Internet Explorer n'est plus pris en charge

Pour profiter au mieux de notre site Internet, nous vous invitons à utiliser un navigateur récent.

Sandra Lehmann

sandra-lehmann
Experte en promotion de la santé

Sandra Lehmann

Sandra Lehmann est experte en prévention et en promotion de la santé ainsi que responsable du projet Gestion de la santé en entreprise à la Fédération des coopératives Migros.

Toutes les réponses de Sandra Lehmann

sandra-lehmann
Sandra Lehmann

Experte en promotion de la santé

Éméché, on s’endort plus vite. Mais le revers de la médaille se manifeste dans la seconde moitié de la nuit, avec des phases d’éveil fréquentes, probablement dues au fait que l’alcool est éliminé jusqu’au niveau où il a un effet stimulant. Des sueurs, des maux de tête, des cauchemars ou une sécheresse buccale peuvent alors apparaître. Une forte envie d’uriner se fait aussi sentir chez ceux qui boivent en grandes quantités.

Tandis que l’alcool a plutôt un effet stabilisateur durant la première moitié du sommeil, c’est donc tout le contraire après. De ce fait, la durée de sommeil diminue, les phases d’éveil augmentent. De plus, les personnes qui ont bu de l’alcool avant de se mettre au lit ont plus fréquemment tendance à ronfler. Plus d’infos sur la consommation d’alcool ici.

Faites connaissance avec nos experts


Cela pourrait également vous intéresser:

Les centres fitness de Migros peuvent être rouvertes

En savoir plus
lockerung.jpg