Fermer

Vivre plus sainement?

Plus de relaxation avec l’hypnose

De l’hypnose pour plus de relaxation au quotidien? Notre chroniqueur tente l’expérience.

Je ne peux malheureusement pas vous en dire ici davantage à ce sujet, mais récemment, j’ai été témoin d’une expérience extrêmement étonnante dans laquelle il s’agissait (en simplifiant fortement) d’infliger des douleurs assez importantes à une personne sous hypnose. Jusqu’alors, je n’avais été confronté à l’hypnose que sous la forme de spectacles en salle dans lesquels des infortunés pris au hasard se prenaient pour des poules et sautillaient entre les rangs, à la joie des autres personnes du public malgré tout un peu paniquées en leur for intérieur. Bien entendu, je savais que l’hypnose était aussi utilisée de façon très ciblée, notamment pour surmonter les peurs ou les problèmes d’addiction, mais ce n’est qu’à ce moment-là que j’ai pris conscience de l’intérêt thérapeutique de cet outil.

L’hypnose pouvait-elle également être bénéfique à la relaxation quotidienne? J’ai interrogé Youtube. Et je suis tombé sur une vidéo comptant plus de 300'000 vues, qui promettait une «hypnose pour le calme profond, la relaxation et la confiance – contre le stress». Cela semblait correspondre totalement à mon programme et comme les commentaires étaient majoritairement positifs, je me suis lancé dans ce voyage de 55 minutes.

«Bonjour, et bienvenue dans ton voyage dans l’introspection, le calme profond et la sérénité», m’a dit une voix pour m’accueillir.

«Je m’appelle Uwe.»

Bonjour, Uwe.

«Si tu le souhaites, nous pouvons commencer tout de suite.»

J’ai décidé de me départir de mon scepticisme et de me fier à Uwe et à son chemin. Je n’allais pas le regretter. (Poursuivez votre lecture ci-dessous...)

Plus sur les méthodes de relaxation

Dans les 55 minutes qui ont suivi, une voix m’a conduit dans les tréfonds de ma conscience, m’a fait visualiser des mers limpides et des plages étincelantes, et même une sorte de roi à cheval que je me représentais automatiquement sous la forme de Gandalf du «Seigneur des anneaux». Tout cela ne me semblait ni farfelu ni ridicule, mais tout à fait naturel, et surtout extrêmement relaxant. L’effet de relaxation s’est même poursuivi lorsqu’au bout de trois quarts d’heure, ma fille de six ans s’est mise à bondir sur mon ventre avec de l’élan, après avoir subrepticement ouvert la porte de la chambre à coucher et s’être certainement demandée pourquoi papa était allongé avec un casque sur les oreilles. Ce qui, normalement, m’aurait fait interrompre cette tentative de relaxation avec un sentiment de frustration, je l’ai supporté en le considérant comme un petit test pour mon esprit reconverti à l’indulgence et la sérénité. Merci, Uwe.

Depuis, je prends régulièrement le temps de passer une heure sur la plage avec Gandalf. Je ne sais pas si cela a vraiment à voir avec de l’hypnose. Peu importe, du moment que cela fasse de l’effet. Quoi qu’il en soit, je m’imagine être nettement plus détendu et calme dans mon quotidien. Lorsque hier, j’ai cogné mon tibia contre le coin de la table, j’ai canalisé mon Uwe intérieur et j’ai évacué mentalement la douleur. On verra à quoi cela mène.

de Lukas Hadorn,

publié le 26.07.2018


Cela pourrait également vous intéresser: