Fermer

Vivre plus sainement?

Calculateur d’IMC: calculez votre poids idéal

Notre calculateur d’IMC vous dévoile si votre poids est conforme aux valeurs normales ou s’il est trop élevé ou trop faible. Découvrez-le ici. Selon le résultat obtenu, vous recevrez des conseils pratiques pour la vie quotidienne.

1 / 4

2 / 4

3 / 4

4 / 4

Combien mesurez-vous? Sans chaussures, bien entendu!

cm

Au fait, que signifie IMC?

L’indice de masse corporelle (IMC) est une valeur calculée à partir du poids et de la taille d’une personne. Grâce au test BMI, vous obtiendrez une valeur approximative, étant donné que chaque être humain possède sa propre stature et que le rapport entre le tissu musculaire et le tissu adipeux n’est pas pris en considération dans le calcul. Cette valeur peut toutefois s’avérer très utile.

Et quel est votre poids? Honnêtement...

kg

Taille + poids + formule = IMC

L’IMC est déterminé sur la base de la taille et du poids. Vous devez donc nous fournir ces deux variables. Le plus précisément et le plus honnêtement possible.

Homme ou femme?

Je suis un homme

Je suis une femme

Le saviez-vous?

Les hommes disposant généralement de davantage de masse musculaire que les femmes, le sexe d’une personne joue un rôle important dans le calcul des calories.

Petit poussin ou vieux lièvre?

ans

Il faut que l’âge se situe entre 18 et 120 ans pour que les résultats soient pertinents.

Plus âgé(e) = plus tranquille!

Plus une personne est âgée, moins elle a besoin de calories pour maintenir un poids constant.

Vous avez des questions sur l’IMC?

L’IMC (indice de masse corporelle) est un indicateur permettant d’évaluer le poids corporel. Pour ce faire, le poids est mis en relation avec la taille corporelle. On utilise l’IMC pour déterminer si notre poids est normal, insuffisant ou si nous sommes en surpoids.

Un regard à la balance ne suffit pas à déterminer si notre poids est normal. En effet, le poids corporel doit être mis en relation avec d’autres facteurs afin d’obtenir une évaluation intéressante. Différentes méthodes permettent de situer le poids corporel dans l’une ou l’autre catégorie. La plus répandue est l’IMC, qui compare poids et taille. Car 70 kg ne représentent pas la même chose que l’on mesure 1 m 60 ou 1 m 80.

On obtient son IMC personnel en divisant le poids en kilogrammes par la taille corporelle en mètres au carré (IMC = kg/m²). Le calcul ne se fait pas aisément de tête, c’est pourquoi nous mettons à votre disposition un calculateur d’IMC dans lequel il vous suffit de rentrer simplement vos valeurs. Vous obtiendrez ainsi un nombre compris entre 10 et 70: il s’agit de votre IMC. Celui-ci est exprimé en kg/m2.

Lorsque l’IMC se situe dans une tranche comprise entre 18,5 et 24,9, on parle généralement d’un poids normal. D’un point de vue statistique, un poids normal permet de minimiser au maximum le risque de développer certaines maladies en lien avec le poids corporel.

En plus du poids et de la taille, certains calculateurs d’IMC tiennent également compte de l’âge et du sexe. C’est le cas également du calculateur d’IMC iMpuls. La plage de référence admise pour un poids normal est différente lorsque les facteurs d’âge et de sexe entrent en jeu. C’est intéressant car, à un âge plus avancé, l’IMC peut être quelque peu plus élevé sans pour autant accroître le risque de maladie ou de décès prématuré. Il est tout aussi judicieux d’appliquer une différenciation sexuelle, puisqu’un homme dispose la plupart du temps d’une masse musculaire plus importante. Les muscles sont plus lourds et doivent être évalués plus positivement que la graisse. C’est pourquoi les hommes peuvent afficher un poids légèrement supérieur à celui des femmes sur la balance.

Vous en apprendrez davantage ici sur l’évaluation des différentes valeurs d’IMC.

On parle généralement de surpoids à partir d’une valeur d’IMC de 25. Il est aussi question de pré-obésité avec un IMC de 25 à 30. Lorsque l’IMC se situe entre 30 et 40, on est généralement en présence d’un surpoids sévère ou d’une obésité (de degré 1 ou 2). Un IMC supérieur à 40 renvoie à un surpoids extrême ou d’une obésité morbide (degré 3).

Le calculateur d’IMC iMpuls inclut non seulement le poids et la taille, mais aussi l’âge et le sexe. Cela signifie que l’IMC peut être un peu plus élevé pour les hommes et les personnes âgées. Plus d’infos à la rubrique «Pourquoi existe-t-il différents calculateurs d’IMC?».

Ainsi, pour les hommes âgés de plus de 65 ans, on parle de surpoids seulement à partir d’un IMC de 30.

Vous en apprendrez davantage ici sur le classement exact des différentes valeurs d’IMC.

Si le calculateur d’IMC révèle un résultat compris entre 25 et 30, on est généralement en présence d’un surpoids léger ou moyen. Chez les personnes âgées ou les hommes, il faut que l’IMC soit un peu plus élevé avant qu’on ne parle de surpoids (conf. à ce sujet la question «Pourquoi existe-t-il différents calculateurs d’IMC?»). Ainsi les hommes âgés de plus de 65 ans sont jugés en surpoids seulement à partir d’un IMC de 30.

Vous en apprendrez davantage ici sur le classement exact des différentes valeurs d’IMC.

En cas de surpoids, la prudence est de mise. En effet, le surpoids agit comme facteur déclencheur de différentes maladies. Au début, les maux se limitent souvent au souffle court à l’occasion d’un effort léger, au mal de dos et douleurs articulaires, à une transpiration plus abondante ou une apnée du sommeil – autrement dit des pauses respiratoires prolongées pendant que l’on dort. Toutefois, un individu souffrant de surpoids pendant plusieurs années voire décennies peut développer les premières pathologies associées. Il peut s’agir des maladies suivantes: diabète de type 2, hypertension, troubles du métabolisme des lipides, difficultés respiratoires, maladies cardiovasculaires. Les risques de thrombose ou d’embolie sont également plus élevés pour les personnes en surpoids que chez les individus affichant un poids normal.

Pour autant un surpoids léger ou moyen ne signifie rien de grave encore. En cas de questions ou d’incertitudes, consultez votre médecin.

Lorsque l’IMC se situe entre 30 et 40, on est généralement en présence d’un surpoids sévère ou d’une obésité (de degré 1 ou 2). Un IMC supérieur à 40 renvoie à un surpoids extrême ou d’une obésité morbide (degré 3). Chez les personnes âgées ou les hommes, il faut que l’IMC soit un peu plus élevé avant qu’on ne parle de surpoids (conf. à ce sujet la question «Pourquoi existe-t-il différents calculateurs d’IMC?»). Ainsi les hommes âgés de plus de 65 ans sont jugés en surpoids extrême seulement à partir d’un IMC de 45.

Vous en apprendrez davantage ici sur le classement exact des différentes valeurs d’IMC.

Le risque de développer des maladies est bien plus élevé en cas d’obésité qu’en cas de surpoids léger ou moyen. Chaque kilogramme en moins réduit le risque de développer une maladie. Il est donc temps d’agir si vous obtenez une valeur d’IMC supérieure à 30.

En plus du poids et de la taille, le calculateur d’IMC iMpuls prend également en considération l’âge et le sexe. Cela signifie qu’un homme âgé peut peser un peu plus sans que cela n’affecte immédiatement sa santé. Si votre IMC est supérieur à 30, nous vous recommandons toutefois de consulter un médecin.

On parle généralement de sous-poids à partir d’un IMC inférieur à 19. Le risque de maladie augmente en cas de sous-poids, surtout chez les personnes âgées.

Pour évaluer la corpulence d’une personne, le calculateur d’IMC iMpuls inclut non seulement le poids et la taille, mais aussi l’âge et le sexe. Cela signifie qu’il faut également considérer l’âge et le sexe pour définir à partir de quelle valeur un individu est en sous-poids. Chez les personnes âgées ainsi que chez les hommes, la zone de sous-poids ne démarre pas à 19, mais un peu au-dessus. Chez les femmes, la zone de sous-poids commence à partir d’un IMC plus bas que chez les hommes. Plus d’infos à la rubrique «Pourquoi existe-t-il différents calculateurs d’IMC?».

Vous en apprendrez davantage ici sur le classement exact des différentes valeurs d’IMC.

Le surpoids est un problème fréquent dans les pays industrialisés, mais le sous-poids génère aussi des risques non négligeables. Le sous-poids peut être la conséquence d’un trouble alimentaire, mais pas nécessairement. Tout comme une prédisposition génétique peut aussi exister. Une telle valeur peut en outre indiquer une maladie qui s’exprimerait sous forme d’une perte de poids, par exemple une inflammation chronique du système digestif (la colique ulcéreuse ou la maladie de Crohn), mais aussi de nombreux cancers. Tandis que le sous-poids est souvent associé à une malnutrition dans les pays en développement, ce n’est pas vraiment le cas dans les pays industrialisés. Il est toutefois recommandé de vérifier de possibles carences alimentaires avec votre médecin traitant. En effet, une carence alimentaire n’apparaît pas seulement lorsque le corps reçoit trop peu de nutriments, mais aussi lorsqu’il n’est pas en mesure de les assimiler correctement.

L’IMC fait régulièrement l’objet de critiques quant à sa pertinence. Cette attitude critique s’explique par le fait que l’IMC traditionnel tient compte uniquement de la taille corporelle et du poids. D’autres facteurs comme l’âge, le sexe, le niveau de fitness, la masse musculaire ou la quantité d’eau dans le corps n’interviennent pas la plupart du temps dans le calcul. Et pourtant ces facteurs et quelques autres sont essentiels dans la détermination du poids normal par l’un ou l’autre indice de masse corporelle.

Le calculateur d’IMC iMpuls inclut non seulement le poids et la taille, mais aussi l’âge et le sexe (conf. ci-dessus «Pourquoi existe-t-il différents calculateurs d’IMC?»). Quel que soit le calculateur d’IMC utilisé, la valeur d’IMC est et reste toujours une valeur indicative; en cas de doute, chacun doit demander l’avis de son médecin.

Vous en apprendrez davantage ici sur l’évaluation des différentes valeurs d’IMC.

L’IMC n’est par exemple pas utilisé pour les enfants et les adolescents. On utilise beaucoup plus fréquemment les percentiles pour ces groupes, lesquels reposent sur le poids et la taille d’autres enfants âgés de 0 à 18 ans. Si l’IMC est utilisé comme mesure de développement sain, les mêmes valeurs ne s’appliquent pas bien sûr aux adultes et aux enfants. Le poids normal est ainsi plus bas, et la fourchette des résultats considérés comme normaux s’avère plus petite que pour les adultes. Des tableaux complets indiquant l’IMC idéal pour calculer le poids normal à chaque âge sont entre autres proposés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le recours à de tels tableaux est également recommandé à l’autre extrémité de l’échelle d’âge. En effet, à un âge plus avancé, l’IMC peut être quelque peu plus élevé sans pour autant accroître le risque de maladie ou de décès prématuré. Il est tout aussi judicieux d’appliquer une différenciation sexuelle, puisqu’un homme dispose la plupart du temps d’une masse musculaire plus importante. Les muscles sont plus lourds et doivent être évalués plus positivement que la graisse. C’est ainsi que les hommes peuvent peser plus lourd que les femmes sur la balance sans pour autant être en surpoids.

Vous en apprendrez davantage ici sur l’évaluation des différentes valeurs d’IMC.

Les individus ne présentant pas une morphologie moyenne ont souvent du mal à interpréter leur indice de masse corporelle. Si par exemple une personne est exceptionnellement grande ou petite, la formule ne fonctionne plus telle quelle. D’autres individus sont particulièrement trapus, pour eux aussi le calcul devient épineux: même s’ils sont minces, ils affichent un poids plus élevé que d’autres personnes de leur taille. Ils présenteront donc un IMC particulièrement élevé.

Il en va de même pour les grands sportifs, en particulier les adeptes de la musculation. Les muscles pèsent effectivement plus lourd que la graisse. C’est ainsi que des personnes n’ayant pas un gramme de graisse se retrouvent avec un poids très élevé et un IMC indiquant un surpoids. Mais si vous n’êtes pas bodybuilder, ni un géant ni un nain, vous pouvez sans problème vous fier à votre IMC pour évaluer votre poids corporel.

L’IMC (indice de masse corporelle) est un indicateur permettant d’évaluer le poids corporel. Il est calculé comme suit: poids en kilogrammes divisé par la taille corporelle en mètres au carré (IMC = kg/m²). L’IMC est une valeur indicative. Il s’applique aux personnes de plus de 18 ans.

L’IMC (indice de masse corporelle) se calcule ainsi: divisez votre poids en kilogrammes par le carré de votre taille en mètres. L’IMC est une valeur indicative. Il ne tient compte ni de l’âge, ni de la stature, ni du niveau d’entraînement (parties musculaires et adipeuses). Il s’applique aux personnes de plus de 18 ans.

Un regard à la balance ne suffit pas à déterminer si notre poids est normal. En effet, le nombre de kilos doit être mis en relation avec d’autres facteurs afin d’obtenir une évaluation précise. Différentes méthodes permettent de classer le poids dans une catégorie ou une autre, la plus fréquente étant l’indice de masse corporelle (IMC), qui compare poids et taille.  Car 70 kg ne représentent pas la même chose que l’on mesure 1 m 60 ou 1 m 80.

Continuer à lire


Cela pourrait également vous intéresser:

Mincir, retrouver la forme et la santé? Suivez un programme et gagnez un bon

Commencer maintenant