel des choses, de rectifier sa tension simplement en modifiant son mode de vie.

Analysant les résultats de la mesure de la VFC, Theresa Schwarz, conseillère en prévention chez Medbase, explique à Michael sur quoi il peut mettre l’accent, en plus du sport. «On détecte beaucoup de stress au quotidien, qui n’est souvent pas compensé par une activité particulière ni par du repos. Cela a également un impact négatif sur la qualité du sommeil», déclare-t-elle.

(Voir suite ci-dessous...)

michael-beim-belastungstest.jpg
michael-beim-belastungstest.jpg

Theresa Schwarz fait passer à Michael son test à l’effort sur le vélo. (Nathalie Thaiana)

Plus d’infos sur le stress

Vers le dossier

Pour aider Michael à éliminer le stress et à se ressourcer davantage, elle lui recommande de mettre à profit ses longs trajets en train pour effectuer régulièrement des exercices de détente et de respiration. Le simple fait de fermer les yeux et de respirer profondément pendant quelques minutes, au lieu de lire ou de consulter son smartphone, peut déjà suffire à se reposer. Un cours de méditation ou de yoga pourrait également lui être utile.

En ce qui concerne le sommeil, Theresa Schwarz a là aussi quelques conseils : «Il faut éviter de prendre un repas trop copieux au moins une à deux heures avant le coucher. Une promenade tranquille avant d’aller se coucher peut également favoriser la détente, ou en été une baignade dans l’eau fraîche d’un lac, par exemple.»

Il faut par ailleurs veiller à maintenir obscurité et fraîcheur dans la chambre. Éteindre smartphones et tablettes ou, mieux, les laisser en dehors de la chambre (plus de conseils pour mieux dormir).

michael-im-gespraech.jpg
michael-im-gespraech.jpg

Theresa Schwarz a beaucoup de précieux conseils à donner à Michael. (Nathalie Thaiana)

Jusqu’à présent, Michael pratiquait la technique du jeûne par intermittence, c’est-à-dire qu’il ne déjeunait pas et attendait le milieu de la matinée pour avaler un snack rapide. Pour lui garantir davantage d’énergie tout au long de la journée, Theresa Schwarz conseille notamment à Michael de prendre un vrai déjeuner équilibré au moins trois fois par semaine. «Par exemple un sandwich fait maison avec du pain complet et une source de protéines comme du fromage, de la viande séchée ou du saumon.» Il vaut mieux privilégier le pain complet parce qu’en plus de livrer des glucides, il est également riche en fibres. Un muesli fait maison à base de céréales complètes est également adapté (en savoir plus sur le  déjeuner équilibré). 

Pour finir, la spécialiste recommande à Michael de se faire aider au quotidien par un coach. «Je n’y manquerai pas», approuve Michael. Il a décidé de s’adresser à MySidekick. Quels conseils obtiendra-t-il en matière d’alimentation, d'activité physique et d’équilibre vie privée et vie professionnelle? Nous vous tiendrons au courant. 

de Thomas Wyss,

publié le 09.11.2020


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant
geschenkkarte-gelb.jpg