Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Michael est-il parvenu à dompter son stress et ses kilos?

Il était au bord du burn-out. Michael, père de famille et enquêteur de métier, a choisi de réagir et s’est fait coacher pendant trois mois. Aujourd’hui, le bilan avant/après montre que c’était une sage décision.

«C’est le jour et la nuit», déclare Michael Frey (41 ans) en parlant de sa forme avant le coaching. Aujourd’hui, il se sent «très bien». Avec l’aide des spécialistes en médecine préventive du Medbase Checkup Center et d’un coach MySidekick, il est extrêmement heureux d’avoir réussi à redresser la barre en ce qui concerne sa santé. Le recours à l’aide de professionnels était indispensable: «J’ai eu besoin du coaching pour me montrer le chemin. J’avais la volonté, mais je ne savais pas comment m’y prendre.»

Petit rappel pour tous ceux qui n’ont pas suivi l’histoire de Michael: père de deux enfants et enquêteur auprès de la police cantonale de Zurich, il était de plus en plus sujet au stress et craignait de sombrer dans un burn-out. «Il faut que je fasse quelque chose», avait-il conclu. Il y a 12 semaines, il a ainsi passé un test de mesure de la VFC pendant 72 heures assorti d’un bilan de santé complet. Les résultats se sont montrés inexorables: il était clairement en bas du baromètre de l’énergie. Conclusion: il était «urgent d’agir»! 

Les mêmes valeurs ont à présent à nouveau été contrôlées. Et cette fois, Michael a de quoi se réjouir: au cours des trois derniers mois, il a perdu près de 5 kg. D’une part grâce au plan d’alimentation qui lui a permis entre autres d’apprendre à apprécier les déjeuners équilibrés, les fruits, les légumes et les desserts sans sucre. 

D’autre part grâce à son assiduité à la course à pied et au reste du plan d’entraînement qui a été composé pour lui. Theresa Schwarz, conseillère en prévention chez Medbase, est très satisfaite. «Votre endurance est désormais supérieure de 32% à celle attendue pour un homme de votre âge et de votre taille», lui explique-t-elle lors de l’entretien d’évaluation des résultats.

(Voir suite ci-dessous...)

michael-bei-der-messung.jpg
michael-bei-der-messung.jpg

Theresa Schwarz, conseillère en prévention Medbase, pose les électrodes sur Michael afin de mesurer les différentes valeurs. (Siggi Bucher)

Pour en savoir plus sur le sujet

La tension élevée de Michael s’est elle aussi améliorée conformément aux attentes. Il est conseillé de la surveiller par le biais d’auto-tests et de refaire un contrôle dans six mois (conseils pour mesurer correctement sa tension). Autre facteur positif contre la tension élevée (et le stress en général): la pratique du yoga, à laquelle Michael s’est initié, en plus de celle, régulière, de la méditation. Deux disciplines qu’il a découvertes dans le cadre de cours à l’École-club Migros.

«Vous avez augmenté vos ressources physiques et mentales. Vous êtes donc mieux armé pour faire face aux situations de stress. L’important, c’est de continuer à prévoir des moments de détente et de veiller à un sommeil de qualité», affirme Theresa Schwarz pour conclure. Et Michael d’assurer: «Je vais garder mes bonnes habitudes en matière de détente, d’exercice physique et d’alimentation, et maintenir le cap de la sérénité. Je ne veux plus jamais me retrouver dans l’état dans lequel j’étais avant.»

Ce qui aide Michael contre le stress

  • «Vivre davantage dans l’instant présent et apprendre à l’apprécier, manger ou ressentir quelque chose en pleine conscience, prendre tout simplement le temps de s’attarder dans le moment.»
  • «Dans les situations de stress, je m’octroie à présent de courtes pauses pendant lesquelles je coupe mon téléphone et médite pendant 5 à 10 minutes.»
  • «Je m’en tiens aux aspects positifs et essaie d’y puiser de la force. Avant, j’étais souvent agacé par des choses sur lesquelles je n’ai pas vraiment d’influence. Je tente d’être plus zen par rapport à ça.»
  • «Je cherche sciemment à éviter les personnes qui dégagent une énergie négative et m’entoure, dans la mesure du possible, davantage de personnes positives.» 
  • «Je lis des livres de personnes qui me fascinent, et là encore j’essaie d’en retirer des éléments positifs. Je lis actuellement le livre d’Oliver Kahn Ich. Erfolg kommt von innen. Pour moi, son ambition et la quiétude qu’il a trouvée après sa carrière font de lui une personnalité captivante.»

(Fortsetzung weiter unten…)

Ce qui motive Michael

  • «Être reconnaissant et heureux de tout ce que j’ai, et ne pas être frustré par tout ce qui n’est pas parfait.»
  • «Passer du temps avec ma famille ou avec de bons amis. Ou faire quelque chose qui leur fasse plaisir. Quand je fais plaisir à quelqu’un de manière tout à fait spontanée, je me sens bien et ça me procure à moi aussi de la joie.»
  • «Quand je me sens vraiment mal, le sport et la musique m’aident beaucoup. De préférence les deux ensemble: je fais du sport en écoutant une chanson comme "Strong" d'Amaranthe ou "Automaton" de Jamiroquai et je me défoule.»
  • «Échapper à la réalité en regardant un film ou une série peut aussi être une solution miracle. J’adore absorber l’énergie qui émane d’une histoire et m’en servir pour recharger mes propres batteries.» Le Seigneur des anneaux, Avengers, Jumanji et Deadpool font partie des films préférés de Michael. Côté séries, il apprécie tout particulièrement Modern Family, Game of Thrones, The Witcher, Dark, Stranger Things, Space Force, You et Glow.
Michael und seine Familie

Michael (41 ans) est originaire de Bâle. Il vit avec sa femme Miho (45 ans) et ses deux filles Mika (8 ans) et Suki (11 ans) à Soleure. Il est enquêteur auprès de la police cantonale de Zurich. (Nathalie Taiana)

Ce qui détend Michael pendant ses trajets en train

  • «Je mets mon téléphone de côté, j’écoute de la bonne musique et je ferme les yeux. J’aime beaucoup les titres de Sia par exemple. Sa voix a quelque chose d’inspirant, elle est positive et puissante. Je pourrais écouter ses chansons pendant des heures et tout oublier autour de moi.»
  • «Même dans le train, j’essaie de vivre l’instant présent en pleine conscience, sans autre distraction. C’est quelque chose que nous avons tous un peu perdu l’habitude de faire, je crois.»
  • «J’ai commencé à écouter des podcasts comme "Almost Daily" des Rocket Beans, là encore pour m’évader de mon quotidien.»
  • Mais sur le principe, Michael, qui consacre trois heures par jour à faire la navette entre Soleure et Zurich pour le travail, aimerait passer moins de temps dans le train: «Diminuer ces trajets fait partie de mes objectifs à plus long terme. Je me le suis promis et je vais y travailler.»

(Voir suite ci-dessous...)

Autres conseils

L’exercice préféré de Michael dans son plan d’entraînement

«La course à pied, sans hésiter. Respirer de l’air pur et frais, profiter de la nature et courir jusqu’à ce que je n’en puisse plus, j’adore ça.»

Les repas préférés de Michael dans son plan d’alimentation

«Les plats à base de quinoa. C’est super bon, surtout avec du tofu. Ce sont deux aliments qui ne figuraient pas dans mes menus auparavant.»

L’exercice de yoga préféré de Michael

«J’aime bien la posture du cobra. Je trouve ce redressement lent et majestueux très puissant et ciblé.»

Les bonnes résolutions de Michael pour 2021

  • «Maintenir mon nouveau style de vie et mon entraînement, mais sans exagérer. Mon but est de me sentir bien, pas de battre des records.»
  • «Entretenir les contacts avec mes amis et ne pas repousser sans cesse le moment de se retrouver.»
  • «Rester zen et chasser le plus possible de ma vie le stress négatif.»

Le meilleur conseil de Michael

«Prendre conscience de ses propres problèmes. Cette première étape est la plus compliquée, mais aussi la plus importante. En trois mois, j’ai réussi à améliorer les choses. Si j’y suis parvenu, il n’y a pas de raisons que ça ne fonctionne pas chez les autres.»

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser:

Courrier de noël Migros: ne laissons personne de côté

Commencer maintenant
Desktop_2880x1260.jpg